Archives de Tag: ranger placards

Le porno japonais (il ne s’agit pas de ce à quoi vous pensez, voyons)

OK, c’est extrême. OK, c’est tout blanc. OK, tout a l’air neuf. Pas comme chez nous, évidemment. Mais quand même…

Lire la suite

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment dimensionner les placards dans ma nouvelle maison?

Emilie me dit:

« Comment dimensionner les placards/rangements d’une nouvelle maison avant d’y emménager? On part du principe qu’on emménage dans une nouvelle maison/appart qui a déjà des rangements mais pas suffisants, donc qu’il faut anticiper l’emménagement en prévoyant des rangements.

Faut-il prendre notre joyeux bazar actuel, ajouter 30% et prévoir l’espace de rangement total correspondant? Faut-il prévoir strictement le même espace et faire un tri avant/pendant le déménagement?« 

Pourquoi il faut commencer par trier

Quand on envisage de déménager, il vaut mieux commencer par trier au maximum nos possessions.

Pour plusieurs raisons:

Raison N°1: tant qu’on y est…

Comme chacun sait, un déménagement est l’occasion par excellence de faire du tri puisqu’on se trouve amené à prendre les objets un par un, même ceux qui sont cachés, même ceux qui sont moches, même ceux qui ne servent à rien… alors, autant en profiter tant qu’on les a en main pour les évaluer.

Raison N°2: on change, c’est la vie…

Entre le moment où on a emménagé dans notre résidence actuelle et maintenant, il y a fort à parier que nos goûts et nos besoins ont évolué. Est-ce que j’aurai encore envie de voir ce vase dans ma nouvelle maison? Est-ce que ce jeté de lit jaune ira avec la décoration que j’envisage dans la chambre? Les housses de couette des enfants conviendront-elles pour leur futurs lits? A ce sujet, voir cet article sur l’aménagement d’une chambre d’enfant.

Raison N°3: pourquoi gaspiller du temps et de l’argent?

Il serait dommage de passer du temps à remplir des cartons de déménagement que nous ne déferons peut-être pas à l’arrivée, parce qu’on sait très bien qu’ils contiennent des objets finalement inutiles. Il serait aussi dommage de payer des déménageurs (ou de se casser le dos) à transporter ces mêmes cartons.

Lister les activités pièce par pièce

Il s’agit de pouvoir équiper les différentes pièces de la maison de rangements appropriés.

Pour ce faire, il faut lister les activités qui se dérouleront dans chaque pièce. Parce qu’on va prévoir les rangements au plus près du lieu où vont se dérouler lesdites activités.

Ainsi, on ne crée pas les mêmes rangements dans le salon d’une famille où l’on aime les jeux de société (il faudra des tiroirs ou des étagères) ou celui d’une famille qui aime recevoir à dîner plusieurs fois par semaine (il faudra un « bar » et de quoi ranger de la vaisselle). Et si on aime les jeux de société ET recevoir des amis, il faut prévoir tous ces types de rangement dans le salon.

Faites-vous du sport? Avec quels matériels? Certains de ces matériels peuvent représenter des défis de rangement: les raquettes/battes, le tapis de sol voire le ballon de gymnastique… Où vont être rangés ces objets?

Travaillez-vous à la maison (trouvons de la place pour l’imprimante et son papier)? Avez-vous des activités créatives (comment ranger mosaïques, peinture et toiles, objets récupérés, tissus…)? Dans quelle pièce ferez-vous de la musique?

Regrouper les objets relatifs à une activité

A présent, regroupons les objets relatifs à chaque activité pour évaluer le volume qu’ils représentent. Cela permet d’évaluer la taille des futurs contenants/rangements.

C’est là qu’il faut prévoir 30% de volume en plus que ce que vous possédez si votre famille s’agrandit. Voir cet article pour comprendre d’où vient cette règle des 30% dont parle Emilie.

En revanche, si vous êtes en train de mettre en place votre propre version du minimalisme, il n’est pas nécessaire de prévoir davantage de volume que ce que vous avez déjà.

Note N °3: en regroupant vos possessions par activité, vous allez logiquement les emballer par activité. Ce qui facilitera, à l’arrivée, le vidage des cartons et l’attribution d’une place exacte du premier coup à tous les objets (vous sentez le gain de temps?).

Les indispensables

Dans une maison, il y a des rangements vraiment souhaitables (si la place le permet):

1 Les placards

Un placard utile monte jusqu’au plafond et mesure 60 cm de profondeur. Voici ceux qu’il vous faut, à mon avis:

  • Un placard dans l’entrée: manteaux, chaussures, sacs, équipements saisonniers (parapluies, coussins de chaise extérieurs…). L’article Comment aménager un placard dans l’entrée vous montre en image comment procéder pour l’équiper
  • Un « garde-manger » ou grand placard pour la nourriture de type « épicerie »
  • Un placard pour les produits et appareils destinés à l’entretien de maison (aspirateur, seau, nettoyants divers…)
  • Un placard ou armoire par chambre: penser penderie (= tringle) + tiroirs
  • Un placard pour le linge de maison: draps, serviettes, nappes,…
  • Un placard pour les activités extérieures/ bricolage/jardinage…

Note N°1: Penser à équiper vos placards de « coulissants » pour pouvoir accéder facilement à tout leur contenu et ne rien oublier dans le fond.

Note N° 2: on n’a jamais assez de placards dans une cuisine. Et ceux du haut ne font pas 60 cm de profondeur, évidemment.

2 les rangements « mobiles »

Il s’agit des commodes, étagères ouvertes ou semi-fermées. Je recommande de ne pas se précipiter pour acheter les contenants qui vont les équiper: parfois, en réorganisant un placard avec quelques boîtes à chaussures ou en pliant les vêtements différemment (comme au Japon, par exemple), on gagne de la place et l’achat d’une nouvelle commode s’avère inutile.

Mes autres astuces de déménagement

Photos Anastasia Shuraeva, EVG Culture et Tatiana Syrikova chez Pexels

11 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment faire des économies, Comment ranger, Oser jeter

Dans la tête d’un jeune Ecureuil Sentimental

Moutons2_bebesNe reculant devant aucune expérience de psychologie comportementale, j’utilise souvent parfois mes enfants comme sujets. Après tout, l’illustre Piaget en faisait autant et on ne le lui a jamais reproché.

J’ai donc interviewé Fille Aînée au sujet de son grand tri de vêtements, l’autre jour.

Objectif: comprendre et partager sur le blog le point de vue d’un jeune Ecureuil Sentimental de 24 ans. Volontaire, je le précise.

Extraits du dialogue, façon pièce de théâtre

La mère: Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le tri?

La fille: Je commence une nouvelle vie: j’avais besoin de préparer une nouvelle garde robe « d’adulte ». Travail oblige! On a tout de même retrouvé des vêtements qui dataient du début du lycée.

La mère: Quel effet ça fait de retrouver et trier ces vêtements-là?

La fille: Ca m’a fait me rendre compte que j’avais grandi, et que leur heure était arrivée. Mais je les ai remerciés pour leur loyaux services (commentaire de la mère: tiens donc, ma fille est shintoîste?).

La mère: Comment se fait-il que tu gardes des vêtements aussi longtemps?

La fille: Ca me rassure de posséder beaucoup de vêtements car j’aime bien avoir le choix et pouvoir les mélanger. Je sais que jeter est nécessaire mais je n’aime pas ça. J’ai peur qu’ils ne soient pas remplacés. Il y a des vêtements qui sont plus difficiles à jeter que d’autres: ceux qu’on a beaucoup portés et qu’on aime. Parfois on n’est pas prêt à jeter mais il faut se faire violence. Je ne me souviens pas d’avoir jamais fait un tri de vêtements comme ça!

La mère: Est-ce que tu as ressenti quelques pincements au coeur?

La fille: Oui et non. Oui parce que ça faisait longtemps que je les avais et non parce que je sais qu’ils vont être remplacés par d’autres qui me correspondront mieux. Je vais essayer de faire dans la qualité et plus dans la quantité comme avant. Mais il faut dire qu’ il y avait dans l’armoire autant de vêtements qu’on m’avait donnés que de vêtements achetés!

La mère: Qu’éprouves-tu en voyant partir ces vêtements?

La fille: Voir un gros sac poubelle rempli m’a fait du bien parce que ça signifie que je démarre une nouvelle vie et que ce que je vais racheter sera plus en accord avec mon âge.

La mère: Aurais-tu fait cette démarche toute seule?

La fille: Je n’aurais pas fait ce tri toute seule, pas à ce point, en tout cas. Je me serais dit « celui-là peut encore me servir… ». D’avoir quelqu’un qui te montre les raisons pourquoi tu ne les portes plus (trou, tâche, forme qui ne met pas en valeur…), ça aide. Ca prouve que les vêtements ne sont pas uniques et irremplaçables.

Chers Ecureuils lecteurs de ce blog, que vous inspire cet échange?

 

 

7 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Oser jeter, S'organiser à la maison

L’organisation « à la feignante »: les vêtements

Difficile de se séparer de ses vieux vêtements, n’est-ce pas? On a beau essayer de les regarder froidement, une armée de « et si… » monte à l’assaut de notre beau sang froid et on se retrouve… à ne rien débarrasser du tout.

Alors, aujourd’hui, voici l’une de mes techniques « à la feignante ».

bac a linge sale

Ne faites plus de lessive pendant quinze jours, trois semaines ou le temps qu’il faudra pour que vous vous trouviez nez à nez avec les vêtements « je ne les mets qu’en dernière extrémité ».

  • Tout ce qui reste dans le placard, et que vous refusez malgré tout de porter, part à la poubelle.
  • Tout ce que vous porteriez, mais à contre-coeur, peut sans doute être porté à une association.

Note de style: si vous vous moquez complètement de votre aspect extérieur, cette technique ne vous sera pas utile.

Note financière: si vous avez payé ces horreurs merveilles une fortune, relisez cet article.

Note ergonomique: si vous avez réussi à trier vos vêtements à la feignante, bravo! Mais c’est pas tout ça,  il faut ranger pour vous y retrouver à l’avenir. Comme ceci.

Note réaliste: si vous avez tant de tenues que vous ne portez pas, ne serait-ce pas parce que vous confondez votre vie rêvée et votre vraie vie?

 

 

 

 

13 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Idée originale: la planche à repasser et les chaussures

La place est limitée; on n’a jamais assez de rangements. Et puis, parfois, on manque d’imagination, tout simplement.

Tiens, par exemple, les chaussures.

Qui a dit qu’il fallait absolument les ranger en bas des placards?

Au contraire, on peut décider d’abaisser la tringle et poser toutes les chaussures depuis le niveau de vos épaules jusqu’à celui de votre bras tendu. Comme sur la photo ci-dessous, en somme.

101833686.jpg.rendition.largest

Et la planche à repasser, faut-il la laisser appuyée contre un mur, dans un endroit peu visible (mais peu pratique) ou bien peut-on lui dédier une place dans le placard? Oui, on peut. Yes we can (ah bon? c’est déjà pris?). Comme sur ladite photo.

Oui, je sais, c’est un placard à l’américaine, gigantesque et tout. Mais c’est pour l’inspiration, chers lecteurs, comme d’habitude.

13 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Le haut de mon placard est un « no man’s land »: je fais quoi?

Même si vous êtes grand(e), le haut de vos placards est peut-être un vrai foutoir!

C’est normal, on y envoie les objets à l’aveuglette et on n’a pas le courage d’aller chercher le tabouret ou l’escabeau pour aller prendre ou ranger quelque chose.

La solution? la voici:

tabouret pliant

Le tabouret (ou marche-pied) pliant – bien plat et léger- accroché à l’intérieur du placard. Imparable.

Vous en trouverez un modèle .

Pour compléter votre lecture d’aujourd’hui, vous apprécierez sûrement:

 

 

 

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer

Les bonnes résolutions de Noël façon Laurence

Voici mon anti-liste des cadeaux de Noël.

Cette anti-liste comprend quelques uns des objets que,  cette année, vous n’offrirez pas.

Allez, promettez-moi que vous n’infligerez pas le stockage et l’entretien de ces machins à vos proches!

Premier item de la liste:

cadeaux noel 2013

Super pratique, je n’en disconviens pas. Mais quand? Quand?

Ou bien alors, TOUTE la page du catalogue, carrément:

cadeaux noel 2013 2

Oui, je sais, ce n’est pas très cher. Et quand on n’a pas trop le temps de chercher… mais tout de même, pitié!

En tout cas, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, du rire et des bonnes choses…

Rendez-vous début janvier pour la suite des événements sur S’organiser, c’est facile.

12 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Budget, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Les autres et moi, Mon avis

Idée originale: les crochets sous l’étagère

Si l’envie vous prend de réaménager l’un de vos placards, pensez à cette idée: les crochets sous une étagère.  C’est toujours mieux que d’entasser sur le sol, en vrac… J’aime aussi l’idée de la très grande corbeille pour les jeux d’extérieur.

crochets sous étagère

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment ranger nappes et serviettes?

AM me dit: « j’aurai besoin d’un conseil pour ranger mes nappes et serviettes. J’ai deux profondes étagères dans un placard pour les ranger mais c’est TOUJOURS le bazar… J’ai vu l’article avec la barre sur la porte du placard: super comme idée mais j’ai trop de nappes pour ce système… ;
Mes serviettes sont toujours toutes mélangées: les blanches, les grises, les jaunes… au secours!« .

Marie-Pierre rencontre aussi ce problème.
Voyons comment on peut améliorer ça.

Il y a nos nappes et serviettes, plus, parfois, celles qu’on a récupérées (mère, grand-mère…) et  ça complique tout. Surtout que, je ne sais pas pour vous, mais celles de mes grand-mères ont été brodées par leurs soins sur du tissu de très bonne qualité. Des merveilles…

Mais soyons réalistes: qu’attendons-nous de nos nappes au juste? Question métaphysique, s’il en est.

  1. Elles couvrent la table convenablement (ni trop longues, sinon on se prend les pieds dedans), ni trop courtes (sinon elle ne jouent pas leur rôle).
    On en déduit qu’on peut sortir du placard celles qui ne correspondent pas à ce critère. Sortez-les, allez, vous ne risquez rien.
  2. Elles sont en bon état: pas de trous (sinon, voyez ce que vous pouvez faire pour y remédier), pas de taches indélébiles (vous n’oserez pas les utiliser quand vous avez des invités).
    On sort celles qui ne correspondent pas à ce critère.
  3. Elles possèdent des serviettes assorties qui, elles aussi, sont toutes en bon état et en nombre suffisant par rapport à la taille de vos tablées.
    On sort les nappes et serviettes qui ne correspondent pas à ce critère.
  4. On les trouve jolies. Vraiment.
    On sort celles qui ne rentrent pas dans cette catégorie.

On se retrouve donc avec:

  • un tas des nappes et serviettes qu’on utilise effectivement.
  • un tas des « presque bien mais pas tout à fait », composé des éliminées (presque jolies, presque en bon état, presque pratiques… mais en fait pas vraiment)
  • des objets-souvenirs, en l’occurrence… des nappes-souvenirs.

Concentrons-nous d’abord sur celles qu’on utilise « en vrai ».

Premièrement: plier les nappes de façon homogène, de façon à obtenir un rectangle de la même taille pour toutes (même les rondes, on peut le faire). Il va de soi que le rectangle rentre dans les étagères que vous avez choisies pour ranger vos nappes. Envisagez de les placer en profondeur si vos étagères font 60 cm de profondeur.

Deuxièmement: plier les serviettes comme vous voulez, de façon à ce qu’elles soient le moins épaisses possibles une fois pliées. Comme ça, vos piles seront moins hautes! Placez-les de façon à bien les repérer dans les étagères: les plus petites sur les plus larges, par exemple. Ou encore, les plus utilisées devant les moins utilisées.

Que faire si, malgré tout, les nappes et serviettes retenues ne tiennent pas dans l’espace alloué?

  1. Opérer un tri plus drastique et/ou trouver un endroit supplémentaire pour stocker celles que vous utilisez le moins (plus haut, plus bas, ailleurs dans la maison…).
  2. Changer d’emplacement: déplacez de la vaisselle pour y mettre le linge de maison, jouez aux chaises musicales jusqu’à ce que vous trouviez la place idéale.

Que faire des nappes et serviettes « éliminées » mais en bon état?

  1. Vous pouvez les stocker ailleurs chez vous (haut d’armoire, haut de placard, pièce de rangement, grenier, garage,….). Mais attention: protégez-les dans un carton avec une étiquette lisible ou un plastique transparent.
  2. Vous pouvez aussi  les proposer à une association, une petite nièce, une voisine…

Mais qu’est-ce que vous êtes rationnelle, Laurence! Et mes nappes-souvenirs, hm?

Mais, chère lectrice, que faites-vous des souvenirs en général? Vous les gardez, n’est-ce pas? Eh bien, gardez-les ces jolies nappes! Mais rangez-les comme les « éliminées », avec soin. Et déléguez à votre descendance le soin de décider de leur sort…

35 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Idée originale: le plateau anti-crasse

Ce n’est pas qu’elle soit si originale que ça, cette idée. Mais elle est tellement pratique!

Pour ceux et celles qui n’y auraient pas encore pensé, voici comment faire pour éviter qu’un dépôt huileux et collant ne s’installe sous les bouteilles d’huile, de vinaigre, voire les pots de miel: le plateau, chers lecteurs.

Je n’ai pas choisi ma photo au hasard. Elle provient du blog extraordinaire de Benita. Allez-y, vous me remercierez plus tard.

PS:

  • il va sans dire qu’un p’tit nettoyage dudit plateau doit avoir lieu de temps en temps.
  • on peut aussi utiliser un torchon à plat, voire (moins écolo et moins joli) du papier essuie-tout.

25 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison