Quand les lecteurs traquent les FBI de l’auteure de ce blog

pokemon_go_logoJ’ignore si Agnès est addict à Pokemon GO. Le fait est qu’elle a traqué et trouvé une FBI (Fausse Bonne Idée) dans mon guide « Savoir s’organiser ». Le pire, c’est que je suis 100% d’accord avec elle. Merci Agnès.

« Chère Laurence,
J’ai débusqué une (petite) FBI dans votre livre ;D
Après l’avoir acheté, je commence enfin à lire votre ouvrage de base, « Savoir s’organiser ». Dans cet ouvrage, que je trouve super (vous savez que je suis fan de votre travail !), vous recommandez lorsqu’on part en voyage d’utiliser éventuellement des échantillons. Après de multiples essais et mûres réflexions, je pense qu’au contraire l’échantillon quand on part en voyage est une FBI. Je m’explique.
Il m’est souvent arrivé de me faire la même réflexion que vous : peu encombrant, dans un contenant intact donc pas de risque de débordement, juste nickel ! Mais après quelques essais, j’ai arrêté et j’ai pris mes produits habituels soit en petits pots HEMA soit simplement dans leur contenant normal; pourquoi ? On a presque toutes la peau / des cheveux / un peu comme ci, comme ça, sèche, mixte, etc. Vous je ne sais pas mais moi ça m’a pris des années avant de trouver les bons produits ; parfois la formulation change ou ma peau ou mes cheveux changent et hop, c’est reparti pour la recherche du bon produit (le Graal, à côté c’est facile !).
Or en voyage professionnel, je suis focalisée sur mon travail ; pas question de prendre de risque d’avoir la peau grasse, les cheveux difficiles à coiffer ou une réaction allergique ou autre. Pendant mes loisirs, je suis focalisée sur mon plaisir. Je ne passe pas 2 h dans la salle de bain, le but est d’aller prendre l’apéro le plus vite possible. Donc même raisonnement dans les deux cas : je veux de la PERFORMANCE.
Conclusion 1, je veux du testé et approuvé car le voyage, c’est déjà un décalage par rapport à notre vie ordinaire ; en plus, quand vous ne connaissez pas le produit, vous ne savez quelle quantité est nécessaire pour vous et si vous êtes comme moi, prudente, vous êtes obligée de prendre votre produit habituel au cas où la dose de 2 ml ne suffirait pas.
Conclusion 2 : votre trousse de toilette de voyage est encombrée. Et souvent, on prend par réflexe ses produits habituels et oublie l’échantillon… qui a eu plaisir à voyager avec nous et revient gentiment dans notre salle de bain.
Conclusion 3 : les échantillons (qu’on trouve toujours super notamment parce qu’ils sont gratuits) ne devraient pas encombrer notre salle de bain mais égayer notre routine quotidienne. Cela évite qu’ils stagnent des années et  s’abiment dans notre salle de bain et finalement abiment notre peau. Les produits cosmétiques vieillissent ne sont pas anodins ! Les petits paniers chez salles de bain d’invité chez mes amies sont tout mignons mais ne m’inspirent guère confiance. Il y traînait un dentifrice qui se périmait en 2009 quand même !! 🙂
Conclusion 4 : toujours utiliser les échantillons aussi vite que possible au fil de l’eau et chez soi, dans le confort de notre home sweet home et partir à l’aventure avec seulement et toujours nos valeurs sûres 😀
Bien sûr, je mets de côté le cas du mini mascara Chanel offert par la vendeuse de chez M**d après que vous avez dépensé une coquette somme dans son rayon. Là, c’est évidemment le grand bonheur !
Voilà Laurence pour la FBI que je soumets à votre jugement impitoyable (je ne parle même pas de la tendance écureuil qui peut se nicher dans ces 2 ml fois x….).
Amicalement,
Agnès »

13 Commentaires

Classé dans Budget, Coach en organisation, Comment faire des économies, FBI (Fausses Bonnes Idées), Mon avis

13 réponses à “Quand les lecteurs traquent les FBI de l’auteure de ce blog

  1. Martine

    Coucou Que veut dire FBI ? Merci pour la réponse

  2. Claude

    tout à fait d’accord car :
    il y a rarement une date de peremption
    si ce sont des echantillons sous la forme petit sachet, il est rare de le terminer en une seule application, il reste ouvert et il sera manipulé on ne sait comment par le personnel de menage et si on le remet tant bien que mal dans sa trousse il va se repandre !
    la solution est de le jeter mais je n’aime pas gacher et si on part une semaine il n’ y en a pas assez !
    j’aime bien les trousses vendues maintenant pour les voyages en avions avec differents contenants transparents ( flacons de diverses capacités, avec ou sans vapo, voire les petites « capsules  » pour les crèmes ) que je peux remplir avec mes produits habituels .

  3. Eve

    Yes !
    En tant qu’adepte du bagage à main en avion, je suis limitée à des contenants de 100mL pour un total de 1L (10x).
    J’ai investi dans des flacons vides chez MUJI et HEMA (ou récupéré simplement) et je les utilise au quotidien, quitte à les remplir plus souvent… mais je peux aussi acheter uniquement les recharges de produits ou du vrac, notamment sur les huiles.

  4. Magmag

    Plutôt d’accord ! Je n’utilise les échantillons qu’en week-end, et pour les longs voyages, notamment en avion pour 15 jours au moins, j’achète sur place les produits basiques, qui ne feront pas le voyage retour avec moi

  5. Sophop

    Bonjour,
    Je suis assez d’accord avec cette FBI, mais j’y mettrai une nuance : pour ma part, j’ai acheté des petits contenants vides (chez z…dio), le tout dans une petite trousse transparente qui passe dans les soutes d’avion. J’y introduis mes produits testés et approuvés (soit home made, soit mes cosmétiques habituels). Et si je n’utilise pas tout lors de mon voyage, je les « finis » une fois rentrée et je nettoie les contenants pour la prochaine fois.
    Bref : non aux échantillons offerts qui traînent / oui aux échantillons made by me !

  6. 100% d’accord !
    Par contre, c’est quoi les petits pots HEMA ?

  7. Sophop

    FBI : Fausse bonne idée 😉

  8. Marie

    Martine, FBI → Fausse Bonne Idée ☼

  9. Pat

    Héma est une chaîne de magasins qui vend toutes sortes de choses

  10. Aude

    Je suis entièrement d’accord.

  11. La vraie bonne idee c’est de laisser les echantillons a l’hotel. Oui, ils sont gratuits, mais ce n’est pas une raison pour s’encombrer de petits emballages inutiles, qu’on risque d’utiliser juste parce que c’est dommage de les jeter…

  12. Natiginger

    Sinon, moi je ne crois pas aux dates de péremption pour les produits de beauté… S’ils sont ouverts certes, mais le reste est pour moi un argument marketing pour nous faire racheter des cosmétiques… C’est mon avis et ça n’engage que moi!
    Sinon, étant toujours stressée à l’idée de préparer une trousse de toilette avant de partir, j’ai conçu dernièrement des pochettes avec des familles de produits: pour les cheveux, le visage, le corps, etc. Je les ai placées dans un tiroir et dans chaque pochette on peut trouver des échantillons, des flacons de taille différente, etc. Comme ça la prochaine fois que je dois partir, en fonction du nombre de jours, de l’avion ou pas, je piocherai dans ces « familles » pour constituer ma trousse de toilette! J’espère que cela va marcher…..:)

  13. Assez d’accord avec le commentaire plus haut : j’ai laissé tombé les échantillons car ils sont de futurs déchets inutiles… J’essaie de passer au tout solide pour éviter les emballages à jeter, ou alors en maxi format pour les réduire ! Et pour les vacances, le minimum du minimum : savon douche/cheveux, déo, crème solaire qui sont ok pour toute la famille + minitrousse pour le maquillage (1 produit teint, 1 mascara, 1 crayon, 1 rouge à lèvre)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s