Archives de Tag: ranger sac à main

Quand les créateurs de mode se mêlent d’organisation

Les créateurs de mode ont l’habitude de nous proposer un « it bag » à chaque saison. Mais là, grosse surprise: regardez le dispositif  l’assemblage sac que porte le mannequin*: des compartiments, des emplacements dédiés, des mousquetons, des poches… tout pour ne plus jamais rien perdre au fond de son sac. Merci Alexander. Enfin.

A Wang

via Tendances de mode

Mais ce n’est pas tout. Il doit avoir des copines organisatrices professionnelles ou très tête en l’air, parce qu’il l’a fait! La robe à popoches (qui rime peut-être avec momoche, mais on ne va pas faire nos difficiles):

A Wang 1

via Tendances de mode

Encore une fois, au nom de tous les bordéliques: merci Alexander.

*La raison pour laquelle elle regarde sous la jupe de sa copine de cellule reste mystérieuse: elle ne peut tout de même pas chercher ses clefs, vu qu’elles sont toutes accrochées au sac?

12 Commentaires

Classé dans Mon avis

Organiser le contenu de mon sac à main

Si vous avez lu les deux premières parties consacrées à cet objet fétiche, le sac à main, vous avez maintenant moins de sacs à main, cabas, pochettes, fourre-tout.

Et tout ce que avez gardé vous fait plaisir à l’oeil et à la main sans nuire à votre image de marque. Avouez que c’est agréable. Si on parlait contenu, maintenant ?

Le contenu de nos sacs à main se décompose en :

  • objets permanents (clefs de la maison, par exemple)
  • objets temporaires (lunettes de soleil)

OBJETS PERMANENTS

Groupons les permanents par usage:

N° 1- communication (téléphone, agenda, carnet d’adresse si vous êtes une grande communicante), soit trois objets si vous êtes « traditionnelle », un seul si vous êtes une fan de haute technologie.

N° 2- soins pour vous (maquillage pour les retouches, mouchoirs …)

N° 3- moyens de paiement /pièces d’identité

N° 4- clefs d’usage quotidien (pas les clefs de la maison de campagne de vos grand-parents)

Le sac à main idéal comporte d’emblée les bonnes poches pour les permanents. Poches simples pour les clefs, poches zippées pour les moyens de paiement et les « trucs de fille ».

via Levenger.com

OBJETS TEMPORAIRES

Ceux-là sont adaptés à votre vie et dépendent des circonstances. Enfants ou pas, trajets quotidiens en transports en commun ou pas, etc. Voici quelques exemples.

N° 1- soins pour les enfants (pansement, arnica en homéopathie …)

N° 2- objets saisonniers : lunettes de soleil, crème pour les mains en hiver

N° 3- objets en transit :

– collant de rechange (s’il n’est pas déjà dans le troisième tiroir de votre bureau !)

– le livre que vous êtes en train de lire

– l’enveloppe que vous allez poster

– etc …

Groupé, c’est rangé

Comment ne rien oublier lorsque vous changez de sac ?

Si vos sacs sont grands en général, mettez chacun des deux groupes (les « permanents » et les « temporaires » dans une pochette de la taille qui convient, c’est-à-dire pas trop grande, pour résister à la tentation du « ça peut servir ».

A chaque changement de sac ou à chaque circonstance, vous prenez les pochettes qu’il vous faut.

Exemples : vous récupérez les enfants à l’école. Vous prendrez les objets permanents + la pochette « temporaire N° 1 »

Pour une sortie en amoureux, juste les permanents.

Un endroit « rampe de lancement » pour vous toute seule

Si vos sacs sont plutôt petits ou encore si vous n’aimez pas toutes ces pochettes dans vos sacs : créez chez vous un endroit destiné à vos objets de sacs (un tiroir, une jolie corbeille …). Ce sera votre rampe de lancement. Pour plus d’information sur la rampe de lancement, voir le guide « S’organiser, c’est facile! » (Eyrolles).

Piochez dans cet emplacement ce qui vous convient pour la circonstance ou pour la  journée et placez-y ce dont vous n’avez pas besoin pour le moment.

via Levenger

Vous pourriez aussi placer à cet endroit : un deuxième chéquier, votre maroquinerie de rechange, votre carte de famille nombreuse, les bons d’achat, un deuxième jeu de clefs, votre carte de médiathèque, un sachet de mouchoirs, un tube de baume à lèvres, votre chargeur de téléphone portable, des timbres … selon votre mode de vie.

Du coup, vous pouvez changer de sac à toute vitesse en étant sûre de ne rien oublier et en laissant à la maison ce dont vous n’avez pas besoin.

Ainsi, vous ne courez pas d’une pièce à l’autre en vous demandant ce qui va vous manquer, au risque de prendre trois sachets de mouchoirs mais d’oublier vos clefs…

Small is beautiful

Si vous êtes sujette à migraine, pourquoi prendre toute la boîte d’aspirine ? Juste une plaquette suffirait largement, vous ne croyez pas ?

Vous aimez le maquillage. Mais enfin, si vous ne preniez qu’un seul tube de rouge à lèvre aujourd’hui?

La brosse à cheveux, le carnet d’adresse, les mouchoirs, tout ceci existe en version mini, pliable (voir les astucieux objets « gain de place » et formats minis qu’on trouve chez Muji ou Sephora).

Dans ce petit pot de 20g : médicaments, baume… tout ce qu’on veut

Allégez-vous et faites le tri entre:

– ce qui est indispensable et que vous pouvez essayer de dénicher en format miniature et

– ce qui vous encombre au quotidien.

Les « en transit »

Il va sans dire qu’un objet en transit ne doit pas passer plus de quelques jours dans votre sac. Ou alors, c’est que vous confondez cet objet avec un pense-bête. Utilisez plutôt votre rampe de lancement pour y déposer l’objet en question et notez la tâche à faire dans votre agenda. Vous voyagerez plus léger et ne l’oublierez pas.

Méthode anti-stress

Que celle qui n’a jamais parcouru son appartement en jurant à la recherche de ses clefs, de ses lunettes ou de la carte de réduction JeMhabille, me jette la première pierre.

Une seule solution : mettre toujours les mêmes choses à la même place dans votre sac. Par exemple, les clefs dans la petite poche zippée à l’intérieur.

D’ailleurs, placez également votre sac, lorsque vous rentrez chez vous, toujours à la même place. Près d’une prise (à cause du téléphone portable) et/ou près de votre bureau ou ce qui en tient lieu.

Méthode anti-bazar

Tous les soirs, si vous y pensez, passez votre sac en revue, c’est fou ce qu’on y entrepose en une  journée : tickets de parking, de carte bleue, emballage de chewing gum, mouchoirs usagés, …

Ajoutez ce qu’il vous faudra pour le lendemain et enlevez tout ce qui ne vous servira pas. Chargez votre téléphone et/ou votre PDA (Personal Digital Assistant). Profitez-en pour jeter un oeil à votre agenda et planifier votre emploi du temps du lendemain, voire votre tenue. Vous n’imaginez pas le temps gagné et la décontraction que cela entraîne le lendemain matin.

Puis, toutes les semaines, rechargez ce qui vous manque (argent liquide, mouchoirs , …) et videz votre sac des tickets inutiles, des listes de course périmées, des objets divers glanés dans la semaine.

Irez-vous jusqu’à en profiter pour faire vos comptes? Ma foi, à vous de voir.

15 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Désencombrement Express: les sacs à main

Si on faisait un petit exercice pour ce week-end, facile, pas long mais gratifiant?

  • Méthode:
    • Vous sortez et regroupez tous les sacs à main stockés partout dans la maison. Pour l’instant, contentons-nous des “vrais” sacs à main, en laissant de côté sacs de voyages, trousses de toilettes, sacs plastiques, pochettes de séminaires promotionnelles (mes ennemies personnelles, Dieu qu’elles sont laides! Je les attaque dans le bas de cet article) …
    • Prenez les un par un. Videz-les entièrement (bonjour limes à ongles, mouchoirs et chewing-gums, facturettes, cartes de fidélité et post-it!).
      Posez-vous la question: Est-ce que je l’aime?
      Eh bien oui, s’il ne vous plaît plus, que fait-il encore là ?
      Attention, “je l’aime” n’est pas identique à :
    • « il ne m’a presque rien coûté, alors… »
    • “il m’a coûté super cher, alors …”,
    • “c’est X qui me l’a offert, alors …”,
    • “ça me rappelle quand j’étais …”
    • « oh, ça ira bien encore, en planquant la tache, là… »
    • « la bretelle cassée, ça ne se voit presque pas… »
    • “ma mère en a toujours eu un comme ça”
    • « j’habite dans la Creuse mais il m’en faudra un comme ça lorsque j’irai en croisière-casino-soirée mondaine parisienne avec people, un de ces jours… »
    • « il n’est pas très pratique, mais il est si joli… »
    • “la mode va revenir, alors je le garde”…

    On cherche à faire en sorte que vous portiez vos sacs à main. Pas à ce que vous conserviez des choses qui ne vous servent pas, que vous n’aimez plus ou qui nuisent à votre image.

    Pour mémoire, ce n’est pas parce que quelque chose vous a coûté cher ou qu’on vous l’a offert que vous devez le conserver à vie s’il ne vous convient pas. Cela s’appelle une erreur, ça arrive à tout le monde et ce n’est pas la peine de se flageller avec. Ni d’encombrer ses placards.

Pour les grandes sentimentales, gardez donc le ou les sacs que vous n’utilisez pas mais qui vous tiennent particulièrement à coeur. Envisagez de les stocker dans un carton, que vous marquerez clairement sur trois faces et entreposez celui-ci plus loin de vous à la cave ou au grenier, avec d’autres souvenirs, par exemple.

  • Et maintenant ?
    Débarrassez-vous (poubelle, don) de ceux qui sont par trop usés, effilochés, écaillés, vraiment passés de mode ou qui ne vous correspondent plus.
    Contemplez avec amour ceux qui vous restent, passez-leur un petit coup de cirage (incolore de préférence, pour ne pas tacher vos vêtements en les portant) . Pour les matières plastifiées, un coup d’éponge les rendra comme neufs.

Mince, finalement il en reste très peu? Tant mieux, j’ai sur le feu un autre article pour vous aider à choisir vos futurs sacs à main.

Vous aimez les Désencombrements Express? Essayez celui-là (trousses, pochettes promotionnelles, sacs…) ou celui du placard à balais.
Ah, ma pauv’ dame! Si ce n’était que les sacs à main! Mais c’est toute ma garde-robe qui est encombrée!

10 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison