Archives de Catégorie: Mon avis

Pourquoi je fais tout dans l’urgence?

10 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Dans les media, Mon avis

Qui a gagné le concours photo: »le plan de travail de la cuisine des bordéliques »?

Relevons donc les compteurs pour ce concours qui a fait nos délices, avouons-le.

Lire la suite

11 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Comment ranger, Mon avis

VOTEZ POUR VOTRE PHOTO PRÉFÉRÉE

LE PLAN DE TRAVAIL DE LA CUISINE DES BORDÉLIQUES

32 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Comment ranger, Mon avis

Le (vrai) poids des objets dans notre vie

En tant qu’organisatrice professionnelle, je considère en général le volume que les objets occupent dans une maison.

Mais je n’envisage le poids des objets que lorsque que je dois les déplacer, évidemment. Et j’avoue n’avoir jamais pensé à additionner leur poids.

Or, je suis bien placée pour le savoir, notre tendance aveugle à accumuler les objets augmente*.

Ce qui signifie, certes, qu’on possède toujours plus d ‘objets et qu’ils prennent de la place (et que, par conséquent, on a parfois besoin de conseils de rangement, hm hm).

Mais en termes de poids, ça donne quoi?

C’est simple: 2,5 tonnes d’objets en moyenne dans un foyer français.

Soit, notamment, 603 kilos d’objets dans le salon et 509 kilos dans la cuisine.

Et pour les vêtements? 51 kilos, Messieurs-dames.

On parlait de déménagement l’autre jour. Vous vous imaginez déplacer 2,5 tonnes de trucs et machins accumulés au cours du temps? Sans être particulièrement de type Ecureuil, remarquez. Juste si vous êtes dans la moyenne.

Ces données proviennent du site de l’ADEME qui calcule, en plus, le poids carbone inhérent à la fabrication et le transport de ces objets.

Je serais curieuse d’avoir votre avis dans les commentaires: que vous inspirent ces chiffres?

Pour mieux comprendre notre tendance à conserver toute sorte de choses, vous aurez peut-être envie de lire aussi:

J’ai tendance à accumuler les objets de type « Sapeuservir »? Se pourrait-il que je souffre de collectionnite utilitaire?

Ou alors, serais-je masochiste? Ou propriétaire déçu(e) par mes achats? Ou simplement de nature indécise

Photo: Irina Babina via Pexels

7 Commentaires

Classé dans Budget, Coach en organisation, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Ecologie, Mon avis, Oser jeter

Des voeux en forme de…

En temps « normal » je formulerais des voeux pour l’année à venir.

Cette fois, je veux procéder différemment et exprimer ma gratitude. Si vous saviez le nombre de personnes que j’ai fréquentées cette année et à qui je suis reconnaissante!

  • merci aux caissières de Carrechan, respectueuses des consignes de sécurité et des clients et qui restent, elles, aimables (alors, que, franchement, qu’est-ce qu’elles ont pris, cette année!)
  • merci à toutes les personnes qui m’ont souri, alors qu’elles auraient pu considérer que le port du masque les en dispensait
  • merci aux clients qui m’ont fait confiance, COVID-19 ou pas
  • merci aux participants à mes formations et webinaires, de chez eux ou sur leur lieu de travail, pour leur bonne volonté et leur sens de l’humour
  • merci à tous ceux qui ont fait attention, qui ont pris soin, qui ont fait passer le bien commun avant leur ego
  • merci aux lecteurs et lectrices de ce blog pour votre présence indéfectible (et pour certain.e.s depuis des années), vos suggestions, vos questions et, là aussi, votre sens de l’humour, tellement précieux.

Et bon, puisqu’on est tout de même sur un blog qui parle d’organisation, voici 6 astuces pour tenir ses bonnes résolutions du jour de l’an.

A bientôt, en 2021.

7 Commentaires

Classé dans Mon avis

Ce que j’aimerais qu’il reste de la pandémie

J’aimerais qu’un certain nombre de mesures dues à la pandémie demeurent quand celle-ci sera terminée. Parce que, vous comprenez, je suis de nature plutôt introvertie…

Lire la suite

29 Commentaires

Classé dans Les autres et moi, Mon avis

Renoncer aux objets liés aux grandes étapes de ma vie?

J’ai reçu plusieurs questions sur ce sujet: je vous propose quelques pistes de réflexion.

De quelle nostalgie parle-t’on?

Dans l’un de ses livres, celui où elle retourne au Japon, il me semble, Amélie Nothomb parle de « nostalgie heureuse« .

La nostalgie que nous font éprouver certains objets peut être qualifiée d’heureuse. Un sourire en plus d ‘une petite larme, vous voyez. Une rêverie agréable, même si le thème est « ça ne reviendra plus ».

J’affirme que les objets que l’on a conservé qui provoquent cette émotion de nostalgie heureuse méritent d’être conservés. Dans de bonnes conditions de surcroît. Voire exposés, pourquoi pas?

Les exemples qui me viennent en tête: des courriers d’anciens amoureux (chut, j’en ai gardé quelques uns…), des photos d’amis dont je me souviens encore du nom, quelques vêtements de chacun de mes enfants, leur première paire de chaussures (on parlait dans cet article du sort des objets appartenant à nos enfants quand ils quittent la maison)…

Le poids de certains souvenirs

En revanche, il y a des objets qui, selon moi, ne nous font pas du bien.

Par exemple, le jean qui a marqué notre entrée en couple (avec 10 kilos de moins) alors qu’on a divorcé depuis: double peine.

Ou bien je pense à ce meuble encombrant, qui n’est pas à notre goût d’aujourd’hui, mais que l’on se sent obligé de conserver parce qu’il représente à la fois le décor de notre enfance et les personnes qui nous entouraient à cette époque mais peut-être décédés depuis.

Du reste, ce meuble crie son inadéquation à notre vie actuelle mais nous y restons sourds. Parce qu’on n’a pas eu le coeur de s’en débarrasser sur le coup (ou pire, parce que les frères et soeurs ont refusé de le « prendre en charge »), nous voilà dépositaire à vie d’un meuble issu d’une décision qui n’est pas vraiment la nôtre et qu’on impose à notre famille à nous.

Enfin, évoquons tous les objets qui ont partagé notre route et qu’on trimballe de maison en appartement, toujours dans les cartons. Quel sens ont-ils maintenant? A qui font-ils plaisir? En profitons-nous? Vous trouverez matière à réflexion dans cet article sur les Souvenirs, justement.

Retrouver les moments passés, oui, mais volontairement

Cela vous arrive-t’il d’être pris(e) par surprise en entendant à la radio une certaine chanson du passé? Et de vous retrouver instantanément quelques années en arrière, avec le plaisir ou le chagrin éprouvés à ce moment-là? Ainsi, certains d’entre nous se font des sessions complètes de chansons d’amour à fendre l’âme ou de hard rock à se décrocher la tête, exprès. Et c’est finalement très bon.

Aussi, comme Marcel Proust, que dire de cette bouffée de bonheur que vous retrouvez en goûtant votre propre madeleine à vous* ? Ce n’est pas pour rien que les chefs cuisiniers ré -inventent régulièrement la cuisine de leur grand-mère.

De la même façon, mon mari m’emmène dans ses propres souvenirs en introduisant dans notre nourriture les goûts et épices de son pays d’enfance. Ces plats spéciaux, que je cuisine pour lui faire plaisir, et pour lesquels il a récupéré des livres de recettes qu’il me traduit, il les appelle des « Maman-me-faisait… ».

En conclusion, pour terminer sur les objets, s’ils vous apportent de la nostalgie heureuse, gardez-les. Ou bien, prenez-vous en photo avec eux avant de les faire partir de chez vous.

Si en revanche, s’ils vous font souffrir ou que vous avez oublié que vous les possédiez, vous connaissez ma conviction: laissez-les partir.

*cela dit, trempée dans du tilleul, comme je crois me souvenir que c’était le cas de Marcel, la madeleine doit devenir bien fade, mais les goûts et les couleurs, n’est-ce pas…

Photos Alena Shekhovtcova et elly-fairytale

15 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Mon avis

Résultat du concours « Testez vos compétences ménagères » (de 1926)

Toutes mes félicitations aux Organisonautes 5* suivantes:

Syldu68, Bobinette, Karen, Michele, Marie-Astrid (que je salue pour ses références cinématographiques fort à propos).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Mon avis, S'organiser à la maison

Concours: testez vos compétences ménagères (de 1926)

Batterie de cuisine 1926 suiteChose promise, chose due: voici un nouveau défi pour vous. En jeu: le titre convoité d’Organisonaute 5*, catégorie Fête du Télétravail.

Cette fois, je ne suis pas sûre que Google vous servira à grand chose. (OK,  vous avez raison, je ricane derrière mon grimoire d’époque).

Dites-moi donc dans les commentaires quel est l’usage précis de l’ustensile N° 34, je vous prie?

33 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment mieux s'organiser, Ecologie, Mon avis, S'organiser à la maison

Concours: de 1926 à 2020

Vous vous souvenez de notre dernier concours sur l’équipement idéal de la cuisine en 1926? Aujourd’hui, nous voici de retour en 2020 et j’ai un nouveau défi pour vous:

Si vous trouvez l’usage exact de cette petite merveille de technologie et de design (totalement dispensable), vous serez désigné(e) Organisonaute 5*, ce qui vaut le coup, avouez.

 

32 Commentaires

avril 20, 2020 · 09:06