Archives de Catégorie: S’organiser à la maison

Bras trop courts ou placards trop profonds?

Peu importe votre anatomie, allez. Dès qu’on parle de rangements en hauteur, particulièrement dans la cuisine, on se trouve confronté au problème évoqué dans le titre de cet article. Dès lors, je trouve bienvenue l’idée ci-dessous.

Notez l’alternance entre étagères accessibles, peu profondes et tout en haut, une nouvelle rangée de placards, plus profonds pour les objets à usage moins fréquents.

7 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Coach en organisation, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

L’art du décor fonctionnel

Si le concept de décoration fonctionnelle existe, j’en suis une fervente adepte. J’aime m’entourer d’objets qui me plaisent mais c’est encore mieux s’ils sont utiles. Voici quelques exemples, en provenance directe de la maison de la dame qui écrit sur le blog.

Jolis portes-plante  (j’adore les plantes) ou tables basses légères à placer face au canapé quand je reçois amis et famille?

Avantage: mes plantes sont bien placées par rapport à l’ensoleillement et moi, au quotidien, je n’ai qu’une toute petite table basse devant le canapé, facile à déplacer pour faire le ménage et qu’il est impossible d’encombrer.

 

Décorations de mon mur de cuisine ou grands plats que j’utilise quand on est nombreux?

Avantage: je les ai sous les yeux tous les jours (ce sont des souvenirs) mais je n’ai pas à me préoccuper de les ranger. Et qui fait des salades géantes quand elle reçoit?

Touches de couleur bienvenues dans ma cuisine aux tons neutres ou incitation à manger des fruits?

Avantage: en cas de petite faim, c’est la première chose qui nous saute aux yeux (avant les gâteaux, qui eux, sont placardisés). Et c’est joli à l’oeil, non?

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Budget, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, Mon avis, S'organiser à la maison

La chance que j’ai

Je considère que j’ai de la chance, dans la vie. Vous voulez des preuves? J’ai choisi de vous montrer le mail de Nelly, qui a la gentillesse de m’expliquer l’impact positif que ma modeste contribution a sur sa vie. Si ça, c’est pas une chance…

 

« Chère Laurence,

Comment vous dire ? Oui, comment vous dire MERCI ?

Depuis maintenant 4 ou 5 ans je crois, vous avez considérablement changé ma vie. Oui, je dis bien CONSI-DÉRA-BLE-MENT. J’étais complètement perdue et épuisée dans ma vie, à même pas 30 ans.

Un jour, ma meilleure amie m’a envoyé un lien vers votre blog, et tout a changé. J’ai pris ma vie en main, j’ai acheté 2 de vos livres (Savoir s’organiser, et j’aide mon enfant à s’organiser). Je n’ai pas encore réussi à tout mettre en place, on ne soigne pas des années (que dis-je, des décennies !) de procrastination du jour au lendemain, cela nécessite une sérieuse reprogrammation du cerveau, mais malgré tout… j’ ai fait d’énormes progrès, grâce à vous. Je ne perds plus mes clefs, je ne passe plus des heures à chercher des papiers, plus personne n’est en panne de chaussettes le matin (hum, je vous entends penser… le soir pour le lendemain, je veux dire ! « Ce soir prépare demain ! »).

Bref on s’y retrouve, et je respire, finalement. Donc je voudrais vraiment vous dire merci, MERCI infiniment pour tout ce que vous m’avez apporté. Même si vous, vous ne me connaissez pas, vous êtes comme une amie pour moi. Parfois, je me dis : « Ah, Laurence serait fière de moi ! » ou au contraire : « FBI ! ». Voilà. Et ce matin, j’ai pensé à vous en visitant le blog des « Fabuleuses au foyer » et je me suis dit qu’Hélène (la blogueuse) gagnerait à faire la rencontre de Laurence…

Et j’ai réalisé à quel point vous aviez été un tournant dans ma vie, ( j’en ai eu les larmes aux yeux) et que j’avais depuis trop longtemps remis à plus tard cet e-mail. Voilà qui est fait.

Je vous souhaite très sincèrement une bonne réussite dans la poursuite de votre vie.

Bien cordialement, Nelly »
Pfiou, que d’émotion, ce matin. Merci Nelly.

Et un grand merci aussi à toutes celles qui m’envoient des mails adorables que je ne publie pas mais que je garde soigneusement.Sans parler des personnes qui ont fait de nombreux kilomètres samedi après-midi pour venir assister à mon atelier « l’efficacité au travail, sans le stress ». Ca me touche et je me sens privilégiée.

 

7 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment mieux s'organiser, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Mon avis, S'organiser à la maison

Les lecteurs de ce blog optimisent leurs petits espaces

Après l’article  « Toutes les possibilités des petits espaces« , des lectrices ont réagi et m’ont envoyé des photos de leurs petits espaces bien optimisés. Les voici. Inspirez-vous…

Elisabeth et ses 15 cm

« Bonjour Laurence,
Gag, bien que très mal placée pour ça, je vous envoie la photo d’une idée gain de place ou utilisation de petits espaces.
Dans un des dressings, j’ai utilisé l’espace d’une quinzaine de centimètres entre les caissons et le mur pour installer une étagère à chaussures.
Mes caissons viennent de chez Leroy Merlin. Ils existent en plusieurs profondeurs, dont 15 cm. Je me suis dit qu’en l’utilisant perpendiculairement, en le montant sur roulette et en l’assurant/ guidant par une coulisse en haut, je pourrais y ranger quelques paires de chaussures.
Voilà une photo rapide… Mais j’ai rencontré de la résistance ! Chez l’Enchanteur, c’était tout bonnement impossible. Mon petit artisan a, quant à lui, accédé à ma demande et bien réussi.
Il y rentre 12 paires de chaussures et j’ai posé au-dessus des bottes dans leur boîte. »

Blandine et les Lego

… »Je vous envoie une photo du rangement Lego que j’ai demandé car j’ai mon plus petit passionné de ces horribles petits trucs  😉 et la corvée « range tes legos » commençait à peser ! Là j’ai demandé  (à la société SONUIT) à convertir un lit gigogne en mettant une planche sur le sommier et à la place du matelas… on a rangé toutes les boites de tri ! on veut jouer, on ouvre le lit gigogne… maman dit « on range » et hop on ferme le lit gigogne ! Sérieux, ça change la vie 😉 »

Rosalie et l’étagère sous la fenêtre

« Dans la pièce bibliothèque / salon tv, nous avons fait installer une longue étagère sous la fenêtre (qui malheureusement accueille régulièrement le bazar de Monsieur), au – dessus du radiateur et de chaque côté deux étagères pour les cassettes et dvd. »
Et pour finir, un rappel: l’atelier « L’ efficacité au travail sans le stress » aura lieu samedi 25 mars à 15h00. Un parking souterrain gratuit est accessible place de la Liberté.

 

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Chut… je fantasme en cuisine

Parfois, les organisatrices professionnelles fantasment. Mais sur des trucs, comment dire, spéciaux. Comme ça, par exemple:

les ustensiles sont livrés avec le bloc tiroir, évidemment

Les ustensiles sont livrés avec le bloc tiroir, évidemment. Et bien sûr, c’est sur mesure. Lubina Kitchen

Hélas, ce n’est pas la première fois que j’expose publiquement mes fantasmes. En revanche, cette façon de ranger les chaussures me laisse froide. Allez comprendre…

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, Mon avis, S'organiser à la maison

Pourquoi je suis « bordélique »?

Un article de Clémence Levasseur paru dans Marie France de mars.2017-03-marie-france

9 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Ce que je fais des vieux tee-shirts

En récupérant les vieux tee-shirts de Fille AÎnée, j’ai fabriqué des sacs en tissu qui me sont bien utiles pour faire mes courses à l’épicerie bio où je vais toutes les semaines. Moins de déchets, une récup’ à la portée de tout le monde, super facile à faire.

Par pure flemme, j’utilise l’ourlet du bas des tee-shirts pour y glisser de vieux lacets provenant de baskets usagées. Cela me permet de fermer les sacs.

Auparavant, j’ai coupé droit, au niveau des aisselles des tee-shirts et me suis contentée de faire une couture solide (fond du sac).  Voici mes trois premiers sacs:img_1232

Le résultat a fait rire Ecureuil 1er: il paraît que mes bricolages lui évoquent les culottes de sa grand-mère…

 

13 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Budget, Désencombrer, Ecologie, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Dans la tête d’un jeune Ecureuil Sentimental

Moutons2_bebesNe reculant devant aucune expérience de psychologie comportementale, j’utilise souvent parfois mes enfants comme sujets. Après tout, l’illustre Piaget en faisait autant et on ne le lui a jamais reproché.

J’ai donc interviewé Fille Aînée au sujet de son grand tri de vêtements, l’autre jour.

Objectif: comprendre et partager sur le blog le point de vue d’un jeune Ecureuil Sentimental de 24 ans. Volontaire, je le précise.

Extraits du dialogue, façon pièce de théâtre

La mère: Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le tri?

La fille: Je commence une nouvelle vie: j’avais besoin de préparer une nouvelle garde robe « d’adulte ». Travail oblige! On a tout de même retrouvé des vêtements qui dataient du début du lycée.

La mère: Quel effet ça fait de retrouver et trier ces vêtements-là?

La fille: Ca m’a fait me rendre compte que j’avais grandi, et que leur heure était arrivée. Mais je les ai remerciés pour leur loyaux services (commentaire de la mère: tiens donc, ma fille est shintoîste?).

La mère: Comment se fait-il que tu gardes des vêtements aussi longtemps?

La fille: Ca me rassure de posséder beaucoup de vêtements car j’aime bien avoir le choix et pouvoir les mélanger. Je sais que jeter est nécessaire mais je n’aime pas ça. J’ai peur qu’ils ne soient pas remplacés. Il y a des vêtements qui sont plus difficiles à jeter que d’autres: ceux qu’on a beaucoup portés et qu’on aime. Parfois on n’est pas prêt à jeter mais il faut se faire violence. Je ne me souviens pas d’avoir jamais fait un tri de vêtements comme ça!

La mère: Est-ce que tu as ressenti quelques pincements au coeur?

La fille: Oui et non. Oui parce que ça faisait longtemps que je les avais et non parce que je sais qu’ils vont être remplacés par d’autres qui me correspondront mieux. Je vais essayer de faire dans la qualité et plus dans la quantité comme avant. Mais il faut dire qu’ il y avait dans l’armoire autant de vêtements qu’on m’avait donnés que de vêtements achetés!

La mère: Qu’éprouves-tu en voyant partir ces vêtements?

La fille: Voir un gros sac poubelle rempli m’a fait du bien parce que ça signifie que je démarre une nouvelle vie et que ce que je vais racheter sera plus en accord avec mon âge.

La mère: Aurais-tu fait cette démarche toute seule?

La fille: Je n’aurais pas fait ce tri toute seule, pas à ce point, en tout cas. Je me serais dit « celui-là peut encore me servir… ». D’avoir quelqu’un qui te montre les raisons pourquoi tu ne les portes plus (trou, tâche, forme qui ne met pas en valeur…), ça aide. Ca prouve que les vêtements ne sont pas uniques et irremplaçables.

Chers Ecureuils lecteurs de ce blog, que vous inspire cet échange?

 

 

7 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Oser jeter, S'organiser à la maison

C’est comment chez vous? L’épineuse question de l’hérédité (avec photos) ou quand un jeune écureuil fait du tri

« Mais Laurence, vos enfants, avec la mère qu’ils ont, ils sont organisés? Ils rangent? » . L’honnêteté m’oblige à répondre que oui (pour l’organisation dans le temps, mes filles sont imbattables) et non (pour le rangement).

Mais,  courage, mères de jeunes bordéliques en tout genre! Tout arrive. Il n’a fallu qu’environ un quart de siècle pour que Fille Aînée, cet Ecureuil Sentimental, consente à procéder à un tri complet de son fourbi/nid de souris sa garde-robe. Il est vrai qu’elle commence bientôt une nouvelle vie.

Nous en avons même profité pour faire des tentatives de pliage à la japonaise, avec moult soupirs (« ça prend du temps! Il faut faire ça quand, au juste? Etc. »). Nous avons décidé d’un commun accord qu’on n’avait peut-être pas besoin de ce degré de perfection pour être satisfaites de notre session de tri/rangement.

Allez, je vous montre:

img_1226

Etape 1: nous vidons l’armoire et les boîtes plastiques stockées sous le lit. On utilise le lit de la petite soeur comme dépotoir dépôt temporaire.

 

img_1227

Etape 2 (douloureuse): on jette tout ce qui n’est pas récupérable. Taille du sac: 50 litres, tout de même. On a un autre sac pour la récupération des vêtements en bon état. Et un chat, bien sûr, en plein milieu. Mais si, juste derrière le couvercle vert, sur le lit.

 

img_1228

Etape 3: un tas pour ce qu’elle va repasser, un tas de ce qui ne se repasse pas. Plus un sac pour rendre des vêtements empruntés à Chéri.

 

img_1229

Etape 4: regroupement de chaussettes que l’on croyait de bonne foi orphelines. Plus des trucs d’ados qui font un peu peur (livres, musique… ne me demandez pas).

 

img_1230

Etape 5: une boîte pour les collants et les 3 ceintures qui restent (sur 9).

 

img_1231

Etape 5 bis: oh le pliage des strings et des soutien-gorges rembourrés! Bon courage! Et non, elle ne travaille pas au Crazy Horse, OK?

Pour la photo « après », celle de l’armoire rangée au carré qui fait du bien aux yeux, il faudra patienter un peu, le temps que le repassage ait lieu… Pas tout le même jour, quand même, hein mon Ecureuil?

La photo « après ».

D’autres incursions indiscrètes dans mon intérieur?

 

 

 

23 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Oser jeter, S'organiser à la maison

Coup de coeur du jeudi: The Morning Company

photo-thomas-barret-sans-logoUne rencontre sympathique, mais qui ne se déroule pas comme prévu, et un thé plus tard… j’ai le plaisir de vous présenter The Morning Company. C’est Thomas qui en est le fondateur, curieux et amateur de belles choses.

The Morning Company est une ligne d’accessoires design du matin, fabriqués par des artisans français.
Son ambition ? Ré-enchanter le matin, en sublimant les accessoires basiques et sans charme que nous avons l’habitude d’utiliser.
Voilà comment sont nés Artaban (le rasoir design), Zéphyr  (l’ élégant pinceau à poudre) et leurs camarades.

Si vous cherchez des cadeaux vraiment originaux dont on se souviendra longtemps, passez donc à son show-room qui ouvre… aujourd’hui. Ou alors, commandez directement sur son site.

 

4 Commentaires

Classé dans Blogs que j'aime, Mon avis, S'organiser à la maison