Le cahier: fidèle outil d’organisation ou FBI?

Cahier Oxford European book

En quoi un  simple cahier vous aiderait à vous organiser… ou pas? La façon dont vous vous en servez est déterminante, pardi. Voyons ensemble si votre cahier est une FBI ou un fidèle outil…

Vous: Je me sers déjà d’un cahier, mais ça ne marche pas très bien. Pourquoi?

Moi: Dites-moi comment vous vous en servez…
Vous:

1- J’y note tout, n’importe comment:

  • mes notes de réunion,
  • ce que me disent mes clients au téléphone,
  • les choses qu’il ne faut pas que j’oublie sous forme de mot-clef,
  • des actions à faire,
  • des références de livres qui ont l’air bien…

2- J’y ai déterminé deux zones, en prenant le cahier dans les deux sens. Au bout d’un moment, je ne sais plus quel est le bon sens!

3- Je note, certes, mais je ne retrouve plus rien, c’est trop le fouillis, là-dedans!

4- En fait, j’ai un cahier sur lequel je note toute sorte de choses, plus un cahier pour les réunions, plus un cahier pour ci et un autre cahier pour ça… mais je n’ai  jamais le bon cahier au bon moment.

5- Parfois je note, et parfois pas. Il y a donc une partie des choses à faire qui est sur le cahier et une partie qui se trouve ailleurs (dans ma tête, pour tout dire).

6- Je ne retrouve pas mes urgences, alors j’utilise des codes couleurs ou des codes de priorité mais je m’emmêle.

Donc, à force, me dites-vous souvent, j’ai fini par croire que le cahier ne servait qu’aux écoliers et que, finalement, mon organisation devait reposer sur mon agenda + ma mémoire + des post-it. Mais ça aussi, c’est parfois très limite. Le cahier est-il une FBI (Fausse Bonne Idée)?

Remettons les choses en perspective, voulez-vous?

D’abord, pourquoi un cahier (et pas plutôt des post-it, des feuilles volantes, un bloc-note…)?

  • votre outil d’organisation doit être un support unique: un cerveau = un cahier (genre disque dur externe, pour vous les geeks)
  • il doit vous donner une vision complète de ce que vous avez à faire (hors agenda)
  • vous devez pouvoir l’emporter partout: en réunion de travail, en réunion des parents d’élève, à la maison
  • il doit avoir un look raisonnablement montrable, puisque voir ci-dessus
  • il doit être robuste, puisque voir ci-dessus aussi
  • il doit être coloré, pour le repérer super vite au milieu d’une pile de papiers.

Pour que votre cahier vous serve vraiment comme outil d’organisation, retenez ceci:

  • vous ne l’utilisez que dans un sens
  • il  possède des intercalaires déplaçables
  • vous attribuez le premier intercalaire à vos actions uniquement, le deuxième aux réunions (en pensant à détacher les feuilles, de retour de réunion) et les troisième et quatrième intercalaires pour ce que vous voudrez (idées de génie, notes en tout genre)
  • il est composé  de feuilles détachables
  • vous ne notez devant le premier intercalaire que les actions à faire par vous dès que possible (les actions possédant une date-limite sont dans votre agenda)
  • vous y notez toute sorte d’action, dès lors qu’elle vous prend plus de 2 minutes ou que vous ne pouvez/voulez pas la faire de suite
  • vous ne laissez plus rien dans votre cerveau, vous notez tout (vision complète, vous vous souvenez?)

Ce n’est qu’en l’utilisant ainsi que votre cahier vous servira fidèlement.

Et si vous voulez lui donner un petit nom de serviteur fidèle (Slurp ou Jolly Jumper ou Cerveau bis), vous pouvez.

53 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment s'organiser au travail, FBI (Fausses Bonnes Idées), S'organiser à la maison

53 réponses à “Le cahier: fidèle outil d’organisation ou FBI?

  1. David Klein

    Merci pour ces astuces sur le cahier.
    Aurais tu le même genre de conseils pour une version « électronique »? Peut-être avec Outlook?

  2. Vroum-vroum

    ce n’est plus un cahier mais un classeur ! 😀 😀 😀

  3. Oui, on peut faire exactement la même chose avec un gestionnaire de tâches, comme celui d’Outlook. C’est pratique d’avoir sur le même écran son agenda, ses mails et son gestionnaire de tâches. J’ai prévu un article là-dessus qui sera publié la semaine prochaine.

  4. Ben dame! Il est au moins aussi complexe que mon cerveau! :))

  5. d'HOMMEE Valérie

    Ce cahier « orange » pour ma part ne me quitte plus ,mais comment séparer tâches pro et taches perso lorsqu’on exerce une activité libérale à la maison ?

  6. Vous avez la possibilité de « coder » vos tâches, Valérie. (ravie d’avoir de vos nouvelles, BTW)

    Cas 1: vous travaillez de chez vous et avez un autre lieu de travail également
    Vous pourriez dessiner un petit pictogramme en forme de maison pour toutes les actions qui ne peuvent se faire qu’à la maison. Les autres tâches (celles qui n’ont pas de picto) pouvant se faire de n’importe où.

    Cas 2: vous ne travaillez que depuis chez vous.
    Il n’y a pas lieu de séparer les tâches puisque vous organisez votre temps comme vous voulez.

  7. Manuela

    J’aime beaucoup vos suggestions, elles sont très concrètes !
    Par contre pour le cahier, comment on fait quand il n’y a plus de feuilles dans une partie (ex celle des réunions) mais toujours dans la partie action ?
    Est ce que l’on démarre un nouveau cahier ?
    Ou est ce qu’un classeur, fin ne serait pas plus pratique ?

  8. Oui, on s’est posé la question entre le cahier et le classeur. Jusqu’à ce qu’on tombe sur un cahier dont on peut déplacer les intercalaires (marque Oxford, en France). Dès lors, on peut aller jusqu’au bout du cahier.
    Si vous avez envie d’essayer avec un classeur, pourquoi pas. Juste, gardez en tête qu’il faut le moins de gestes possibles entre le moment où l’action se présente à votre cerveau, et le moment où vous la notez. Au moindre frein, c’est raté!

  9. Manuela

    Je suis à Montréal et je n’ai pas trouver les cahiers oxford. Par contre j’ai trouvé l’exabook de Rhodia qui marche avec des intercalaires/pochettes et est rechargeable. Sa taille me permet de le transporter partout.
    J’ai un peu modifié votre méthode, je me suis fait un intercalaire par grand domaine de ma vie où j’ai des actions à mener (je suis salariée, entrepreneure et étudiante le soir) . J’ai un petit carnet que je place dans une des pochettes et où je note toutes mes idées.
    En tout cas j’ai gardé l’esprit de votre méthode, à savoir tout écrire dans un seul cahier, parce-qu’avant j’avais un cahier pour chaque activité et je passais mon temps à les chercher, résultat j’oubliais d’écrire les choses !

  10. Angel

    Bonsoir Laurence. J’avais commandé le cahier Oxford il y a 1 an pour m’en servir au bureau. Problème : celui que j’ai reçu comporte des feuilles… à petits carreaux, et je ne supporte pas, une vraie allergie! Non ne riez pas, c’est très sérieux. Je n’ai pas encore trouvé d’équivalent avec des feuilles à lignes espacées (mais sans la marge orange qui me rappelle trop l’école). Si vous avez une idée pour moi, une autre référence de ce type avec ce système d’intercalaires déplaçables, ça serait génial !

  11. L’Oxford Office European book, en format A5 existe avec des grands carreaux, avec une marge, certes mais pas orange. Il possède ses 4 intercalaires déplaçables. De toute façon, la marge est très utile pour suivre les tâches. Et, Angel, je ne ris pas de votre aversion pour les petits carreaux (moi, ce sont les grands qui me rappellent l’école.Bof) . Un outil qu’on n’aime pas est un outil dont on ne se servira pas. Autant s’appliquer sur le bon choix, comme vous le faites.

  12. celinebook

    Bonjour, ça y est, après avoir lu S’organiser tout simplement, j’ai choisi mon cahier. Je m’en sers depuis pratiquement 1 semaine et pour l’instant c’est très concluant ! Je n’ai jamais tenu aussi longtemps avec mes autres cahiers, carnets et autres supports..

    Je n’ai pas opté pour l’European Book d’Oxford, parce que les 4 zones délimitées par des couleurs me dérangeaient. Comme je ne prévoyais que 2 parties à mon cahier (les actions d’un côté de l’intercalaire et les notes de l’autre), me servir de feuilles de couleurs différentes ne me plaisait pas du tout.

    Je suis quand même restée chez Oxford, avec l’Activebook. Couverture en plastique rigide, une pochette, un seul intercalaire déplaçable, des feuilles perforées avec pointillés pour les déchirer, petits carreaux (couverture grise) ou lignes (couverture orange). J’ai pris les petits carreaux.

    J’adore trimballer mon cahier partout avec moi. Comme j’avais déjà pris l’habitude de prendre mon téléphone portable partout avec moi dans la maison, je pose mon portable sur mon cahier, comme ça j’emporte les deux en même temps
    .
    Merci Laurence pour tous vos bons conseils. Je sens que je suis en train de revenir de loin question organisation.

  13. je vais tenter d’essayer…. je vous donne mes conclusions…. dans 3 mois///

  14. cerise mel

    Bonjour, je me suis acheter, sur vos bons conseils, un cahier « unique » (oxford filingbook) par contre, avant de l’utiliser, j’ai un gros doute : j’ai trois activités 1/salariée, 2/ lobéral à domicile 3/ interventions scolaires…dois je faire une rubrique « action  » une rubrique « note / tel ou mail », une rubrique « réunion », une rubrique divers ou bien différencier les activités (mais dans ce cas, je n’ai pas sous les yeux en un seul coup d’oeil ce que j’ai à faire…) ? J’ai hâte d’essayer et d’en finir avec mes collections de listes !

  15. cerise mel

    désolée pour l’orthographe…je me suis achetée /// libéral ///

  16. Notez tout au même endroit, Cerise . Je sais, ça semble bizarre mais vous verrez que ça a du sens: ça vous arrive de penser à un truc scolaire en étant à votre « bureau de libéral » ou le contraire, n’est-ce pas? Donc, notez toutes les actions à faire comme ça vous vient. Puis, inventez un pictogramme par contexte. Exemple: € pour le contexte « libéral », % pour le contexte salariée et un coeur pour le contexte scolaire. Attribuez à chaque action son contexte. Inscrivez le pictogramme qui convient à côté de l’action (dans la marge, par exemple). Comme ça, lorsque vous vous trouverez en activité libérale, vous chercherez des yeux directement les actions qui portent le signe de l’euro. Etc.
    Conservez les autres sections du cahier pour y mettre vos notes de réunions, les gribouillis en tout genre, tout tout, SAUF des actions à faire. Celles-ci doivent être devant le 1er intercalaire.

  17. cerise mel

    ok ! Merci ! pour votre réponse, je vais essayer comme ça, vu que mon pb c’est justement de me sentir dispersée entre toutes mes activités, ça a un sens…Merci en tout cas de vos précieux conseils, que ja’i commencés à mettre en oeuvre depuis quelques jours !

  18. Tout mettre avant le premier intercalaire ne convient pas à ma façon de fonctionner : je suis salariée et il y a les tâches que je dois faire pendant mes heures (et sur mon lieu) de travail et celles dont je dois m’occuper en dehors de ce temps.
    Donc un intercalaire pour le travail et un intercalaire perso.
    J’ai acheté le cahier que vous décrivez, au format A4.
    Je n’aurais pas dû, je ne pourrai pas l’emporter partout.
    Juste avant, j’ai pris un simple carnet à spirales, auquel j’ai fabriqué des onglets en collant quatre bouts de papillon adhésif repositionnable (type Post-It). Le carnet est trop petit, mais l’avantage : je le fais suivre partout.
    De plus, je viens de l’accessoiriser : j’ai agrafé un agenda de poche sur l’une des couvertures. 🙂
    À terme, je vais très probablement me doter d’un organiseur…

  19. Valérie

    Bonjour, en ce qui me concerne, j’ai déjà essayé les listes en tous genres. Pour le ménage à la maison, j’ai un petit fichier « fabriqué maison » et cela me convient bien (même si j’ai du mal à assurer touts les tâches lol). Pour le reste , j’ai tenté beaucoup de techniques: listes écrites à la main, listes sur le pc, cahier tout simple où je notais tout en vrac et maintenant un cahier à intercalaires avec différentes rubriques : corvées pour le professionnel (je suis enseignante), corvées pour le privé, recettes à essayer, sport, achats à faire, petits plaisirs (si si, je dois inclure cette rubrique sinon je ne m’en accorde pas!!) Et résultat: tout semble fonctionner…mais seulement pour un temps ! Très vite, je me laisse déborder et j’ai l’impression de passer plus de temps à noter les tâches qu’à les réaliser…et donc je finis par changer de système! En fait, quand toutes les corvées quotidiennes sont réalisées…où trouver le temps (et l’énergie) de faire ce qui est dans le cahier ?? Au secours ! Suis-je une procrastineuse ??

  20. L’astuce, c’est le mille-feuille. Autrement dit, intercaler corvée/plaisir/truc court/truc long/pro/perso etc… D’où l’intérêt de votre liste des petits plaisirs.
    Quant à procrastiner… ne pas confondre une légitime fatigue de fin de journée ou de fin de semaine avec de la procrastination chronique 😉

  21. Valérie

    Merci de me déculpabiliser 😉 Je vais essayer le mille-feuille très bientôt alors.

  22. Bonjour,
    Je viens partager mon expérience aussi puisque j’utilise un cahier « cerveau annexe » depuis maintenant presque 4 ans… Je ne pourrais jamais en prendre un comme le oxford, trop gros à mon goût, je sais que je le laisserais à la maison… je suis étudiante en enseignement, enseignante, stagiaire… trois vies, beaucoup de cahiers, de livres et de plein d’autre matériel, le tout à trimballer en transports publics… mon cahier doit donc être léger pour que j’aie le goût de le prendre… Avec l’expérience, j’ai affiné mon système et je suis arrivée à un fonctionnement qui marche bien.
    J’ai un cahier A5, de couleur verte (systématiquement, c’est mon « cahier verS »…), le plus fin possible (il m’est arrivé d’en utiliser un épais mais je n’aime pas.. l’idéal est le cahier de 28 feuilles (56 pages)… Au milieu, j’écris les to-do lists… il y en a deux, une de chaque côté des agraffes: la « perso » et la « pro »… j’y note les choses, datées, à la suite… dans la to-do pro, j’utilise un code couleur, au stabilo, je mets une marque pour chaque « métier » (jaune pour les études, rose pour le stage, etc)… les engagements bénévoles importants (associatifs) ainsi que les choses urgentes du type factures à payer vont aussi avec la to-do pro…
    Dans le reste du cahier, je note les choses à la suite comme elles viennent, en utilisant si nécessaire une page à part pour un projet précis…
    L’avantage d’utiliser un cahier fin pour moi qui suis une vraie procrastineuse est que comme le cahier est vite rempli, je suis obligée d’en changer souvent et donc de faire un tri régulier (tous les 3-4 mois en général) dans mes to-do lists…
    Après avoir essayé plein de méthodes, je vois que c’est celle-ci qui marche le mieux pour moi…

  23. Encore un détail, pour les choses notées à la suite, j’ai une marge à gauche de la page, que je colorie en jaune quand j’ai fini d’agir sur ce qui a été noté… visuellement, ça me permet de voir rapidement sur quelles pages je dois m’arrêter…

  24. Véronique

    Bonsoir
    j’ai passé une bonne partie de ma journée à parcourir votre blog qui est une mine d’info géniales et du coup je me suis souvenue que j’avais acheté votre livre, que j’ai ressorti
    je suis bien tentée par cette idée de cahier qui me rappelait quelque chose (bien sur le livre)
    cependant il ne me servirait qu’à y mettre mes « to-do » listes mais à court et moyen terme pas au quotidien forcément
    je vais tenter cela et ne me servir de mon agenda que pour les rdv etc
    pourquoi pas
    je vous tiendrai informé de mes résultats
    bonne soirée et merci pour ce que vous faites

  25. On attend votre retour, alors, Véronique.

  26. Véronique

    Bonjour,
    alors apres une semaine d’utilisation du cahier et de l’agenda uniquement pour les rdv je suis satisfaite mais pas completement parce que je n’aime pas avoir à utiliser plusieurs supports pour m’organiser
    de ce fait je viens d’investir dans un agenda Moleskine avec sur la page de gauche la semaine, la page de droite est une page uniquement pour les notes
    ainsi j’ai ma semaine tres clairement visible sur la double page
    je peux mettre mes rdv a gauche et mes choses à faire à droite
    ce qui est fait a un « coup de stabilo » (rose hihihi)
    je vois ce qui n’aura pas été fait et je reporte sur la semaine suivante
    je pense qu’ainsi ce sera le top pour moi
    bonne journée et encore merci

  27. Manuela

    moi aussi j’ai investi dans un agenda Moleskine, il est suffisamment petit pour rentrer dans mon sac et il y a suffisamment de place pour écrire sur la page de gauche.

  28. Véronique

    me revoilà avec ma petite experience
    le concept du « cahier » me convient tres bien
    tout du moins la methode
    cependant j’ai reçu mon moleskine qui en fait ne me convient pas (trop petit et à mon gout pas assez modulable)
    je suis donc revenue à mon Filofax qui en fait est mon outil prefere meme si chaque année je tente autre chose
    une semaine sur 2 pages et je peux y glisser ma feuille sur laquelle je note toutes les choses à faire dans la semaine
    il suffit de la changer de place chaque semaine si tout n’a pas été fait et je pense que c’est la meilleure façon de faire pour moi
    je gere au meme endroit agenda et « cahier »
    de plus des intercalaires tres pratiques qui me permettent de tout avoir sur moi
    que du bonheur

  29. Mathilde

    Bonjour !
    Ça ne fait pas très longtemps que je connais ce site, il est très pratique !
    Bravo Laurence, vos explications sont amusantes et faciles à comprendre. J’aime particulièrement le « Dossier FBI » !
    À bientôt,
    Mathilde

  30. Effectivement très pratique et … même technique que aujourdhuije : j’utilise un carnet simple (je préfère les formats plus petits) et j’ai collé 3 post-its comme intercalaire : à faire perso et travail (je détache la feuille perso du jour en partant le soir et elle rejoint gentillement mon filofax-agenda-organiseur :p) / notes de travail (Je travaille seule, pas de réunions) / Idées de génie diverses.

  31. Flo

    Ça y est, j’ai mon cahier. Seulement, il y a 2 choses que je ne suis pas sûre de comprendre :
    à quoi cela sert-il de détacher les feuilles des réunions? Qu’en faites-vous ensuite?
    et si on a une activité professionnelle séparée de sa vie personnelle (salarié qui n’est pas en télétravail), faut-il tout mettre dans le même cahier? (j’aurais tendance à dire que oui, vu qu’il m’arrive tout le temps de penser à des choses de la maison, et réciproquement)?

  32. Flo, vous détachez les feuilles de vos notes de réunion pour:
    – les classer là où elles doivent être (par projet ou, si la réunion portait sur plusieurs projets, dans une chemise « réunions hebdos » par exemple)
    – les jeter: une fois que vous avez noté quelles sont vos actions à faire suite à cette réunion, on se rend compte qu’on n’a plus vraiment besoin des notes
    – permettre à votre liste d’actions de continuer à avancer dans le cahier sans être « freinée » par des pages déjà remplies.
    Pour votre deuxième question, voir cet article.

  33. Marilyne

    Bonsoir,
    Après avoir lu en long et en large votre blog, après avoir dévoré 2 fois votre livre « s’organiser, tout simplement », la très extreme bordélique que je suis à décider de prendre le taureau par les cornes.
    En arrêt depuis plus de 2 ans suite à un accident et une dernière opération me permettant de pouvoir enfin reprendre le chemin du boulot dans les prochains mois, je veux « rebondir » efficacement.
    L’idée du cahier m’a semblé tellement évidente ! Sans y avoir pensépour autant… lol…
    Mon mari ayant abandonné l’usage d’un filofax trop encombrant pour lui, j’ai décidé de le récupérer et de l’adapter à ma sauce.
    Et donc à compter de ce soir, je me lance un défi nouveau, utile pour ma rééducation de mon bras et ma main gauche et indispensable pour cette nouvelle étape de vie pro comme perso :
    – créer les pages en informatique, user de perforatrice, customiser le filofax … pour la créativité et la rééduc
    – utiliser, user, abuser de la to do list pour remettre la maison sur les rails, d’abord et le boulot ensuite… Les papiers en 1er défi, physiquement c’est léger … juste 20 ans de paperasse à trier puisque je ne jette rien mais ne range rien… enfin mal… lol… Mais c’est aussi arrêter d’oublier que j’avais promis de convertir un dossier jpg en pdf pour l’ebook de mon fils aîné, téléphoner à la mutuelle pour faire le point sur un remboursement, acheter le livre que mon fils (le plus petit) doit lire pour le collège, corriger les fautes du dossier de stage du grand… bref, ne plus me faire avoir…
    Je crois que ce « ménage » et l’organisation qui va en ressortir me permettra aussi d’être « propre » dans la tête et perdre une bonne dose de stress qui me pourrissait la vie pro, avant…
    Et donc pouvoir me projeter vers demain…
    Bon, je suis désolé pour ce roman… je ne suis pas sûre d’apporter un témoignage très utile… lol… Je croise les doigts pour que vos excellentes idées sur la toile deviennent des automatismes pertinents pour mon quotidien
    Bravo pour les nombreuses pistes proposées !

  34. Anne-Marie

    Bonjour. Ne suffit-il pas de marquer avec des scotchs de couleur ou des trombones les espaces du cahier ? Ça laisse plus de choix pour le support. Je vais essayer et je vous dirai si ça marche.

  35. Oui, Anne-Marie, ça marche sans problème. Mais revenez tout de même nous dire ce que ça donne pour vous, d’accord?

  36. Alexandra 51

    Bonjour, je viens donc d’acheter le « European Book » et je suis comme une poule qui a trouvé un couteau. De plus, un peu impressionnée par sa taille et son poids … Je ne sais par où commencer, j’ai des to-do listes dans tous les coins 😦 Je suis une « retraitée multi-activiste » : côté boulot une petite exploitation viticole + une Maison d’Hôtes qui a du succès (compta, gestion), côté maison un bazar intégral dans certaines pièces et au grenier + des travaux de rénovation à gérer + un jardin totalement en vrac cause arrachage d’une haie de bambous envahissante, côté bénévolat Présidente de deux associations que je tiens pratiquement seule à bout de bras (animation et gestion) … Au secours je me noie !
    Par quoi commencer ? Dites-moi vos idées, mille merci.

  37. gabi

    Bonjour Laurence,
    Que conseilles-tu au niveau des actions que nous déléguons à certains collègues mais pour lesquelles nous devons assurer le suivi – savoir si elles ont été faite, sinon : relancer le collègue en question…?
    Où les notes-tu ?

  38. Gabi,

    si l’enjeu est important pour vous (date limite à respecter, par exemple), le mieux est de noter sur votre agenda « relancer Machin si pas de réponse » à la date qui vous semble la plus appropriée (quelques jours avant la date-limite, au cas où elle aurait oublié – c’est très fréquent).

  39. stef

    Ici j ai adopté un agenda pour étudiant. Très sobre une page par jour. Je note chaque jour les choses à faire le jour même et les jours à suivre. Quand c est fait je fais une croix devant. Quand pas fait je ré écris à un autre jour. Je travaille au crayon à papier qui reste toujours dans l agenda. A côté de la date en haut de chaque page je note les choses importantes faites dans la journée (rdv divers, appel à. ..) pour pouvoir retrouver l info si nécessaire. ..pour le moment ça marche;-) . A noter que mes rdv sont notés dans mon agenda sur mon téléphone avec rappel un jour avant et 2h avant.
    voilà pour mon expérience!

  40. Abily

    J’aime beaucoup l’European book en format A5 avec ses quatre sections mais problème : les feuilles détachables sont perforées pour être rangées dans un classeur A4…impossible jusqu’à présent de trouver un classeur A5 au format compatible. Why ?

  41. Abily, ah diable! C’est ennuyeux. Je vous avouerai que lorsque je détache des pages, c’est pour les ranger dans des chemises, non des classeurs. Il se peut qu’un de nos lecteurs ait un tuyau pour vous…

  42. Abily, moi aussi j’adooore le format A5. Si j’étais douée, je lui écrirais un poème.
    Le truc que j’ai trouvé c’est d’acheter des classeurs A4 à 2 anneaux, en carton ou en plastique léger, et de les découper au format A5.
    Sinon, un jour en allant chez Weight Watchers, ils m’ont remis un classeur A5 qui, lui, allait bien. Donc çà existe. Mais je n’ai pas trouvé où l’acheter.
    Après il reste la solution peu pratique et peu élégante de retrouilloter le feuilles.

  43. Genevieve Abily

    Merci ! Si W. Watcher en a eu je peux donc encore espérer que quelqu’un ait une adresse de magasin…sinon effectivement ce sera la coupe d’un classeur A4…

  44. Abily, le classseur Esselte 46571 semble convenir. J’ai lu sur une page Internet qu’il avait un entraxe (distance entre les 2 anneaux) de 8 cm. A vérifier quand même.

  45. Abily

    Merci Pascale. J’irai vérifier cet écart des d’anneaux du classeur Esselte en question une feuille à la main pour être tout a fait sure. Car pas question de troutouter les feuilles de l’europeanbook 4 ! Je préfère encore couper un classeur A4.

  46. Flo

    C’est vraiment un format A5? Parce que j’ai son petit frère l’ActiveBook, et c’est plutôt un «petit format» comme ont nos écoliers (de moins en moins, il est vrai). J’ai donc acheté un classeur au même format que les petits cahiers d’écoliers, c’est ce qu’il faut pour le mien.

  47. Abily, moi aussi je préfère découper des A4. C’est moins cher, il y a plus de choix et le coté Do It Yourself est amusant. Attention de bien le prendre avec 2 anneaux seulement, sinon il faut découper la barre de fer !

  48. Flo, l’ Activebook a l’air intéressant car sur les photos que j’ai vues il a plusieurs trous, ce qui n’est pas le cas de toutes les cahiers A5. Il semble donc pouvoir s’adapter à plusieurs types de petits classeurs.

  49. Myriam

    Bonjour! Pour ma part, j’ai utilisé un cahier orange, comme vous le conseiller, avec des feuilles, mais je finissais toujours par manquer de feuilles dedans, alors j’ai arraché les feuilles (qui avaient tous été utilisées), j’ai collé un bout de duotang dans le cahier et j’ai mis des feuilles dedans (des feuilles que j’ai enlevé d’un cahier à anneaux environ la même taille). Maintenant, je peux enlever ou ajouter des feuilles comme je veux, en gardant toujours le même cahier. Je donne mon astuce parce que ça faisait longtemps que je cherchais une solution, n’ayant pas accès à un cahier ayant à la fois des feuilles détachables et un format moyen (assez grand pour avoir de la place pour écrire tout et assez petit pour pouvoir le traîner dans une grande sacoche). C’est la première fois que je peux participer au blog autrement que comme lectrice!!! J’en retire une certaine fierté, je pensais n’être toujours que la « profiteuse » ici et voilà que j’apporte quelque chose, mais si c’est une toute petite chose. J’ai beaucoup reçu ici. Merci!!! 🙂

  50. Merci Myriam, on sent que vous avez réfléchi à la question: ce sera bien utile pour tous ceux qui se demandent comment transformer un cahier en… classeur, finalement. Super!

  51. Karine

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog. Il est très intéressant et très drôle. J’ai beaucoup ri.
    Pour ma part, j’ai investi dans un classeur A5 Time Systems depuis des années.
    L’investissement est cher mais le jeu en vaut la chandelle. Il me sert d’ agenda, planificateur et un onglet par activités 1 a10.
    Pour limiter les coûts j’achète des cahiers Oxford en A5 et j’integre les pages à l’intérieur. Ensuite pour l’archivage c’est rapide. Lorsqu’il est plein, je prends les sujets un par un et j’archive.
    Il faut que je le change, il a tenu 10 ans. Je vous rejoins dans le fait qu’un seul cahier ou classeur pour tous les jours est radicalement plus efficace. Il me suis partout. C est une société suisse vous trouverez un site internet avec des conseils basés sur le principe  » Getting things done « 

  52. Kikiceleste

    Bonjour
    Merci pour ce blog riche et inspirant.J’aime beaucoup le ton et il est agréable.
    Je te propose pour cette catégorie carnet le « bullet book ».Outil que j’ai découvert il y a peu de temps et qui optimise toutes les petites astuces que l’on retrouve dans ton article.
    wJ’espère que ça te plaira :))

  53. Bonjour, je suis tombée sur votre blog que je lis en attendant de recevoir l’un de vos livre que je viens de commander. Depuis que ma vie s’est complexifiée avec deux enfants, le fait d’être travailleuse indépendante (avec toutes les tâches administratives de l’activité, mais aussi divers projets à mener en même temps), la maison, le jardin, une association etc. J’ai un mal fou à gérer tout ça, je me sens régulièrement débordée et très stressée. Et dès que je prends un pli hop, je suis vite déstabilisée par les changements type vacances avec les enfants à la maison etc. Ce cahier semble une bonne idée, je vais essayer. J’ai l’habitude des to do listes que je rangeait pas type de tâches : maison, tel projet etc. Mais je n’arrive à tenir qu’un temps. Les pictogrammes, vu que je suis artiste pro, ça me parle ! Par contre le souci pour moi avec les to do listes… c’est le fait qu’elles ont tendance à s’allonger malgré ce qui est fait et que cela génère pour moi du stress plus elles s’allongent ! Ce qui diminue ma motivation… j’ai l’impression d’écoper un bateau qui prend l’eau lol Et du coup obnubilée par toutes ces tâches parfois dès le matin au réveil, je n’y vois plus que des obligations et la motivation descend en flèche, et j’ai l’impression de ne plus avoir de temps pour me reposer et prendre du plaisir. Et je finit par bloquer. Voir plein de choses à ranger me fait le même effet d’ailleurs lol Je me demande d’où peut venir un tel blocage ? Quels conseils auriez-vous pour contrer ce stress/blocage ? Se forcer aussi à inclure des tâches agréables et relaxantes ? Merci d’avance et merci pour vos articles éclairants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s