Archives de Catégorie: S’organiser à la maison

On s’allège le quotidien

« Penser à tout, tout le temps, pour les autres, c’est épuisant. Conseils et astuces de pros pour mieux anticiper, impliquer et déléguer sans culpabiliser! » . A lire l’article d’ Isabelle Soing dans le numéro de novembre d’Avantages.

10 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Dans les media, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, S'organiser à la maison

Organisation et plaisir: incompatible?

MoutonSauteMais, Laurence, quel plaisir pouvons-nous bien trouver à nous organiser? Pour nous, Bordéliques de fraîche date ou Bordéliques-nés, l’organisation est une contrainte. Et les contraintes, on n’aime pas ça. Allez, on vous lance un défi: essayez de nous convaincre qu’organisation et plaisir vont de pair.

Le plaisir simple du « ça, c’est fait ».

Tout le monde le connaît celui-là. Il suffit d’avoir, une fois dans sa vie, coché une liste de choses à faire, même toute petite, pour s’envoyer des bouffées de satisfaction qui font drôlement du bien à l’ego. La liste permet de bien visualiser ce qu’on a réussi à faire. Ca marche moins bien si c’est simplement dans notre tête.

Le plaisir du « ça roule tout seul »

Ce plaisir-là, on le trouve par exemple, quand on possède une ckeck-list et qu’on la passe en revue, item après item.

Prenons un exemple: vous êtes à peine revenus de vacances et vous souvenez encore bien de la difficulté que ça a représenté de préparer les affaires de tout le monde avant de partir. Sans parler des actions à effectuer (clefs, plantes vertes, animal, renouvellement de papiers d’identité…). Cela vous a occupé la tête pendant plusieurs jours, vous avez fini par boucler les valises à minuit alors que vous deviez partir le lendemain à 5 h du matin.  Et pour tout dire, vous avez embarqué quelques vêtements encore humides parce que vous aviez réalisé qu’il en restait dans le sèche-linge. Vous avez dû racheter des tongs et des paréos sur place parce que plus personne ne savait où ils étaient rangés.  Bref, vous êtes partis en vacances avec un niveau de stress phénoménal et vous êtes juré « plus jamais ça ». C’est vrai, quoi, il est où le plaisir, dans ces cas-là?

Pour vous éviter ces mauvaises expériences, et donc trouver du plaisir à  préparer vos vacances (pour poursuivre mon exemple),  il s’agit de séparer la phase de réflexion (stimulante, imaginative et donc plaisante) de la phase d’exécution pure.

On va d’abord constituer une check-list. Si les pilotes d’avion et les cuisiniers le font, on peut le faire aussi.

  • On démarre la liste sur un support qu’on aime bien, qu’on pourra retrouver à volonté  et qu’on peut déplacer (notes de votre téléphone portable, Evernote, cahier, voire, à ce stade, une feuille volante mais c’est risqué).
  • On inscrit tout ce à quoi on pense, en passant en revue mentalement une journée-type en vacances, par exemple.
  • Quand on pense qu’on a fait le tour, on laisse reposer.
  • Inévitablement, d’autres idées nous viendront en tête plus tard: il faudra bien sûr les ajouter à la liste. On peut modifier, enrichir, simplifier cette liste. A un moment, on sent qu’elle est aussi complète que possible.

Phase 1, dite de réflexion, terminée. Sans précipitation ni stress. Pas mal.

Phase 2: l’exécution.

Si vous avez déjà essayé de suivre une recette mal écrite, où vous découvrez en cours de route qu’il faut 50 grammes de beurre et de la farine,  alors que vous n’en avez pas, vous comprenez où je veux en venir. Le plaisir de la check-list vient de la possibilité de la suivre fidèlement, aveuglément, sans se poser de question, quel que soit votre état de fatigue ou (d’absence) de concentration.

Les valises vont se remplir presque toutes seules, le chat sera nourri en votre absence puisque vous y aurez pensé au bon moment, rien ne sera oublié, aucun enfant ne sera grondé et personne ne boudera dans la voiture jusqu’au péage de Saint Arnoult.

Le droit de s’accorder… du plaisir

Quand nous parlâmes de procrastination, sur le blog, je vous disais à quel point  les récompenses sont indispensables pour s’encourager à chaque fois qu’on choisit de passer à l’action au lieu de repousser à plus tard.

J’entends souvent « je ne m’autorise pas à faire quelque chose qui me ferait plaisir parce que je n’ai toujours pas rangé mon salon/trié mes vêtements/fait le ménage… ». Là encore, il est où, le plaisir? Non seulement vous avez reporté (encore) une activité que vous n’aimez guère, mais en plus vous vous sentez coupable et en plus vous vous punissez. Halte-là! Mon coeur tendre d’organisatrice supporte très mal ces souffrances morales. Jurez-vous la chose suivante: si, après la lecture de cet article, vous attaquez une « corvée » (attention: attaquer ne veut pas forcément dire « finir »), vous vous accorderez quelque chose qui vous fait plaisir:

  • si vous étiez dans le salon: regarder un film, écouter de la musique que vous aimez, lire un magazine
  • si vous étiez dans la cuisine: fabriquer un plat que vous aimez (mais pas forcément vos proches), inviter quelqu’un à prendre le café
  • si vous étiez dans votre salle de bain: se faire couler un bain moussant, se mettre du vernis sur les pieds
  • si vous étiez dans votre chambre: faire une petite sieste, lire au lit…

Choisissez un truc bien égoïste, régressif, qui signale « paresse, détente, voire gros péché ».

Le plaisir de se sentir progresser

J’ai la chance d’avoir des lecteurs qui me disent qu’ils font des progrès en organisation grâce à ce blog et mes livres. J’imagine que c’est parce que ça leur fait plaisir qu’ils m’en parlent.

Alors? Convaincus?

Pour aller plus loin:

  • Tiens, puisqu’on parle vacances et que, si ça trouve, vos valises ne sont pas encore tout à fait vidées… cet article va vous aider.
  • Ah! la check-list qui sauve le cerveau. C’est ici aussi.
  • Après « organisation et plaisir », pourquoi pas « organisation et confiance« ?
  • Enfin,  il me semble que « du Temps pour moi » et vos commentaires complètent bien  cet article du jour.

14 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, S'organiser à la maison

A la rentrée, s’organiser c’est (encore plus) facile

Pour préparer la rentrée, j’ai quelques nouvelles à vous annoncer:

A la radio

Ma co-auteure Stéphanie et moi sommes invitées à l’émission de Sophie Nouaille sur Radio Notre Dame, en direct,  demain mercredi 30 août, de 9h à 10h.

Plus radiophoniques que nous, ça se peut pas. Enfin, je parle pour Stéphanie, qui a davantage l’habitude que moi…

Dans les librairies

« Le Grand Livre pour s’organiser » devient « Apprendre à s’organiser, c’est facile!« , tout beau, tout « relooké », comme on dit chez Eyrolles. En voici la couverture:

Apprendre à s'organiser c'est facile

On sent bien que cette jeune femme a besoin de ce guide, non? Notez toutefois que les conseils qu’il contient conviennent à tous les âges et tous les sexes, à l’école, au travail et à la maison. Et que, grâce à notre méthode, vous n’aurez plus jamais besoin de notes adhésives (sauf si ça vous fait plaisir, bien entendu).

En live

Le programme d’ateliers à la médiathèque François Mitterrand des Ulis (91) reprend et ça m’enchante.

On va pouvoir faire connaissance (ou se revoir pour certains d’entre vous).

J’y anime:

« Convaincre en deux minutes grâce au mind mapping »

samedi 23 septembre, de 11h00 à 12h30.

C’est gratuit, l’entrée est libre, la médiathèque fournit le matériel.

 

4 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Les VBI (vraies bonnes idées) de la semaine

Je suis allée piocher dans le catalogue Helline pour ces trois objets que je trouve bien utiles pour votre organisation à la maison:

 

L’égouttoir d’angle

Original et bien pratique dans une toute petite cuisine.

L’organiseur de bain (ou de WC)

Parce que c’est tout de même plus esthétique d’y stocker les produits d’hygiène féminine, par exemple. Ou encore le pschitt des toilettes, ou le papier, ou … à vous de voir.

Le vestiaire de porte

A placer par-dessus une porte (pas de trous à faire). On y met la veille au soir la tenue qu’on a l’intention de porter le lendemain ou les vêtements du jour, portés une fois et qu’on souhaite aérer avant de les ranger (note personnelle: Carol, j’ai pensé à vous pour celui-ci).

Et vous, chers lecteurs, possédez-vous des objets tout simples, comme ceux-ci, qui vous simplifient la vie? Vous nous en parlez?

9 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Bras trop courts ou placards trop profonds?

Peu importe votre anatomie, allez. Dès qu’on parle de rangements en hauteur, particulièrement dans la cuisine, on se trouve confronté au problème évoqué dans le titre de cet article. Dès lors, je trouve bienvenue l’idée ci-dessous.

Notez l’alternance entre étagères accessibles, peu profondes et tout en haut, une nouvelle rangée de placards, plus profonds pour les objets à usage moins fréquents.

7 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Coach en organisation, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

L’art du décor fonctionnel

Si le concept de décoration fonctionnelle existe, j’en suis une fervente adepte. J’aime m’entourer d’objets qui me plaisent mais c’est encore mieux s’ils sont utiles. Voici quelques exemples, en provenance directe de la maison de la dame qui écrit sur le blog.

Jolis portes-plante  (j’adore les plantes) ou tables basses légères à placer face au canapé quand je reçois amis et famille?

Avantage: mes plantes sont bien placées par rapport à l’ensoleillement et moi, au quotidien, je n’ai qu’une toute petite table basse devant le canapé, facile à déplacer pour faire le ménage et qu’il est impossible d’encombrer.

 

Décorations de mon mur de cuisine ou grands plats que j’utilise quand on est nombreux?

Avantage: je les ai sous les yeux tous les jours (ce sont des souvenirs) mais je n’ai pas à me préoccuper de les ranger. Et qui fait des salades géantes quand elle reçoit?

Touches de couleur bienvenues dans ma cuisine aux tons neutres ou incitation à manger des fruits?

Avantage: en cas de petite faim, c’est la première chose qui nous saute aux yeux (avant les gâteaux, qui eux, sont placardisés). Et c’est joli à l’oeil, non?

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Budget, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, Mon avis, S'organiser à la maison

La chance que j’ai

Je considère que j’ai de la chance, dans la vie. Vous voulez des preuves? J’ai choisi de vous montrer le mail de Nelly, qui a la gentillesse de m’expliquer l’impact positif que ma modeste contribution a sur sa vie. Si ça, c’est pas une chance…

 

« Chère Laurence,

Comment vous dire ? Oui, comment vous dire MERCI ?

Depuis maintenant 4 ou 5 ans je crois, vous avez considérablement changé ma vie. Oui, je dis bien CONSI-DÉRA-BLE-MENT. J’étais complètement perdue et épuisée dans ma vie, à même pas 30 ans.

Un jour, ma meilleure amie m’a envoyé un lien vers votre blog, et tout a changé. J’ai pris ma vie en main, j’ai acheté 2 de vos livres (Savoir s’organiser, et j’aide mon enfant à s’organiser). Je n’ai pas encore réussi à tout mettre en place, on ne soigne pas des années (que dis-je, des décennies !) de procrastination du jour au lendemain, cela nécessite une sérieuse reprogrammation du cerveau, mais malgré tout… j’ ai fait d’énormes progrès, grâce à vous. Je ne perds plus mes clefs, je ne passe plus des heures à chercher des papiers, plus personne n’est en panne de chaussettes le matin (hum, je vous entends penser… le soir pour le lendemain, je veux dire ! « Ce soir prépare demain ! »).

Bref on s’y retrouve, et je respire, finalement. Donc je voudrais vraiment vous dire merci, MERCI infiniment pour tout ce que vous m’avez apporté. Même si vous, vous ne me connaissez pas, vous êtes comme une amie pour moi. Parfois, je me dis : « Ah, Laurence serait fière de moi ! » ou au contraire : « FBI ! ». Voilà. Et ce matin, j’ai pensé à vous en visitant le blog des « Fabuleuses au foyer » et je me suis dit qu’Hélène (la blogueuse) gagnerait à faire la rencontre de Laurence…

Et j’ai réalisé à quel point vous aviez été un tournant dans ma vie, ( j’en ai eu les larmes aux yeux) et que j’avais depuis trop longtemps remis à plus tard cet e-mail. Voilà qui est fait.

Je vous souhaite très sincèrement une bonne réussite dans la poursuite de votre vie.

Bien cordialement, Nelly »
Pfiou, que d’émotion, ce matin. Merci Nelly.

Et un grand merci aussi à toutes celles qui m’envoient des mails adorables que je ne publie pas mais que je garde soigneusement.Sans parler des personnes qui ont fait de nombreux kilomètres samedi après-midi pour venir assister à mon atelier « l’efficacité au travail, sans le stress ». Ca me touche et je me sens privilégiée.

 

7 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment mieux s'organiser, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Mon avis, S'organiser à la maison

Les lecteurs de ce blog optimisent leurs petits espaces

Après l’article  « Toutes les possibilités des petits espaces« , des lectrices ont réagi et m’ont envoyé des photos de leurs petits espaces bien optimisés. Les voici. Inspirez-vous…

Elisabeth et ses 15 cm

« Bonjour Laurence,
Gag, bien que très mal placée pour ça, je vous envoie la photo d’une idée gain de place ou utilisation de petits espaces.
Dans un des dressings, j’ai utilisé l’espace d’une quinzaine de centimètres entre les caissons et le mur pour installer une étagère à chaussures.
Mes caissons viennent de chez Leroy Merlin. Ils existent en plusieurs profondeurs, dont 15 cm. Je me suis dit qu’en l’utilisant perpendiculairement, en le montant sur roulette et en l’assurant/ guidant par une coulisse en haut, je pourrais y ranger quelques paires de chaussures.
Voilà une photo rapide… Mais j’ai rencontré de la résistance ! Chez l’Enchanteur, c’était tout bonnement impossible. Mon petit artisan a, quant à lui, accédé à ma demande et bien réussi.
Il y rentre 12 paires de chaussures et j’ai posé au-dessus des bottes dans leur boîte. »

Blandine et les Lego

… »Je vous envoie une photo du rangement Lego que j’ai demandé car j’ai mon plus petit passionné de ces horribles petits trucs  😉 et la corvée « range tes legos » commençait à peser ! Là j’ai demandé  (à la société SONUIT) à convertir un lit gigogne en mettant une planche sur le sommier et à la place du matelas… on a rangé toutes les boites de tri ! on veut jouer, on ouvre le lit gigogne… maman dit « on range » et hop on ferme le lit gigogne ! Sérieux, ça change la vie 😉 »

Rosalie et l’étagère sous la fenêtre

« Dans la pièce bibliothèque / salon tv, nous avons fait installer une longue étagère sous la fenêtre (qui malheureusement accueille régulièrement le bazar de Monsieur), au – dessus du radiateur et de chaque côté deux étagères pour les cassettes et dvd. »
Et pour finir, un rappel: l’atelier « L’ efficacité au travail sans le stress » aura lieu samedi 25 mars à 15h00. Un parking souterrain gratuit est accessible place de la Liberté.

 

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Chut… je fantasme en cuisine

Parfois, les organisatrices professionnelles fantasment. Mais sur des trucs, comment dire, spéciaux. Comme ça, par exemple:

les ustensiles sont livrés avec le bloc tiroir, évidemment

Les ustensiles sont livrés avec le bloc tiroir, évidemment. Et bien sûr, c’est sur mesure. Lubina Kitchen

Hélas, ce n’est pas la première fois que j’expose publiquement mes fantasmes. En revanche, cette façon de ranger les chaussures me laisse froide. Allez comprendre…

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, Mon avis, S'organiser à la maison

Pourquoi je suis « bordélique »?

Un article de Clémence Levasseur paru dans Marie France de mars.2017-03-marie-france

9 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison