Archives de Tag: retraite

Quand il faut vider la maison d’un proche

Lors d’un départ d’un parent vers une maison de retraite ou lors d’un décès, il appartient aux enfants de vider la maison familiale.

Ceux-ci sont alors confrontés à la masse d’objets accumulés depuis des décennies.

Au bout de quelque temps, le respect initial fait place à l’exaspération. Au début, on prend pieusement les objets un par un. Chacun nous évoque le parent qui s’en servait et c’est touchant.

Cependant, une fois mis à part les vrais objets de valeur et ceux qui comportent une vraie charge affective, on commence à réaliser que la génération précédente a entassé tout un tas de trucs et de machins « ça peut servir », « on ne sait jamais », « chez nous on ne gaspille pas », « c’est joli », « on me l’a donné », « c’était à ton père » etc.

Et ce sont alors des dizaines de sacs poubelle qui sortent de la maison. Des heures à passer dans la poussière pour évacuer les « trésors » de Mamie.

S’il vous plaît, ne faites pas subir ça à vos enfants. Pour éviter ces situations, voici quelques conseils:

1- Tant qu’à conserver, protégez

Vous êtes écureuil, soit. Cependant, si ce que vous conservez est moisi, rouillé, illisible, n’a jamais été nettoyé ni entretenu… que pensez-vous qu’on pourra en faire?

2- Distinguez bien vos souvenirs du reste

Vos cahiers d’écolier, pourquoi pas. Je suis toujours émue de voir les prix d’excellence de mes parents.

Quant aux 12 598 vis de différentes tailles que vous gardez parce que « on ne sait jamais »… si vous ne bricolez guère et qu’on ne vient jamais vous en emprunter, c’est que vous confondez votre habitation et un entrepôt.

Si les cahiers et les vis sont dans les mêmes boîtes… c’est dommage.

3- Transmettez vraiment

Une grosse boîte de photos, c’est précieux. Sauf s’il n’y a que vous qui pouvez reconnaître les personnes. Notez lisiblement derrière chaque photo les protagonistes, une date (même approximative) et le lieu. Là, ce sont de vrais souvenirs.

4- Laissez des indications

Montrez à vos enfants ou petits-enfants ce qui a de la valeur (marchande) et ce qui n’en a pas. Mais n’oubliez pas de leur dire aussi ce qui compte pour vous, et pourquoi.

Pour Mamie, un collier de pacotille, parce que c’était le premier que lui a offert son amoureux, peut avoir beaucoup plus de valeur que ce qu’on croit.

5- Paperasse!

Pour avoir vu des pièces entières remplies de papier en désordre, je peux vous dire que cela frôle le cauchemar pour les descendants.

Comment repérer ce qui est important de ce qui n’est que de la paperasse? Où sont les traces des différents comptes et placement? Où sont les actes notariés et les titres de propriété?

Ne déléguez pas à vos enfants ce que vous n’avez pas eu le courage de faire vous-même lorsque vous le pouviez encore.

Un dernier conseil, si c’est à vous de faire le tri: faites-vous aider.

Entre le chagrin, l’appréhension, l’ampleur de la tâche,… difficile de ne pas être bouleversé. Vous pouvez faire appel à un ami, plutôt qu’à un membre de votre famille. Moins impliqué(e) que vous, il/elle vous aidera à décider et à trouver des débouchés pour tout ce que vous ne voulez pas garder.

75 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, S'organiser à la maison