L’écureuil et les lunettes – fable par J de la F.

j de la fEt voilà, ça la reprend, la dame du blog! Les marmottes, les nids de souris et maintenant les écureuils…

Elle se prend pour La Fontaine ou quoi?

Qu’est-ce qu’elle va encore nous raconter cette fois?

Pour les petits nouveaux sur ce blog, sachez que j’appelle Ecureuils les nombreuses personnes que je côtoie et qui se comportent comme l’animal en question.

Petite scène de la vie d’un Ecureuil:

Oh tiens, une noisette! (comprendre: un magazine, un sac en papier un peu joli, une boîte qui a contenu des chocolats, un livre… absolument n’importe quoi car l’Ecureuil, même s’il a des noisettes de prédilection, n’est guère difficile).

Et si je la stockais? On ne sait jamais, ça pourrait servir et c’est joli/intéressant/un souvenir… (ce n’est pas très clair mais l’Ecureuil ne s’arrête pas à ces détails, voyez-vous). J’y reviendrai plus tard, dit-il.

Où la mettre en attendant? Euh… ici par exemple (suit un emplacement  choisi avec une logique… d’Ecureuil, du type « je me souviendrai bien que je l’ai mise ici, puisque je viens de le faire).

ecureuil noisettes

Or l’Ecureuil, s’il a certes de nombreuses noisettes, ne sait pas toujours les retrouver. Il ne les voit plus, le pauvre: il y en a trop et trop de trous d’arbres potentiels.

Sans compter une propension aux noisettes russes: c’est comme les poupées russes mais avec des sacs en papier ou en plastique. Vous ne voyez pas? Allez chez votre mère ou grand-mère: elle vous montrera comment on fait les noisettes russes.

Vous le savez, j’aime les bêtes* . Et surtout les Ecureuils: ne leur dites pas, chut, ils m’attendrissent. Cette foi dans l’avenir et leur capacité mémorielle, c’est émouvant. Moi qui, sans une liste ou une étiquette, me transforme en poisson rouge…

Que faire si vous vous sentez un peu trop Ecureuil et que ça commence à bien faire toutes ces accumulations? Chausser des lunettes.

lunettes

Avec les lunettes de Jara (que je vous prête volontiers), vous allez voir les choses différemment.

Vous allez vous placer devant l’un de vos trous d’arbre préférés et vous dire, peut-être pour la première fois de votre vie:

Parmi toutes ces noisettes, là, lesquelles je pourrais jeter?

Juste ça. Si vous en jetez une seule, bravo! Plus? Si vous voulez.

Le nombre m’est égal en vérité. (oh, vous avez vu? ça rime!)

Je veux simplement que vous preniez l’habitude de considérer votre environnement en concevant que vous pouvez jeter certaines choses. C’est possible. D’autres le font, vous pouvez le faire aussi.

On n’a pas dit faire un grand ménage, ni un grand tri. Non, juste observer le tas de noisettes et enlever les plus moches, les pourries, les creuses… devenir difficile sur la qualité de la noisette, en somme.

Et vous ferez ça, de temps en temps, partout où il y a des noisettes chez vous: cagibi, étagère remplie de magazines (non, tous ne sont pas des chefs d’oeuvre), placard de cuisine, table de nuit, armoire à pharmacie…

Avec ses lunettes, l’écureuil jettera, ce n’est pas trop tard,

voilà la morale de mon histoire.

Jeanne de la Fontaine.

La prochaine fois, je tente les alexandrins. Oui, enfin, on verra.

* même si je tente de les ranger parfois, ces animaux, c’est plus fort que moi.

Vous aimerez peut-être lire:

22 Commentaires

Classé dans Coach en organisation, S'organiser à la maison

22 réponses à “L’écureuil et les lunettes – fable par J de la F.

  1. Nicole G

    extra comme toujours ! un régal et un plaisir de vous lire Laurence !
    j’ai changé de lunettes depuis peu.. si, si.. et je m’accorde le droit de devenir difficile ! (même si dans mon groupe de scrap l’altéré a le vent en poupe ! et que le  » ça peut servir » hélas me revient trop souvent !!

  2. JOoo

    Une histoire d’écureuil: Cas clinique : la noisette du jour!
    Voilà : j’ai reçu, gros gros plaisir, 4 bons cadeaux (cadeau à moi et mon chéri) pour des nuits hôtel chic. Jusque là, tout va merveilleusement bien! CHAQUE bon est livré dans dans un magnifique coffret luxueux en carton décoré avec donc 4 fois le même catalogue, trop beau…. en papier glacé à faire rêver toutes les princesses!
    J’ai rangé soigneusement les bons et Un catalogue en attendant le jour heureux de leur utilisation et me voilà avec mes 3 très jolies boîtes + 3 épais livrets catalogues en couleurs paradisiaques supplémentaires ;
    Depuis 15j, je transporte ces boites et ces catalogues (bien trop jolis pour être jetés, et puis rien que l’emballage, le catalogue, les destinations de rêve, c’est du luxe en soi… çà a dû couter super cher à faire en tout cas! et c’est « encore valable »actuel : 2013! – oui j’ ai un catalogue de 2008 rangé quelque part….) d’un placard à l’autre, parfois vers la poubelle, puis çà revient vers l’étagère « on ne sait jamais »: ces noisettes sont vraiment belles, trop belles pour les jeter sans autre forme de procès,
    Personne ne les veut?
    Je devrais peut être les retourner à l’envoyeur? (çà doit couter super cher ces emballages) mais je ne suis pas aussi puriste pourtant à me casser la tête avec ce genre de contraintes auto infligées: paquets, port à payer!
    Faut il être stupide pour s’encombrer la tête de telles préoccupations!
    Je crois que je vais garder les boîtes (pour ranger des lettres souvenirs) et jeter les catalogues,…mais tiens idée: y a t il quelqu’un sur ce blog qui aurait un besoin fou de ces catalogues?

  3. Sylvie

    Je me sens dans la peau d’un écureuil !
    Je vais aller vite mettre mes lunettes de Jara !
    Merci pour cette jolie fable.

  4. Merci Laurence, et puis c’est dit tellement gentiment…que je vais faire encore un effort, mais comment faire pour ne pas rechuter ? à part s’interdire toutes sorties pour éviter les noisettes !

  5. JOoo, vous exagérez! Utiliser mon blog pour « refourguer » vos catalogues?! :))

  6. Merci Sylvie pour votre commentaire. J’imagine volontiers les lecteurs de ce blog, la queue en panache, leurs lunettes sur le museau, frappant les touches… trop drôle.;)

  7. Lenaetcie,
    – Bien regarder les tas de noisettes avant de sortir pour pouvoir se souvenir qu’on en a déjà assez comme ça?
    – Sortir sans carte bleue? Les mains vides?
    – Se souvenir que si on n’y avait pas pensé avant d’entrer dans le magasin, ce n’est pas un achat nécessaire?
    – S’obliger à utiliser toutes les noisettes existantes avant d’en faire venir d’autres?

  8. Je suis en train de jeter des noisettes, tout doucement, moi. L’article vient à point nommé. Encore que pour les boîtes, je suis bien heureuse de trouver boîtes à chaussures ou coffrets cadeaux vides lors de mes séances de rangement/organisation !
    Ah oui mais non. Ce ne sont pas des boîtes choisies, jolies… chez moi c’est du provisoire qui dure. Hum. Encore un effort pour n’avoir plus chez moi que des objets voulus et non trouvés/récupérés.

  9. JIB

    Que faire Laurence lorsque le rongeur est issu d’une lignée de collectionneurs de noisettes ? Jara peut il aider ce plaqueur congénital ?
    l’écureuil auquel je pense ,peut même cacher des billets de banque ,
    en tout cas bravo pour votre billet d'(humeur ).

  10. JIB,

    Pourquoi un écureuil cacherait-il exprès des billets de banque? S’agit-il d’étourderie? De peur? Il faudrait d’abord déterminer cela.

    Puis plusieurs facteurs entrent en jeu:

    – l’âge dudit écureuil: une gentille bestiole de 80 ans a bien le droit de (se) faire quelques surprises
    – l’écureuil en question a-t-il envie de faire différemment de son arbre généalogique ou bien le vit-il comme une tradition/malédiction dont on ne peut s’échapper?
    – sa capacité à apprendre de nouveaux comportements et à les renforcer.

    L’aide dépendra des réponses à ces questions.

  11. hazard

    JOoo, mais tous ces catalogues magnifiiiiiiiques, qui ont dû coûter une fortune à éditer, on les trouve sur internet! A part les regarder 1 fois, quand on aura le temps, je suis arrivée à la conclusion : scanner la page de l’hôtel de rêve où j’ai passé LE séjour de luxe (à la suite des photos souvenirs prises dans le dit hôtel), et que ces catalogues seront plus utiles dans le sac jaune et participeront peut être à fabriquer du tissus polaire, ou des briques pour le lait. Quand aux boîtes, non, non, non, il y a tellement d’autres boîtes plus grandes et plus pratiques pour entreposer de jolies lettres souvenirs. En tout cas, au sujet de CES catalogues, je suis guérie 😉

  12. Myr

    JOoo, ces catalogues ont couté une fortune calculée par l’entreprise en question. C’est de la PUBLICITÉ, c’est fait pour allécher les clients, leur faire débourser des sous, pas pour encombrer les maisons ! Les couts sont maitrisés et la rentabilité se fait sur le chiffre d’affaire que ça engendre et pas sur les remords qu’on a les jeter !
    Si vous avez des remords, commandez plus chez eux ou parlez en à des clients potentiels parmi vos amis, ça sera bien plus utile.

  13. JOooo

    Ok ok Hazard et Myr, merci de votre soutien! Le recyclage en polaires et autre est des plus convaincants pour un écureuil !

  14. J’adore ! ❤
    Moi aussi je suis un écureuil en puissance, issue d'une lignée d'écureuils. 😉
    Mais depuis quelques temps justement, j'ai commencé à mettre des lunettes et à jeter quelques noisettes. Je dois ajouter qu'en tant qu'écureuil geek, je collectionne également les e-noisettes (qui donnent l'impression de prendre moins d'espace, mais finissent tout de même par être envahissantes).

  15. Croustillant article et admirable blog. J’apprécie autant votre ton que les conseils experts que vous donnez. C’est appréciable de lire de véritables articles pensés pour ses lecteurs ! Pour revenir aux écureuils, ce portrait est criant de réalisme : ex écureuil, je tente de me soigner mais je suis entourée d’autres écureuils, à commencer par mes propres enfants ! Parfois je réussis à les convaincre des bienfaits du tri…..nous essaierons avec vos lunettes, ce sera sûrement plus ludique.
    Florence

  16. Noiram

    Bonjour,

    Merci encore pour tous vos articles, Laurence,… qui m’ont permis de pouvoir enfin recevoir des gens à l’improviste (sans passer les 2 jours qui précèdent à camoufler le bazar et à nettoyer !)

    C’est justement cela qui m’a fait réaliser que j’avais une technique qui rejoint un peu celle de vos lunettes, moi, c’est celle de l’invité : Que voit quelqu’un qui passe la porte ? Le joli cadre sur la commode ou le fait que cette commode serve de vide-poche géant ? Le sofa avec les coussins colorés ou le fait qu’il y ait des robes et manteaux jetés dessus en vrac…. ?
    Du coup, hop, je range ce qui dérange !

    J’espère ensuite que cet invité fictif n’aura pas l’idée saugrenue d’ouvrir les placards (ça, les placards nickels, ce sera pour plus tard 😉 Mais pour l’instant, ça me permet de libérer un peu le champ visuel et de remettre en question mes habitudes de rangement ou déco (ex : cette idée géniale de laisser le grille-pain et la machine à pain ainsi que le pot avec les fouets à pâtisserie etc qui ne servent jamais sur le plan de travail… vu de l’extérieur, c’est juste du bazar !)

  17. Merci, Laurence, de mettre une fois de plus des lunettes sur mon nez pour voir ce qui devrait aux yeux plus souvent mais qui se fond tellement dans mon décor que je ne le voit plus! et pourtant qu’est ce que ça fait du bien quand la place est vide on se sent plus léger !!!
    à bientôt
    Marie-Véro la bricolo

  18. Merci pour votre témoignage, Noiram. Il existe aussi la technique de l’agent immobilier, donc quelqu’un de « neutre » qui veut a priori mettre en valeur votre maison…

  19. Nanoo

    Hello, moi je découvre cette page ce jour et je suis morte de rire. Si j’envoie à Laurence la photo de notre appartement en ce moment, je crois qu’on pourrait la mettre en illustration de cette page. Ma chère moitié m’a encore dit hier texto:  » Il faut que t’arrêtes de ramener des coupures de presse et des vieux catalogues à la maison. Ça sert à quoi? Si ça t’intéresse, prends une photo! » Non mais, blague à part, rien qu’en lisant le mot JETER, je me sens angoissée. Et si je jetais quelque chose qui aurait pu me servir (ou servir à une personne autour de moi – vous voyez le truc, chez moi ça va très loin) ? Non mais c’est super GRAVE. Il y a des fois je me dis que je devrais travailler â la déchetterie communale, histoire de déculpabiliser, j’ai tellement PEUR de JETER. Alors, tout ça pour dire que cet article tombe à point nommé. Hier, on a vidé la pièce qui s’appelle bureau mais qui sert en réalité de cave et mon homme me dit on va jeter le vieux bureau. Non mais, vous vous rendez compte! Un bureau en parfait état, hyper encombrant certes, mais j’ai failli faire une ATTAQUE. Bref, je vais encore essayer de contacter des associations que cela pourrait intéresser; en tout cas avec cet article, je sais ce qui me reste à faire en regardant ces piles de papiers et autre qui étaient sur le bureau!

  20. Katherine

    moi aussi je découvre ‘les écureuils c’est comme ça!!!) cette perle de noisette!!!! je ris toute seule en lisant et en m’y retrouvant exactement ma foi!! merci Laurence pour cette bouffée de bonne humeur!!!

  21. Chantou

    Je viens de m’abonner, je viens de commander votre livre…..car chez moi, ça devient horrible…..je suis plusieurs écureuils à la fois……pas beaucoup de place, tout est entassé….. J’avais avant une grande maison…..maintenant un petit appart…..vue sur mer, nous avons privilégié la vue â l’espace, faut que je me soigne……et que j’ose jeter……et c’est pas gagné…….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s