Qu’y-a-t-il au coeur de votre vie?

Qu’est-ce qui fait la différence entre:

  • une personne qui découpe et garde des centaines de recettes de cuisine et… Cyril Lignac
  • mon petit frère, génie précoce, et… Leonardo da Vinci
  • Laurence  et Stéphanie qui aimeraient bien écrire un guide et… les mêmes, 5 ans après, 3 guides plus tard?

Je ne parle pas ici de QI, ni de moyens financiers de départ, ni de génétique.

La différence entre les uns et les autres, c’est l’ACTION.

La capacité à transformer les envies, les voeux pieux, les rêves les « un jour, je… » en ACTION.

On peut être génial, très documenté sur un sujet,  capable de mettre en place un plan dans les moindres détails, amasser beaucoup d’information,… si l’on ne passe pas à l’action, cela ne sert à rien.

C’est vrai que se lancer, démarrer quelque chose de nouveau, ça fait peur. Mais qu’y-a-t-il de pire que de regretter de ne pas avoir vécu sa vie comme on l’aurait voulu?

Essayez ces quelques mantras, pour voir

  • la peur n’évite pas le danger
  • ne pas le faire serait une erreur
  • si je fais ce que j’ai toujours fait, j’obtiendrai ce que j’ai toujours obtenu
  • le prix à payer pour l’inaction est toujours supérieur à celui d’une (éventuelle) erreur

Alors, trêve de « je devrais reprendre le sport mais…(remplir les blancs) » ou « j’aimerais me lancer en free-lance mais… (on remplit ici aussi) ».

Stop aux collections en tout genre qui ne vous font pas plus progresser.
Tiens, par exemple, utilisez déjà toutes les recettes que vous possédez et peut-être n’aurez-vous plus envie d’en ajouter d’autres…

A la fin, ce qui compte, c’est ce que vous avez fait.

17 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Mon avis

17 réponses à “Qu’y-a-t-il au coeur de votre vie?

  1. Je suis trés active,je fais les choses à moitié!C’est grave docteur?
    Merci pour ce blog,et tous vos conseils!

  2. Est-ce à dire que vous démarrez plein de choses et ne les finissez pas, Corinne? Si c’est ça, ce n’est grave que si vous culpabilisez ou encombrez tout l’appartement avec vos projets jamais finis! 😉 Sinon, pas d’inquiétude!

  3. ILLI

    Bonsoir Laurence,

    Je n’ai jamais compris cette affirmation  » la peur n’évite pas le danger » j’ai du mal à intégrer ce que ça veut dire.
    Et passer à l’action c’est bien mais ce qui manque aux personnes comme moi c’est justement la motivation pour passer à l’action quand il faut accomplir des taches fastidieuses ou routinières.
    On le voit très bien quand on agit spontanément pour des raisons autres que de devoir ou d’obligation.
    Comment se fait-il alors qu’on ne se pose même pas la question de savoir s’il faut le faire ou non?
    Sinon j’ai suivi vos conseils et j’ai commencé par libérer mon bureau de tout ce qu’il y avait par terre.
    Quel soulagement!
    Mais bizarrement je me suis sentie toute mélancolique et j’ai ressenti un grand vide et la peur de n’avoir plus rien à faire (chez moi quand c’est rangé j’ai m’impression que c’est 99 /% du travail qui est fait)
    Et si c’était là qu’il fallait chercher ZE raison du désordre?
    Bon mais ce n’est pas fini maintenant il faut trier et j’ai aussi fait ce que vous avez conseillé premier tri 2ème tri etc….ça marche bien.
    Maintenant il va me falloir une place pour tout ça.
    Où mettre tous ces papiers? Comment les ranger?
    J’aimerais les avoir à portée de vue mais je ne peux pas il y en a trop.
    Je vais encore glaner quelques conseils dans vos billets.
    Donc merci ça avance bien.( Mais toujours après la vaisselle ça m’aide à y voir plus clair )….

  4. Cet article est destiné aux personnes qui n’osent pas agir. Celles qui ont peur de sauter le pas, de se lancer. Celles qui rêvent de… mais qui ne font pas.
    Du coup, vous n’êtes peut-être pas concernée directement? Vous procrastinez plutôt les tâches de routine quotidienne, on dirait.

    J’ai mis du temps, moi aussi à comprendre « la peur n’évite pas le danger ». Jusqu’à ce que je comprenne que « avoir peur » (de ne pas y arriver, qu’on se moque de moi, que ce soit trop dur…) n’avait aucun effet: avoir peur ne faisait pas disparaître la tâche à faire et ça ne me donnait pas plus de courage. Progressivement, cet adage m’a permis de lutter contre ma timidité, par exemple.

    Vous n’êtes pas la seule à trouver que penser à son désordre, à ce qu’il faut en faire, en parler etc… prend du temps et de l’énergie.
    Si cet aspect de votre vie prend de moins en moins de place, il vous restera donc de l’énergie « en trop »: pour démarrer une activité intéressante, par exemple?
    Je suis ravie d’apprendre que vous expérimentez chez vous ce que je propose sur ce blog.
    J’ai sur le feu un article sur le rangement des papiers, justement. Cela devrait vous plaire…

  5. je me décourage en fait!

  6. Tant que vous ne regrettez pas trop après…

  7. Je suis plutôt une fille d’action, capable d’identifier et d’organiser des projets et de les réaliser jusqu’au bout. J’ai découvert un jour qu’il y avait quelques projets qui me tenais à coeur que je ne réalisais pas du à des peurs (critique, ne pas réussir, visez trop haut). Maintenant quand je veux passer à l’action et que j’ai une peur qui me paralyse, j’identifie ma peur et ensuite je chante la chanson « I will survive » à tue-tête. Je parle à ma peur et je lui dit: merci d’avoir été là pour moi tout ce temps, je n’ai plus besoin de toi et si tu reviens je te quitterai à nouveau car je sais que je survivrai sans toi!!!

  8. I will survive? A tue-tête? Excellent! J’adore cette idée.

  9. ILLI

    Chère Martine,

    C’est violent!!!!
    Et ça marche?

    Laurence j’attends avec impatience le prochain plat qu’on m’annonce fumant…et fumeux.

    Juste une suggestion : Ne vaudrait-il pas mieux modérer les commentaires après coup? Ce serait plus vivant.

    Et où peut-on trouver des émoticônes pour les commentaires?

    A bientôt de vous lire.

  10. Les émoticônes, je les fabrique à l’aide des signes de ponctuation. Pour la modération des commentaires, qu’entendez-vous par « après coup »?

  11. ILLI

    Eh bien que les commentaires puissent s’afficher dès qu’on les envoie.

  12. Pour cela, il faudrait que je sois devant mon écran 24h/24, pour approuver les commentaires 😉

  13. joelle

    J’ai lu attentivement tout ce qui concerne la procrastination,je crois en etre atteinte…J’y vois une …grosse flemme….une envie de ne faire que ce qui me plait.C’est de plus en plus aigu avec l’age!Je bloque et je culpabilise,j’ai l’impression d’etre toujours débordée,je me bats avec le temps,car je m’éparpille en mille idées que je ne réalise pas vraiment,j’en ai tellement….Un avantage,je ne m’ennuie pas puisque j’ai toujours quelque chose en tete….A 60 ans,y a-t-il encore un espoir de s’ancrer dans l’action? Je suis le contraire de ce que j’étais enfant…..

  14. Ce n’est pas une question d’âge, je crois. Parfois, on n’a pas tant intérêt que ça à changer. Autrement dit, si votre tendance à la procrastination ne vous crée pas plus de problème qu’un léger malaise passager (et si les conséquences ne sont pas embêtantes), ma foi, continuez donc à procrastiner. Ce n’est pas si grave, après tout. En revanche, si cela vous bloque, vous coince, crée plus d’inconvénients que d’avantages, reprenez les articles de ce blog sur la procrastination, dans l’ordre, de préférence, et lancez-vous dans le changement.

  15. Nelly

    voilà bien 30 minutes que je fouille votre blog, les articles du genre: « faut le faire, arrêter de rêver votre vie » m’ont même mis les larmes à l’ oeil… question: j’organise pas mal de trucs, je suis brouillon mais je m’y retrouve, je termine les choses commencées même si je mets 2 ans à le faire… seulement quand je range une pièce je n’ai pas le temps d’en profiter, peu de temps après mari et enfants -et animaux- ont refait le bazar, du coup c’est un éternel recommencement et mes choses à moi… bah forcément c’est remis à plus tard, et plus tard j’ai la flemme, la fatigue.. et je me retrouve à perdre mon temps sur internet (ou regarder une série, ou dormir) mais rien de constructif.
    Alors oui, c’est à moi de taper du poing contre ma famille-ce que je fais et ce n’est pas beau à voir ni agréable à entendre- mais ça ne dure pas une semaine que leur mauvaises habitudes reprennent! J’ai même essayé la grève générale seul problème c’est que je boue de l’intérieur quand c’est trop sale, du coup je m’y remets et ils savent de toute façon que je ne peux pas me retenir trop longtemps!
    Je ne vais pas changer de famille, parce qu’ils adorables quand même mais j’aimerai qu’on me disent que je ne suis pas la seule à être « esclave au foyer des temps modernes », merci .
    Je me suis abonner, à votre blog, j’en aurai besoin pour les temps gris -ou neigeux comme aujourd’hui 😉

  16. Je crois qu’il n’y a pas d’autres solutions que de discuter avec votre partenaire des règles que vous voulez mettre en place. Mettez vous d ‘accord sur qui fait quoi, dans quel état doivent être les pièces communes, ce qu’on peut raisonnablement demander aux enfants ,etc…
    Puis énoncez les règles (ex: tous les samedis, c’est rangement de chambre, ou bien tout objet non rangé à sa place au bout de 48 h sera supprimé de la circulation) et prévoyez des « sanctions » si elles ne sont pas respectées.Ex: on ne joue pas à la WII si le salon n’est pas rangé comme vous le souhaitez. Ou bien pas de jeu video sur GB tant que les chambres ont leur sol encombré…

    Si les règles sont claires et les sanctions appliquées, ça vient tout doucement. Les habitudes se mettront en place. Pourquoi des règles et des sanctions? Pour éviter de leur crier dessus et de « bouillir », tiens. On reste calme, on dit les choses et… on applique ce qui est prévu.

  17. J’adore votre blog, vraiment . Il est une source inépuisable de conseils que je lis et relis, dont je m’inspire et que je mets en application notamment pour désencombrer, un grand merci, et ce dernier article est vraiment utile . Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s