Ce qu’en disent mes clients

Mes clientes et moi autour d’une tasse de thé

Alexandra se motive grâce à « s’organiser tout simplement »
« D’habitude, je me contente de lire les guides pratiques. Le vôtre, c’est différent. Il est bien détaillé, on voit où on va et je me suis reconnue. Depuis que je l’ai lu, il y a des choses que je fais automatiquement. C’est votre méthode qui me motive. »
Alexandra, enseignante, Alsace

Marc se fait accompagner par téléphone
« You and your method are very good. Go on like that. »
Marc, cadre, Luxembourg

Christine prépare son déménagement
« Grâce à vous, le déménagement a été beaucoup plus facile, tout autant pour le professionnel que le personnel, j’ai élagué les placards… Cela « allège »! »
Christine, formatrice, Paris

Frédéric part en vacances avec son fils
« Grâce à vos astuces, je n’ai rien perdu lors de mes vacances avec mon fils, une première ! »
Frédéric, comédien

Christine explique « pourquoi ça marche »
« J’ai un métier très prenant, et comme j’ai quatre enfants, d’une journée à l’autre, j’ai très peu de temps disponible. J’empile, ça va très vite.
Le désordre appelle le désordre. Les factures, par exemple, on ne les paie pas à temps, d’où relances et pénalités de retard. C’est une source de stress car on ne peut pas circuler dans le bureau, ni trouver les choses. D’avoir ce foutoir en permanence, c’est épuisant, en fait.
Avec Laurence, à chaque fois, on utilise plusieurs caisses pour trier les objets d’une même pièce.
Elle me donne une méthodologie, comme, par exemple, avoir plusieurs caisses pour différents types d’utilisation des objets (ici, ailleurs, souvenirs ..). Ca évite de sortir de la pièce à tout instant. Une autre méthode est de regrouper des objets qui nous serviront au même usage.
Pourquoi ça marche ?
D’abord je bloque un horaire pour la rencontrer, pour qu’elle vienne. Je suis obligée de bloquer trois heures pour ce rangement, ce que je ne ferais jamais s’il n’y avait pas Laurence. Je les utiliserais immédiatement pour faire autre chose. Deuxièmement, elle me garde complètement concentrée sur ce qu’on doit accomplir. On prend objet par objet et on doit dé-ci-der. Quand on est seule, on peut remettre les décisions à plus tard. Enfin, il y a une relation qui se crée, qui est sympa et qui fait qu’on a plaisir à organiser ensemble. »
Christine, profession libérale, grande banlieue

Alexandra simplifie sa vie
« Après une période d’enthousiasme, je me suis de nouveau laissée déborder et je recommence à évacuer et classer, avec toujours l’idée de simplifier, simplifier, simplifier , ne garder que le minimum indispensable : donc il y a encore beaucoup à faire. J’ai beaucoup apprécié votre intervention et je tiens à vous en remercier à nouveau. »
Alexandra, profession libérale, Paris

La petite maison d’Armel, très encombrée
« La vision de l’espace dont fait preuve la directrice de JARA est véritablement étonnante: on redécouvre son logement. Dans mon cas, ma maison se remplit peu à peu d’objets de toute sorte, que nous finissons par stocker sans bien savoir pourquoi. Petit à petit l’espace se raréfiait et nous finissions par ne plus avoir d’espace à
vivre…
Bien entendu, les tâches ménagères sont toujours là, mais elles se trouvent simplifiées par les aménagements de bon sens et la gestion de l’espace proposées par Laurence.
Ce qui est très étonnant, c’est que ce processus est rapide: là où on imaginait avoir besoin de mois de travail, les choses s’enchaînent d’elles-mêmes. »
Armel, responsable marketing, Yvelines

Olivier se prépare à changer
« Juste un petit mot pour vous remercier de vos informations qui ne sont pas toujours évidentes à accepter, mais qui méritent d’être analysées, et …essayées.
En tout cas, cela permet de mieux comprendre ses erreurs, pas encore de les améliorer mais on y travaille. »
Olivier, médecin urgentiste, Alsace

Jeter et trier, quelles impressions?

« Jeter, finalement, c’est très gai  » Marina, réalisatrice

« C’est fou ce que je gardais : ça fait du bien de se débarrasser des vieilles choses » Gilles, chef de produit

« Maintenant, je sais que ce n’est pas la peine de garder tous les papiers que je n’aurai pas le temps de lire » Marie, formatrice

« Trier avec vous, c’est plaisant, je ne m’y attendais pas!  » Elisabeth, retraitée