Appel à contribution: comment ranger les instruments de musique

flute irlandaise

« Il y a une question que je n’arrive pas à résoudre : à la maison, on a deux guitares et un violon. Le violon et l’une des guitares servent tous les jours. On en joue généralement dans le salon. Je n’ai trouvé aucun rangement possible. Donc ils traînent en permanence par terre le long du mur, dans leur étui.

Du coup on a tendance à déposer d’autres choses à côté : le cartable, le sac de retour du boulot, etc… Avez-vous une idée de ce qu’on peut faire? »- Florence.

A mon avis, tout est dans les crochets/patères. Aussi bien pour les instruments que pour les sacs et cartables (voir cet article également).

Voici par exemple, ce que j’ai trouvé pour les guitares, alliant le fonctionnel et le « pas trop laid » (effectivement, ça se discute):

Pour les guitares (cliquez sur l’image pour obtenir le lien):

accroche guitare

En revanche, pour le violon, je n’ai rien trouvé, mis à part l’accrocher par les clefs avec un genre de fil de fer ou trouver un système à base de corde pour suspendre l’étui lui-même … C’est ça ou un dispositif qu’on accroche au micro lorsqu’on est concertiste. Vos enfants n’en sont peut-être pas là.

Lecteurs musiciens, vous avez des idées, pour Florence? Parce qu’à Einfalt House, on n’a guère d’instruments de musique mis à part un synthé acheté sur Ebay, un chat, des filles et une flûte irlandaise…

Pour ceux à qui cela aurait échappé, ce blog possède une rubrique Boutique, dans laquelle vous trouverez des articles choisis avec soin pour ne pas finir en FBI dans votre cher foyer. Je ne saurais trop vous encourager à y jeter un oeil curieux…

21 Commentaires

Classé dans Comment mieux s'organiser, S'organiser à la maison

21 réponses à “Appel à contribution: comment ranger les instruments de musique

  1. Lucianne

    Bonjour,
    il existe plusieurs système d’accroche murale ou à poser pour tous les instruments de musique ! Taper support de guitare ou support violon dans la barre de recherche. J’ai 4 musiciens à la maison je sais ce que c’est…bonne année 2013 !

  2. Anonyme

    Pour les violons, il faut partir sur des sites plus spécialisés:
    http://www.musicarius.com/accessoires-classique/3863-support-mural-pour-violon.html

  3. siat

    Bonjour,
    Je vous envoie juste un petit post pour donner mon avis sur le rangement du violon: dans sa boîte! C’est un instrument fragile qui coûte assez cher et qu’il serait dommage d’abimer par des crochets….mais je n’ai pas de bonne idée pour ranger la boite si ce n’est que les boites ont en général une poignée qui, elle, peut être accrochée…;-)
    Merci pour votre blog qui m’apporte des solutions efficaces et surtout me remonte le moral les jours de grand rangement!!!
    Continuez ainsi et bon courage et meilleurs voeux pour cette nouvelle année!
    Marion

  4. Mélanie

    Chez moi j’ai deux violonistes (le père et le fils) et les instruments trainaient constamment par terre. Comme mon mari refuse catégoriquement de les accrocher par les clefs, la seule solution est de leur consacrer une étagère entière dans un placard du salon.
    On allie ainsi l’utile à l’agréable puisqu’il faut désencombrer une étagère entière pour y poser le violon. Et un seul objet sur une étagère c’est un luxe dont je ne me lasse pas…

  5. Myriam Kalfon

    Bonjour à tous et bonne année !
    Rien d’autre à ajouter sinon qu’une guitare sur le mur, c’est un très joli élèment de déco (chez nous, on a aussi deux contrebasses exposées, une batterie…). Et que le violon, oui, c’est trop fragile pour rester à découvert. Peut-être ajouter une étagère sur un mur disponible en y disposant les violons et aussi quelques partitions, histoire de donner un thème ? Il y a aussi ces très jolis placards transparents chez Ikea à suspendre en hauteur qui les mettront à l’abri.
    Bon courage !

  6. Bonjour,
    voilà un sujet qui m’interpelle ! Je vis avec un guitariste, et… 7 guitares. Plus les amplis, etc… Donc la solution trouvée a été de consacrer un placard, avec 6 étagères aux mesures des boîtes de rangements des guitares (ça prend de l’espace de rangement mais je trouve que ça vaut le coup versus les guitares qui trainent)… Et un pied à guitare (des exemples : http://www.google.fr/search?hl=fr&q=pied+àguitare&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_cp.r_qf.&bvm=bv.1355534169,d.d2k&bpcl=40096503&biw=1554&bih=1086&um=1&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&ei=75DqUJTbK4aWhQfnz4DoBQ
    pour en garder une sous la main… Et comme dit plus haut, un seul objet par étagère c’est un luxe et aussi une condition pour que l’instrument soit facilement accessible et rangeable…

  7. J’oubliais : et la règle : si un instrument nouveau entre, un ancien sort… 😉

  8. Florence

    Comme je m’appelle Florence et qu’on a aussi des musiciens à la maison, je me sens concernée aussi 😉
    Pour le violon : dans son étui, comme dit plus haut (protège des coups, évite les fortes variations de température et d’hygrométrie). Ici, nous avons choisi un étui facile à ouvrir et fermer pour ne pas décourager les ardeurs musiciennes et de rangement : étui Bam qui se ferme avec des « clapets » (je ne sais pas comment les appeler) plutôt qu’une fermeture éclair. C’est coûteux, mais que ne ferait-on pas pour ranger facilement, n’est-ce pas !
    Cet étui est posé sur le dessus d’une étagère basse consacrée aux BD … pas le must mais au moins il n’est pas par terre.
    Il me semble que les étuis à guitare sont plutôt souples, donc sans doute moins faciles à ranger car plus fragiles.
    Mon souci du moment, en revanche, ce sont les partitions. Il y a des boîtes à archives posées horizontalement sur le piano … mais cela demande apparemment trop de manutention puisque les partitions retournent plutôt dans les cartables de musique (avec l’avantage évident d’éviter les oublis les jours de cours). Lesquels cartables de musique sont posés en vrac par terre …
    J’ai en projet de (faire) construire un tabouret de piano en y intégrant des rayons pour y poser les cartables de musique (donc tabouret-étagère pas réglable, mais comme je suis la seule à jouer du piano).
    Restent ensuite les pupitres qui, pliés ou pas, ne sont pas légers et pas facilement manipulables (et tombent parfois, causant de sacrés dommages au parquet …). J’y consacrerai sans doute un rayon du tabouret-étagère. D’autres idées ?

  9. Alexandra

    J’ajoute que pour les petits instruments (petites percussions, flûtes, petit carillon, etc), tout s’entasse dans un panier à couvercle à côté du piano. Les guitares sont sur leur pied ou dans leur housse, par terre… Aucune étagère disponible, même en rêve, et on a renoncé à l’idée de les suspendre au mur vu que ça ne réglerait pas le problème des housses qui traînent.

  10. Bénédicte

    Ici dans le séjour, en plus du piano, il y a 2 guitares installées dans un coin sur un pied à guitare, 2 violons altos dans leur étui posé sur un meuble assez haut (1,60m) donc les instruments ont trouvé leur place. Le souci ce sont les pupitres arggh! (faut les laisser prêt à servir sinon c’est décourageant de s’exercer) et les sacs de musique! Les sacs ont bien leur logement dans la bibliothèque mais s’ils y sont rangés, ils ne sont pas ouverts donc solfège pas travaillé! Pas simple tout ça!

  11. Florence

    (c’est moi qui ai posé la question)
    D’abord, merci pour le sujet!
    Pour la guitare, ma prof m’avait déconseillé de l’accrocher au mur (elle ne le conseille que pour les guitares bon marché, car le bois n’aime pas trop). J’ai un étui rigide (depuis que je n’ai plus une guitare de débutant), ça existe donc, bien que les souples soient plus courants. Le pied à guitare, c’est bien, mais ça prend un peu de place, et il n’y a pas de coin dans mon salon (enfin les coins sont trop petits à cause des fenêtres). Et il y a toujours la question du rangement de l’étui. Le placard de la largeur de l’étui à guitare (50 cm), ce n’est vraiment pas possible dans un salon / salle à manger étroit en forme de couloir, et l’entrée est minuscule. Pour le violon sur l’étagère, c’est une piste que je vais creuser (s’il n’y a que la guitare par terre, c’est déjà mieux). Pour le pupitre, eh bien il est toujours au milieu du salon. Je ne vois vraiment pas d’autre solution. Par contre ma fille laisse ses partitions dessus, et à chaque fois que quelqu’un cogne dans le pupitre, tout est par terre. J’aurais bien viré du salon la télé, la chaîne audio et l’ordinateur, mais curieusement, Monsieur n’est pas d’accord!
    En fait, je commence à me demander si je ne ferai pas mieux de jouer dans la chambre : j’aurai un peu de place dans le placard (l’étui debout, sur un côté de la penderie). Je joue habituellement dans le salon une fois ma fille couchée, mais c’est un peu tard pour moi, ça fait râler Monsieur ( qui n’aime pas vraiment m’entendre reprendre 10 fois la même mesure, là je comprends), et j’abandonne parfois par manque de courage.

  12. Florence

    Petite précision : pour la suspension par le manche, c’est pour les guitares classiques que c’est déconseillé. Pour les autres je ne sais pas du tout.

  13. Excellent sujet Laurence ! Ça ne fait que… 16 ans que je me pose la question ! A la maison: 1 piano (ça, c’est la pièce de mobilier à placer en 1er à chaque déménagement), 1 flûte traversière (ça ne compte pas, ça se range n’importe où !) et selon les allers-venues des enfants entre 2 et 4 violons et altos… Alors, ça c’est vraiment encombrant; on les pose soit sur une étagère soit par terre dans un petit coin à l’abri des coups (l’alto de mon fils est coincé entre le mur et le bureau, accessible mais pas dans le passage) et ils doivent systématiquement être remis dans leur étui. Le plus pénible, ce ne sont pas les partitions mais les pupitres: il y en a un par chambre et on ne les plie pas… sinon on peut être sûr que les études musicales ne seront pas faites. En général, ils « trônent » devant les radiateurs près desquels il est de toute façon interdit de poser les instruments. Pour les partitions: un gros tas sur le piano (en vrac pour la créativité !) + les anciennes partitions dans un coffre sous le piano (on les sort de temps en temps pour les « redécouvrir ») + les partitions en cours d’étude dans des corbeilles rectangulaires en osier (Ikea; une corbeille par chambre et par instrument).
    C’est super de lire toutes les bonnes idées des uns et des autres; j’espère que vous ferez un résumé car vos lecteurs (moi compris) sont bien bavards !… Merci. Laure

  14. Bonjour,
    Pour le problème d’espace qui fait râler dans une même pièce, il est possible pour celui qui désire « s’isoler » de mettre des boules quiès, ou alors d’écouter télé ou musique avec un casque qui isole des bruits extérieurs… Pas forcément toujours agréable mais pour une heure de travail du musicien, pourquoi pas ?!

  15. isabelle

    bonjour,
    pour le violon, il faut le ranger dans son étui
    les guitares chez les amis, elles sont sur des supports
    apres je conseillerai un coffre ou une table coffre de salon pour les camoufler
    j’aime l’idée du violon exposé dans une vitrine …
    chez nous c’est le piano, la question ne se pose pas !

  16. Merci à tous pour vos suggestions et commentaires. Heureusement que vous êtes là pour des sujets « pointus » comme celui-là!

  17. Merci Marion. J’aime l’idée de vous être utile et de vous remonter le moral 😉

  18. Patitys

    Ici, un alto et un violon, trois enfants de 9 ans, 6 ans et demi et … 2 ans et demi. Les deux grands peuvent être considérés comme raisonnables, mais pas la dernière. Donc, impossible de laisser traîner les instruments dans leurs étuis par terre. Ils sont donc rangés dans le coffre de l’entrée ou éventuellement le vestiaire (pas encore très ordonné). Mais effectivement, cela ne favorise pas les entraînements. Problème aussi avec le pupitre. Les sacs de musiques (pour les cours d’éveil musical, de solfège ou d’instruments, sont dans une caisse en bois, sur roulettes, dans l’entrée à côté du coffre. En fait, en entrant, on ne les voit pas trop. Je vais étudier vos propositions très intéressantes. L’idée de l’étagère en verre à suspendre me semble une bonne idée, ayant encore de la place sur les murs. Mais alors, ce n’est pas l’enfant qui pourra mettre l’instrument dans son étui pour l’emmener au cours. A méditer

  19. Claire

    Je sais que je déterre un vieux post, mais je viens de tomber dessus et la violoniste que je suis n’a pas pu s’empêcher de cogiter et d’intervenir.
    J’ai mis un moment avant de me souvenir où je rangeais mon violon à l’époque chez mes parents, c’était tout bêtement dans ma chambre, au pied de mon lit, puis quand j’ai eu mon violon entier (d’adulte) j’ai eu une belle boite rectangulaire qui tenait debout entre mon bureau et mon armoire.

    Chacune d’entre nous (mes sœurs et moi) avions notre instrument, mais je pense ce c’est ma plus jeune sœur qui s’en est le mieux tirée niveau encombrement avec sa flûte traversière… Même le combo flûte+piccolo+pupitre+partitions rentrait dans son sac… A côté de ça, pour l’anecdote, la contrebassiste de mon orchestre s’était pointée chez le concessionnaire avec sa contrebasse afin d’être sûre que ça rentrait dans sa nouvelle voiture…

    Pour ranger une guitare, c’est un instrument encombrant, mais il devrait être facile à caler dans son étui, éventuellement sur un pied à guitare, debout à côté d’un meuble large qui le protègerait du passage. J’imagine que ça passe aussi dans la penderie, voire sous un lit (quoique les étuis rigides des guitares sont assez épais).

    Pour un violon, en y réfléchissant, si vraiment la chambre du musicien concerné n’est pas une option, autant mettre à profit la place prise actuellement par les étuis pour mettre par exemple un banc-coffre : on y range le violon quand on ne s’en sert pas, quand on le sort, il suffit de poser l’étui sur le banc (ça évite de marcher dans l’étui accidentellement… oups l’accordeur…) et ça fait un lieu de rangement pour ce foutu pupitre, ainsi que pour la sacoche de solfège, les méthodes d’instrument, les partitions d’orchestre. Et ça peut même servir de banc d’appoint ou de chaussage dans une entrée.
    Par contre, je déconseille la vitrine, c’est mauvais pour les instruments (exposés aux UV, aux changement d’humidité et de température), et en plus ça prend de la place inutilement, et il faut remettre l’instrument dans la boite quand on le sort.

    Et sinon, truc de feignasse mais qui veut quand même protéger son instrument correctement, l’étui à double système de fermeture : la zip qui fait tout le tour, que tu fermes bien pour sortir, et le petit clapet par dessus que tu peux fermer en un tour de main pour les pressés, sans avoir zippé au préalable, quand le violon ne sort pas de la maison.

  20. Valérie

    Ici, aussi, on fait de la musique… Et c’est très envahissant! Le piano reste tranquillement à sa place dans le salon, mais les pupitres se déplacent au gré des envies… Les flûtres traversières sont généralement rangées dans leurs étuis sur le piano, le violon dans le sien sous le piano et les partitions ont rejoint la plus proche bibliothèque à 1m du piano et sont classées par compositeurs dans des portes-revues, comme au conservatoire….Le seul vrai problème à résoudre est celui des livres de partitions reliées ou les portes-vues de travail qu’il faut ouvrir et feuilleter pour trouver LA partition qu’on cherche. Je vais peut-être les numéroter et placer une table des matières dans chaque mais il faut un index général pour que ce soit facilement accessible… Que faire?

  21. Frédérique

    Bonjour, et merci pour ce chouette sujet. Mon mari et mes deux fils sont musiciens.
    Chez nous, c’est guitares, basses, claviers, batterie et contrebasse.
    Une partie des guitares et basses électriques et acoustiques sont dans un ratelier au sol dans le salon, à disposition. Les autres guitares, les ampli et la batterie sont au studio que nous avons aménagé pour que mon mari et nos fils y travaillent.
    Le dernier instrument arrivé à la maison est une contrebasse. Nous souhaitons qu’il reste au salon pour que chacun se l’approprie. Pour le moment, nous lui consacrons un canapé. Nous allons devoir trouver un mode de rangement super sécuritaire. C’est embarrassant, instable, fragile…
    J’envisage une « niche » fixée au mur avec des équerres dans laquelle on logerait la contrebasse, avec une porte sui irait jusqu’à mi hauteur en laisserant voir le haut de l’instrument. Une sorte de « guérite »
    Qu’en pensez-vous
    Je prend toutes les idées !
    Merci encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s