Archives de Tag: s’organiser avec enfants

Le 25 août: parution de « S’organiser avec bébé »

Voici notre dernier ouvrage, écrit à 4 mains, comme les précédents.

Ce guide va vous permettre de vous organiser, sans exigences démesurées ni stress inutile. Il répond à toutes les questions pratico-pratiques que vous vous posez, depuis l’annonce de la grossesse à l’entrée à la maternelle de la Merveille.

En voici la synthèse:

« Il y a peu d’événements,  dans une vie, aussi bouleversants que la naissance d’un enfant. Surtout si c’est le premier. Félicitations, d’ailleurs !

On dit qu’un homme averti en vaut deux. Nous pensons qu’il faudrait transformer ce proverbe en “parents avertis en valent quatre”. C’est pourquoi nous avons réuni dans cet ouvrage tout ce qui va vous transformer de jeunes adultes insouciants en jeunes parents avertis

Comme pour tous nos autres ouvrages, nous avons voulu que son contenu soit concret, avec des fiches pratiques et des points-clés à retenir en fin de chapitre. Mais nous avons aussi voulu dédramatiser et alléger votre charge mentale, grâce à cette pointe d’humour qui est notre marque de fabrique. Nous pensons également qu’il n’y a pas qu’une solution unique pour toutes les situations: vous retrouverez donc tout au long de l’ouvrage, une rubrique Pourquoi pas ?

Voici comment vous repérer dans ce guide.

La première partie commence à l’annonce de la bonne nouvelle et finit à la fin du congé maternité.

Le premier chapitre regroupe l’ensemble des choses auxquelles vous devriez penser pour simplifier l’arrivée au monde de votre bébé. Qu’emporter à la maternité ? Quand prévenir le premier cercle et les autres ?

C’est dans le deuxième chapitre que l’on vous dit tout sur ce qui va arriver juste après la naissance: repos, allaitement ou pas, baby blues… vous trouverez ici les trucs et astuces “vécus” pour que tout se déroule au mieux.

Enfin, le chapitre trois vous permet d’organiser votre vie de famille autour de la Merveille et de tirer le meilleur parti de votre congé maternité ou paternité.

Nous avons mis au point la deuxième partie pour répondre aux questions de vie quotidienne qui se posent à tous les jeunes parents.

C’est ainsi que le quatrième chapitre est entièrement dédié à l’hygiène de votre bébé depuis le premier change jusqu’à l’Adieu aux couches. 

Dans le cinquième chapitre, nous abordons les sujets fondamentaux (enfin, qui le deviennent seulement quand on a un bébé): le sommeil et l’alimentation. Il y a quelques informations à savoir pour éviter de réinventer le fil à couper le beurre et finir insomniaque.

Enfin, le chapitre six couvre les sujets concernant l’environnement de Chouchou: de l’aménagement complet de la maison en passant par le cycle du linge et notre sélection du matériel qu’il vous faudra.

Dans la troisième partie, nous prenons un peu de recul. Bébé grandit et il s’en passe, des choses !

Le septième chapitre va vous aider à choisir votre mode de garde et à reprendre le travail sereinement.

Puis, comme on ne vit pas en vase clos, c’est dans le huitième chapitre que vous trouverez de quoi assurer une vie sociale heureuse à votre enfant: relations avec Mère-Grand et câlins avec Nounou (et réciproquement), par exemple. Ou encore, comment fait-on pour partir en vacances avec un bébé ?

Nous avons intitulé le neuvième chapitre: vers l’autonomie. Vous voulez savoir comment gérer une colère de votre enfant ? Vous vous demandez comment le préparer à l’entrée en maternelle ? C’est ici que vous trouverez les astuces qui ont fait leurs preuves. »

J’en profite pour vous souhaiter de bonnes vacances. A la rentrée!

7 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Ecologie, S'organiser à la maison

Quand est-ce qu’on arriiiive?

Tout le monde sait bien qu’on s’ennuie en voiture, quand on est à l’arrière. Et en plus, on se bat, si on est plus de… un. Les longs trajets en voiture, c’est pénible. Tout le monde n’a pas, comme mes amis R., une voiture avec écrans video/lecteurs de DVD derrière les sièges avant…

Donc, il faut distraire tout ce petit monde. Or Henri Dès, même repris en choeur par adultes et enfants, comment dire… ça ne suffit pas toujours.

On peut mettre à disposition des nains (ouf, ça fait du bien de l’écrire) jeux et livres comme ceci:

M’est avis qu’il faut  choisir/fabriquer un organiseur bien robuste. Mais c’est comme tout, avec les gnomes (ouf, ça fait du bien aussi).

On peut également fixer l’organiseur comme sur la photo de droite, ci-dessous:

via blog.wantist.com

Ne me dénoncez pas à la DDASS pour maltraitance verbale, j’adore mes enfants. Qui me le rendent bien, hein, les monstres?

Pour finir, jetez donc un oeil sur ces articles, si vous avez des enfants en bas âge:
Souvenirs et coquillages: comment les conserver?
Et les vêtements juste portés une fois, ils en font quoi?
Leur chambre est-elle aussi facile à ranger que vous le croyez?
Tout ce que votre enfant doit savoir en quittant la maison.

5 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

S’organiser à l’arrivée d’un bébé

Votre enfant vient d’arriver à la maison. Voici quelques astuces pratiques concernant matériels, meubles, repas  et vêtements pour vous organiser et vous simplifier la vie :


 

1- Le change

C’est une évidence, votre bébé aura besoin d’être changé souvent, jour et nuit.

Donc, l’endroit où vous le langez doit être à une hauteur qui vous convient (pensez à votre dos) et équipé de tout le matériel nécessaire au change.

Tant pis si ça ne fait pas très joli, ce paquet de couches, près de (ou sous) la table à langer mais laissez-le là, car c’est toujours mieux que de courir dans la maison, bébé tout nu dans les bras, à la recherche du paquet de couches …

Si l’espace dans votre salle de bain le permet, c’est certainement l’un des meilleurs endroits pour changer votre bébé. Sinon, n’importe quelle table située ailleurs fait l’affaire, pourvu que cela soit pratique. Vous devez pouvoir atteindre ce dont vous avez besoin avec une seule main (l’autre maintenant bébé pour éviter les risques de chute).

Et, dernière chose, équipez votre salle de bain d’une poubelle à pédale, car si vous manipulez la couche d’une main, maintenez bébé de l’autre et … là, vous comprenez l’intérêt de la poubelle dont le couvercle s’ouvre avec le pied !

2- Le mobilier de la chambre, un mot-clef : anticiper

Pour que le ménage soit simplifié au maximum (vous avez autre chose à faire que le ménage, n’est-ce pas ?), ne chargez pas trop la chambre avec des étagères, des décorations, etc … Les petits exposés à la poussière (livres, peluches, …) sont plus sensibles aux maladies des bronches. Si vous allaitez, pensez au fauteuil à accoudoir à installer dans la chambre. Votre dos vous en saura gré.

Pour les vêtements, nous vous recommandons de ne pas acheter une de ces toutes mignonnes – et toutes petites – armoires. Votre enfant va grandir tellement vite que, bientôt, vous ne pourrez plus y pendre ses vêtements. Une armoire ou un placard “normaux” vous feront plus d’usage.

Si vous optez pour une commode, prenez d’un style “neutre”, car vous serez peut-être amenée à l’utiliser dans une autre pièce, plus tard.

En tout état de cause, choisissez les rangements aussi grands que vous le pouvez, car il faudra prochainement y ranger une multitude d’objets que vous n’imaginez même pas.

Enfin, il est commode d’avoir quelques cintres de petite taille (quand vous achetez des vêtements d’enfant, demandez au magasin si vous pouvez les garder) car les petits habits glissent sur des cintres ordinaires.

3- Les jouets et peluches

Votre bébé est très gâté et sans doute a-t-il déjà reçu quelques peluches et jouets.

En attendant qu’il ait l’âge d’y jouer, rangez simplement les jouets dans un carton, dans l’armoire. Et le tout en hauteur, bien entendu.

Pour éviter que les peluches ne prennent trop la poussière, tout en faisant plaisir à ceux qui les ont offertes, mettez-les en vue en alternance. Exemple: une semaine, c’est l’éléphant de Tonton, la semaine suivante le nounours de Mamie etc … Les autres peluches seront elles aussi rangées à l’abri en attendant que votre bébé joue avec.

4- L’équipement du bébé pour les repas

La chaise haute. Quand vous l’achèterez ou l’emprunterez, vérifiez que vous pouvez facilement retirer la tablette, car vous aurez souvent besoin de l’apporter jusqu’à l’évier pour la nettoyer.

Les petits pots et plats cuisinés du commerce sont à ranger dans un placard de la cuisine. Il vous suffira de les stocker en profondeur, les uns derrière les autres. Exemple: petits pots dessert les uns derrière les autres, petits pots légumes idem, etc …
Cela vous permet de vous rendre compte s’il va bientôt vous en manquer dans l’une des catégories.

N’achetez pas trop d’assiettes/verres/couverts pour bébés car le temps est proche où votre enfant n’en voudra plus parce que “ça fait bébé”, justement !
En revanche, les verres en plastique ordinaires sont une valeur sûre, ils vous serviront longtemps.

5- Les vêtements et chaussures

5.1- Quand c’est trop petit

En parents sentimentaux que nous sommes, il nous est très difficile de nous séparer de la première paire de chaussures de notre enfant, de son premier pyjama, de sa première layette etc …. Soit. Gardons-les et mettons-les dans un carton marqué au prénom de l’enfant.

Cependant, ne gardez pas tout, même au motif que vous allez bientôt fabriquer un petit frère ! D’autant plus que, à l’inverse des photos, on se replonge rarement dans les cartons de vêtements

Astuce: gardez un carton dans le placard de votre enfant, dans lequel vous mettrez au fur et à mesure les vêtements et chaussures en bon état qui ne lui vont plus.

En tout cas, ce qui est taché, très décoloré, trop décousu, qui va forcément passer de mode ou qui n’est pas unisexe ne doit pas être conservé. Vous déciderez si vous souhaitez garder les vêtements encore portables pour les cadets ou les donner à une association caritative ou encore à une personne de votre connaissance qui va avoir un bébé.

5.2- Quand c’est trop grand

Et pour les vêtements et chaussures que l’on vous a donnés et qui sont trop grands pour le moment ?

Plongez-vous y deux ou trois fois par an et prélevez ce qui vous semble convenir à votre enfant pour les deux saisons à venir. En n’oubliant pas de faire le tri entre ce que vous jugez mettable et ce qui peut être “recyclé”.

D’une manière générale, dans le doute, vous pouvez recourir à la règle bien connue : “une chose entre, une autre sort”. Autrement dit, pour toute nouvelle pièce d’habillement que vous rangez dans le placard, une vieille doit en sortir. C’est en effet la garantie que vous pourrez toujours fermer les portes!

12 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison