Archives de Tag: s’organiser pour les corvées

Le 25 août: parution de « S’organiser avec bébé »

Voici notre dernier ouvrage, écrit à 4 mains, comme les précédents.

Ce guide va vous permettre de vous organiser, sans exigences démesurées ni stress inutile. Il répond à toutes les questions pratico-pratiques que vous vous posez, depuis l’annonce de la grossesse à l’entrée à la maternelle de la Merveille.

En voici la synthèse:

« Il y a peu d’événements,  dans une vie, aussi bouleversants que la naissance d’un enfant. Surtout si c’est le premier. Félicitations, d’ailleurs !

On dit qu’un homme averti en vaut deux. Nous pensons qu’il faudrait transformer ce proverbe en “parents avertis en valent quatre”. C’est pourquoi nous avons réuni dans cet ouvrage tout ce qui va vous transformer de jeunes adultes insouciants en jeunes parents avertis

Comme pour tous nos autres ouvrages, nous avons voulu que son contenu soit concret, avec des fiches pratiques et des points-clés à retenir en fin de chapitre. Mais nous avons aussi voulu dédramatiser et alléger votre charge mentale, grâce à cette pointe d’humour qui est notre marque de fabrique. Nous pensons également qu’il n’y a pas qu’une solution unique pour toutes les situations: vous retrouverez donc tout au long de l’ouvrage, une rubrique Pourquoi pas ?

Voici comment vous repérer dans ce guide.

La première partie commence à l’annonce de la bonne nouvelle et finit à la fin du congé maternité.

Le premier chapitre regroupe l’ensemble des choses auxquelles vous devriez penser pour simplifier l’arrivée au monde de votre bébé. Qu’emporter à la maternité ? Quand prévenir le premier cercle et les autres ?

C’est dans le deuxième chapitre que l’on vous dit tout sur ce qui va arriver juste après la naissance: repos, allaitement ou pas, baby blues… vous trouverez ici les trucs et astuces “vécus” pour que tout se déroule au mieux.

Enfin, le chapitre trois vous permet d’organiser votre vie de famille autour de la Merveille et de tirer le meilleur parti de votre congé maternité ou paternité.

Nous avons mis au point la deuxième partie pour répondre aux questions de vie quotidienne qui se posent à tous les jeunes parents.

C’est ainsi que le quatrième chapitre est entièrement dédié à l’hygiène de votre bébé depuis le premier change jusqu’à l’Adieu aux couches. 

Dans le cinquième chapitre, nous abordons les sujets fondamentaux (enfin, qui le deviennent seulement quand on a un bébé): le sommeil et l’alimentation. Il y a quelques informations à savoir pour éviter de réinventer le fil à couper le beurre et finir insomniaque.

Enfin, le chapitre six couvre les sujets concernant l’environnement de Chouchou: de l’aménagement complet de la maison en passant par le cycle du linge et notre sélection du matériel qu’il vous faudra.

Dans la troisième partie, nous prenons un peu de recul. Bébé grandit et il s’en passe, des choses !

Le septième chapitre va vous aider à choisir votre mode de garde et à reprendre le travail sereinement.

Puis, comme on ne vit pas en vase clos, c’est dans le huitième chapitre que vous trouverez de quoi assurer une vie sociale heureuse à votre enfant: relations avec Mère-Grand et câlins avec Nounou (et réciproquement), par exemple. Ou encore, comment fait-on pour partir en vacances avec un bébé ?

Nous avons intitulé le neuvième chapitre: vers l’autonomie. Vous voulez savoir comment gérer une colère de votre enfant ? Vous vous demandez comment le préparer à l’entrée en maternelle ? C’est ici que vous trouverez les astuces qui ont fait leurs preuves. »

J’en profite pour vous souhaiter de bonnes vacances. A la rentrée!

7 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Ecologie, S'organiser à la maison

Idée originale: le tableau à chaussettes orphelines

Nous subissons tous la malédiction de la chaussette orpheline. Comment faire pour vérifier si celle que l’on vient de trouver peut s’apparier avec une orpheline de la lessive précédente? En jetant un oeil sur ce tableau. Simple, non?

chaussettes orphelines

27 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, S'organiser à la maison

Besoin d’aide? Vous avez la solution sous vos yeux

Si vous avez déjà rêvé d’avoir une paire de mains supplémentaires pour venir à bout de tout ce qu’il y a à faire à la maison, regardez mieux. Vous avez la solution sous votre nez. Vos enfants.

Je vous vois d’ici ouvrir de grands yeux: « Mais ils sont trop petits! Mais ce sont des ados (comprendre: les motiver prendra plus de temps que faire moi-même)! Mais ils ne feront jamais aussi bien que moi! Mais ça va prendre des heures! » Peut-être que vous avez raison. Mais ce n’est pas sûr.

Voici mes astuces d’organisatrice professionnelle pour vous aider à reconsidérer la situation.

1- Commencer quand ils sont jeunes

Le petit d’homme est curieux de nature et grégaire, aussi. Autrement dit, il n’y a rien qui lui plaît plus que passer du temps avec vous à « faire des choses ». Il ne fait pas la différence entre tâches « nobles » (jouer, se distraire, se détendre) et « corvées » (vaisselle, ménage, tri).

Pour lui, tout est potentiellement ludique. A nous de lui présenter les activités comme un jeu. Il suffit d’un simple « et si tu venais aider maman/papa… » prononcé avec sourire et oeil complice, pour que Petite Dernière se précipite.

2- Eviter la frustration

D’abord la nôtre.

Comment ne pas s’exaspérer devant la maladresse, l’eau répandue, l’attention si courte d’un enfant? En se souvenant qu’il s’agit d’un apprentissage. Vous semez des graines dont vous (et votre enfant) tirerez profit dans quelques années, je vous l’assure.

Puis, comment gérer l’éventuelle frustration de votre enfant , « j’y arrive paaaaas! »?

Eh bien, comme pour vous. Faites en sorte que ce soit court et ludique, acceptez qu’il abandonne peut-être en cours de route, montrez comment faire, félicitez même si ce n’est « ni fait, ni à faire » et si vous sentez poindre le découragement, proposez d’y revenir une autre fois.

3- Comment s’y prendre avec un adolescent

Vous serez peut-être surpris(e) d’apprendre que votre ado, lui aussi, aime bien passer du temps avec vous* . Même s’il semble préférer ses jeux video à votre compagnie.

Demandez courtoisement mais fermement, acceptez qu’il mette quelques minutes (quelques minutes, pas une heure) à arriver, qu’il ronchonne un brin au début. Là encore, félicitez, quel que soit le résultat. Exprimez votre plaisir d’être avec lui, dialoguez, racontez-vous votre vie réciproque et les corvées se feront bien plus agréablement.

4-La Fausse Bonne Idée de la Mater Familias

L’autre jour, une mère de famille me disait qu’elle attendait que ses enfants soient en vacances pour attaquer les tâches de désencombrement. Parce que nous n’étions pas seules, je n’ai rien dit mais je pensais « Quel dommage de rater ces occasions! Au contraire, associez-les à ce que vous prévoyez de faire. L’été s’y prête bien. Il faut qu’ils apprennent, de toute façon, et ce sont finalement des moments passés ensemble qui en valent d’autres ».

*Attention: sans récrimination ni allusion au contexte scolaire

Vous aimeriez avoir une idée ce que devrait savoir votre enfant en quittant la maison?

Je pratique ce que je prêche. Du coup, mes enfants sont impliqués. Vous voulez voir? Mesdames et Messieurs, voici Le rangement de la bibliothèque des enfants par Fille du Milieu.

 

11 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, FBI (Fausses Bonnes Idées), Les autres et moi, S'organiser à la maison

Idée originale: la planche à repasser et les chaussures

La place est limitée; on n’a jamais assez de rangements. Et puis, parfois, on manque d’imagination, tout simplement.

Tiens, par exemple, les chaussures.

Qui a dit qu’il fallait absolument les ranger en bas des placards?

Au contraire, on peut décider d’abaisser la tringle et poser toutes les chaussures depuis le niveau de vos épaules jusqu’à celui de votre bras tendu. Comme sur la photo ci-dessous, en somme.

101833686.jpg.rendition.largest

Et la planche à repasser, faut-il la laisser appuyée contre un mur, dans un endroit peu visible (mais peu pratique) ou bien peut-on lui dédier une place dans le placard? Oui, on peut. Yes we can (ah bon? c’est déjà pris?). Comme sur ladite photo.

Oui, je sais, c’est un placard à l’américaine, gigantesque et tout. Mais c’est pour l’inspiration, chers lecteurs, comme d’habitude.

13 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison