S’organiser quand on suit un long parcours médical – article Invité: Pauline et la PMA)

Mouton2GrimpeAujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Pauline, du blog Devenir-parent.com, qui partage avec nous ses astuces d’organisation, bien utiles pour suivre au mieux son parcours de procréation médicalement assistée.

Il me semble que son expérience aidera aussi d’autres types de situations de santé compliquées.
« Je suis une incorrigible maniaque. L’organisation, le ménage, le rangement sont des sujets qui m’amusent et sur lesquels j’aime passer du temps. Par ailleurs, je me suis donné comme objectif de donner aux couples en parcours de PMA (procréation médicalement assistée) du concret, de l’utile, du réaliste.

Pourquoi parler organisation pour les couples infertiles?

  1. Parce que, l’organisation, on en a besoin pour tous ses projets. Un parcours en PMA ne fera pas exception.
  2. Parce que sur mon blog se trouvent des techniques à mettre en place qui nécessitent parfois un peu d’organisation et de motivation.
  3. Parce que s’organiser, ça veut dire investir du temps pour en dégager pour les VRAIS trucs importants. Ça ne veut pas dire passer tout son temps libre à classer ses papiers pour s’empêcher de penser aux résultats du dernier spermogramme.

Si vous vous sentez dépassés

Si vous sentez que vous êtes dépassés par la constitution des dossiers, les moult rendez-vous chez le gynéco, le labo d’analyse, le biologiste, l’échographiste, l’infirmière, le chirurgien, le gastro-entérologue, le psychologue, le dermatologue (si, si, c’est du vécu !), la pharmacie qui a commandé votre médoc… cet article est pour vous.Voici des conseils issus de mon expérience, des suggestions, des trucs qui ont marché pour moi:
Mettez en place un agenda partagé sur Google avec votre conjoint. Ça simplifiera beaucoup la gestion des rendez-vous à deux. Et un jour quand vous aurez des enfants [méthode Coué inside] vous me remercierez pour ce conseil.
Faites des listes de questions à poser aux médecins. Ils vous accordent 15 minutes tous les trois mois, donc ne loupez pas l’occasion de leur demander tout ce qui vous est passé par la tête pendant ces trois mois.

Constituer un dossier médical cohérent

Prenez deux heures de votre temps pour organiser votre dossier médical, avec les rubriques suivantes :

  • Infos pratiques avec les adresses et coordonnées de tous les praticiens
  • Une petite fiche de votre historique avec les dates qu’on vous demande tout le temps (chirurgies, FIV…)
  • Ordonnances
  • Papiers pour le prochain rendez-vous : résultats d’examens et liste de questions à poser
  • Résultats d’examens, échographies. L’idéal étant de les classer par « tentative »
  • Administratif : copie des papiers d’identité, consentements…

Utiliser tous les outils à votre portée

Scannez vos papiers. La plupart des praticiens sont passés à l’ère électronique et ça pourra vous sauver si vous oubliez un jour votre dossier médical.

Prenez l’habitude de prendre en photo tout papier qui passe entre vos mains. Puis profitez des salles d’attente pour les ranger dans un dossier spécial de votre téléphone.
Investissez un peu dans un outil d’organisation : un cahier ou une application de gestion de tâches + un agenda. Arrêtez de compter sur votre cerveau pour vous rappeler vos rendez-vous et l’heure de vos piqûres. Vous avez mieux à faire. Mon smartphone est mon deuxième cerveau, et il est hors de question que j’utilise mes précieux neurones pour me rappeler d’aller demain à la pharmacie chercher ma commande. Mes neurones me servent pour décider ce que j’ai envie de faire, et pour le faire. C’est tout.

User et abuser des listes

Quelques exemples personnels :

  • liste de tâches-à-faire-tous-les-soirs-en-rentrant-du-boulot-sans-quoi-c’est-l’anarchie-à-la-maison. Très utiles quand j’ai dû m’absenter pour les ponctions.
  • liste de trucs à emporter en voyage, à laquelle j’ai ajouté bouillotte, huile essentielle de basilic, antalgiques de base…
  • liste de valise spéciale hôpital, avec bouchons d’oreille, lingettes déodorantes, shampooing sec, mouchoirs,… Je m’en suis peu servi mais bon sang que j’ai apprécié pouvoir la copier-coller dans un mail à mon chéri quand j’ai été emmenée aux urgences.
  • liste des étapes basiques pour lancer le lave-linge.
  • liste de tout ce que vous voulez faire avant qu’un enfant débarque dans votre vie.
  • liste des choses qui vous enthousiasment à l’idée d’être parent

S’appuyer sur ses proches et anticiper

Envisagez de répartir autrement les tâches ménagères dans le couple, surtout si l’un de vous est souvent fatigué ou hors service. Décidez ensemble de comment déléguer occasionnellement, entre vous ou à une personne qui fait le ménage. Vos listes seront une aide précieuse.
Anticipez les situations désagréables en ayant ce qu’il faut sous la main. Vous détestez les salles d’attente ? Installez Kindle sur votre smartphone. Vous ne voulez pas vous mettre à pleurer ? Mettez un flacon de Rescue (fleurs de Bach) dans votre sac.
Prenez le plus possible vos rendez-vous en tout début de journée. Vous aurez moins de chance qu’il y ait du retard. Et quand c’est possible changez de praticien pour un plus ponctuel.

Après le rendez-vous, ce n’est pas fini

Dès votre retour à la maison après un rendez-vous, rangez, planifiez, prenez les prochains rendez-vous.

  • Passage à la pharmacie pour l’achat des médocs : planifié dans l’agenda.
  • L’ordonnance : dans le dossier à la bonne rubrique.
  • Sortez de votre TODO list les choses à faire à une date précise, et mettez-les plutôt dans votre agenda.
  • Sortez aussi de votre TODO list les tâches en attente (des prochaines règles, du coup de fil du médecin, des résultats du labo…). Mettez-les dans une liste à part que vous pouvez appeler « en attente de ». Mais bouclez toujours un rendez-vous de manière à ne plus avoir à y repenser sans arrêt dans les jours qui suivent.

Lutter contre la procrastination

Utilisez des techniques anti-procrastination. Prévoyez des récompenses pour chaque tâche désagréable (un petit café-gâteau dès que vous aurez trié votre dossier médical ?) ; faites des plans de 5 minutes (je mets le chrono sur mon smartphone et je prends 5 minutes pour écrire une liste de choses aidantes à demander) ; découpez les tâches désagréables en plusieurs petites tranches ; remplacez les obligations par des choix, dites « je choisis de faire telle tâche relou » plutôt que « faut encore que je fasse telle tâche relou » ; supprimez tout obstacle à votre motivation en commençant par rassembler le matériel nécessaire.
Partagez vos commentaires ! Pensez-vous que ces conseils sont applicables à votre vie ? Avez-vous des difficultés pour vous organiser? »

6 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Blogs que j'aime, Comment classer des documents, Comment ranger, S'organiser à la maison

6 réponses à “S’organiser quand on suit un long parcours médical – article Invité: Pauline et la PMA)

  1. Emmanuelle

    Quelle organisation. Je suis admirative. J’ai été hospitalisée pendant 1 mois, j’avais tout géré pour ma fille de 2 ans (repas, vetements, garde…) mais un oubli: le mode d’emploi du lave linge… ou comment passer 1/4 h au téléphone avec le papa pour expliquer comment trier le linge et programmer la machine.

  2. Librarian

    cet article m’a replongée dans mon propre parcours amp, en 2011. Je confirme qu’il faut être hyper organisée. Et ça n’a pas été facile pour moi car s’organiser veut dire planifier et je m’interdisais de penser à l’avenir immédiat à ce moment là, par peur d’anticiper une mauvaise nouvelle.
    Il me reste 3 pochettes à rabat pleines à craquer, 1 par tentative avec un sous classement SS, Mutuelle, Examens, Ordonnances. Je me dis souvent qu’il faut que je remette le nez dedans pour trier/jeter.
    Je valide l’utilisation d’un agenda commun, et la liste de question à poser aux nombreux praticiens. Ainsi que l’historique des examens subis et des dates importantes (du cycle, des prises de médicaments, …). Je rajoute que pendant ma grossesse, j’ai écrit une sorte de compte-rendu de tout notre parcours amp. Et j’ai bien fait, car j’ai quasiment tout oublié dès que bb est arrivé. Et c’est toujours utile de se remémorer combien on a souffert pour avoir bb, quand le bb en question cherche à vous faire sortir de vos gonds.

  3. catherine

    super article ! merci… Je ne suis pas concernée par la PMA mais, je vis un parcours médical pour un de mes enfants. Je vais m’inspirer de tout cela. Le seul hic : je n’ai pas de smart phone, et pas trop envie d’en avoir pour le moment… Mais j’ai un grand agenda papier où je note tout. Mais coté procrastination et panique de ne pas retrouver le bon doc, je connais… Ce qui m’intéresse vraiment, c’est de ne pas passer tout mon temps à gérer tout ça et me ressourcer le plus souvent possible.

  4. Pauline

    Bonjour Catherine,
    Merci beaucoup pour votre remarque. L’intérêt de gérer ça mieux est de dégager du temps pour penser à autre chose et faire ce qu’on aime. Et parfois on est tellement pris « dedans » qu’on ne sait même pas ce qu’on aimerait faire à la place. En fait c’est le serpent qui se mort la queue. Je propose de commencer par s’organiser pour dégager du temps. Mais on peut aussi choisir de prendre le temps de faire ce qu’on aime et mettre en place l’organisation adéquate ensuite.

  5. Louise

    Bonjour, ce parcours pma est loin derrière nous maintenant, nous en avons commencé un autre avec une première adoption puis une deuxième en projet. Vos conseils peuvent servir dans différentes situations.

  6. Dimitri

    Bonjour Catherine,

    Merci pour cet article très instructif et qui va à l’essentiel en cette période compliquée ! Je recommande sur le même ton l’article 20 conseils pour bien vivre la ponction (pour celles qui font des fiv) : http://www.fiv.fr/20-conseils-bien-vivre-ponction/

    A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s