Archives de Tag: ranger chambre d’enfant

Question des lecteurs: comment trier et ranger les jouets?

C’est Aurore qui a attiré mon attention sur le sujet. Comment trier, ranger et jeter les jouets des enfants , demande-t-elle? Les siens ont 4 et 6 ans.

Procédons avec méthode (procédons au hasard, à l’inspiration? Tss, tss, allons, c’est mal me connaître…).

Je vous propose une réponse sous forme d’une série d’ évidences – mais vous savez tous qu' »Une porte ouverte enfoncée, c’est du temps de gagné » (vous ne saviez pas ? C’est normal, je viens de l’inventer).

Evidence N°1: vos enfants ne redeviendront jamais petits

Laurence, vous vous moquez? vous entends-je grommeler. Non, je suis très sérieuse.

Bien des mamans conservent des objets (dont les jouets) comme des souvenirs, des aucazous, des symboles d’une époque…

Ou bien elles ne « s’autorisent » pas à donner des jouets parce qu’il faudrait que la décision vienne des enfants… Ca n’arrivera pas.

En vérité, si vos enfants ne jouent plus avec depuis plusieurs mois, ils n’y rejoueront jamais plus.

Je pense ici aux jouets « interactifs » qui font du bruit quand on appuie ici ou là, aux mobiles si jolis au dessus du berceau (soupir nostalgique, je vous ai entendue, Madame, derrière votre clavier), aux Lego de grande taille (alors qu’ils viennent de découvrir les vrais Lego). Vous voyez le genre.

Donc là, inutile de leur demander leur avis, on donne, on vend, on jette (suivant l’état).

Evidence N°2:  Concentrée sur l’objectif, on a dit

S’il y en a trop et que vous n’avez pas le temps de vous occuper de chaque sortie possible (« je donne? Mais à qui? Allez, hop, je vais faire trois tas. Non, quatre, plutôt. Dans des sacs. Mais où les mettre? J’avais mis quoi, dedans, déjà? Quand est-ce qu’on voit Béatrice pour que je lui donne? Etc, etc »), faites simple: donnez tout à une association humanitaire.

Vous ne voulez pas ça, n’est-ce pas?

Sinon, vous n’en finirez pas à chercher toujours LA meilleure destinée de chaque jouet. Il n’y a pas de meilleure destinée. Il faut juste que ça sorte de chez vous. C’est ça, l’objectif, vous vous souvenez?

Evidence N°3: Perfection? Qui parle de perfection?

Les puzzles ont des pièces manquantes (ou mâchouillées). Les boîtes de jeu sont cassées aux angles. Les petits poneys et autres Barbie ont les poils emmêlés d’une façon quasi répulsive. Les animaux ont perdu des pattes dans la bataille. Les peluches sont crasseuses au-delà du récupérable…

Inutile de faire un tas des « il faudra que je m’en occupe ». Je ne crois pas que vous aurez le temps de rendre tout cela complet, propret et pimpant pour oser les donner la tête haute. Jetez*. Voilà tout.

Evidence N°4: plus c’est simple, mieux ça marche

Soit votre système de rangement est simple et ils arriveront grosso modo à ranger eux-mêmes avec vos encouragements et votre enthousiasme (si, si, forcez-vous un brin, ça vaut le coup. Il y a plein de techniques dans le guide « J’aide mon enfant à s’organiser« ).

Soit votre système est si sophistiqué que vous seule pouvez le maintenir en état. Mais seulement de temps en temps parce que cela demande tant d’énergie!

Un peu trop sophistiqué, ce rangement!

Qu’est-ce qu’un rangement simple?

  • des caisses ouvertes. Le moins de couvercles, tiroirs et boîtes possible
  • des thèmes faciles à comprendre (peluches/voitures/Barbie/Lego…)
  • une routine de rangement régulière (on va au lit tous les soirs? Les jouets aussi ont besoin de repos, en même temps que nous, dites donc)
  • on range là où on joue, dans la mesure du possible. Ou alors, les caisses ont des roulettes ou des poignées.

Regardez donc par ici: des solutions de rangement pour les chambres d’enfant.

Et une incitation à ranger comme vous le sentez, pas forcément comme tout le monde.

Une technique infaillible pour choisir les bons contenants.

Evidence N°5: comme on connaît ses saints on les honore

Autrement dit, composez avec la personnalité de vos enfants.

Certains sont de vrais écureuils en herbe et refusent de lâcher le moindre galet ramassé à la plage, alors une petite voiture, même cassée… Mais ça peut changer avec l’âge. On ne force pas. Et on ne jette pas derrière leur dos pour ces sensibles.

D’autres sont d’accord pour accepter que s’ils grandissent, cela va avec des jouets plus intéressants, et que donc, les jouets de « bébé » peuvent servir à un autre bébé.

En tout cas, gardez en tête c’est votre attitude qui leur indique quoi faire.

Combien de mamans s’exclame mezzo voce « je ne vais quand même pas donner cela (déjà) » lorsque l’un de leurs enfants leur tend fièrement un jouet qu’il considère, lui, comme obsolète, et qu’on pourrait donner. Méfiez-vous de votre ambivalence: vous prétendez vouloir faire le tri mais vous retenez tout encore un peu, encore un peu. L’encombrement vient de là…

Montrez-leur comment vous, vous faites le tri (médicaments, vêtements, objets devenus inutiles… voir ma série « Désencombrement Express » à partir du moteur de recherche en haut à droite) et expliquez pourquoi vous le faites: on gagne de la place, on retrouve mieux ce qu’on cherche, on peut avoir d’autres objets qui conviennent mieux, ça peut servir à d’autres personnes qui n’ont pas autant d’argent que nous etc.

Evidence N° 6: un « léger » chaos encourage la créativité

Ce n’est pas très grave si les jeux de construction sont rangés dans la même caisse que les animaux en plastique et que les petites voitures. Franchement, on s’en moque. De toute façon, ils mélangent tout en jouant, créent des histoires, des circuits… Cet espace de créativité est nécessaire pour leur croissance. Lâchons-nous.

Une aide enthousiaste est toujours bienvenue

Evidence N°7: vos enfants savent ranger

Mais si. A l’école, ils rangent. Demandez à l’instituteur. Le rangement n’est donc pas une tâche dévolue à l’adulte de référence, lequel fournit déjà bien assez d’effort pour s’occuper des ses propres affaires, donner le bain, nourrir, et divertir la progéniture. N’est-ce pas?

Je ne voudrais pas faire ma pénible mais le tri des jouets, ça se fait une à deux fois par an. Maintenant vous savez.

*je sais, vous n’aimez pas jeter. Moi non plus. C’est un dernier recours, on est bien d’accord.

Comme d’habitude, vos idées et conseils sont bienvenus pour compléter cet article, publié initialement en 2012, comme le temps passe…

34 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Question des lecteurs: comment trier les objets des enfants partis de la maison?

Anne-Marie me dit: « Je vous suis depuis un petit moment, et j’apprécie vos conseils et ceux de vos lecteurs.
Je viens de lire le sujet sur les rangements des jouets des enfants. Pour ma part, je suis noyée sous les cours et les trésors de mes grands ados et adultes qui m’ont laissé leur bazar, faute de place dans leurs studios. Et comme nous avons 6 enfants, ils n’ont pas de chambre dédiée quand ils viennent, les petits ayant pris leurs aises. 😉
Donc j’ai des cartons et des piles dans plusieurs endroits de la maison et je ne sais plus par où commencer!
Si vous avez des idées… 🙂
 »

Anne-Marie, nous, les mamans, on garderait bien tout comme Souvenirs. Ou alors, on n’ose pas jeter à leur place. C’est vrai, comment déterminer si cet objet a une valeur sentimentale pour JB, notre grand dadais parti de la maison?
Bon, mais dans le même temps, reconnaissons aussi qu’ils utilisent bien souvent avec désinvolture la (grande) maison des parents comme entrepôt. Puis, le temps faisant son oeuvre, ils ne savent plus toujours ce qu’ils ont « mis de côté ».

Je vous propose une approche en deux temps, plus une précaution:

  1. PREMIÈRE ETAPE: Repérer et mettre de côté, pour vous, vos souvenirs de parents les concernant. Par exemple: photos, oeuvre majeure, lettres provenant de vos enfants ou de vous à leur intention… Vous conservez ça avec soin et amour (et étiquettes. Et dates). Une boîte par enfant, par exemple.
  2. DEUXIEME ETAPE: Regrouper par enfant les cours, bouquins, bibelots et machins en tout genre. Ne vous fatiguez pas à mettre de l’ordre là-dedans.
    A la prochaine visite de JB, ce sera à lui de faire le tri dans ce qu’il veut garder. « Ce qu’il veut garder » étant très exactement « ce qu’il serait prêt à emporter s’il avait la place chez lui« .
    Parce que, quand il aura la place de conserver tout ça, hop, ça ira chez lui. Qu’il en soit bien persuadé.
    Cette étape de tri ne devrait pas (trop) tourner au  voyage nostalgique dans le temps: il s’agit d’un désencombrement, que diable! Et puis, vous, la nostalgie, vous l’avez déjà éprouvée en phase 1: vous avez eu votre dose, normalement.
  3. LA PRECAUTION: on n’associe surtout pas les frères et soeurs au tri.
    Parce que, sinon, on voit d’ici ce qu’il va se passer: – JB: « Tiens, Mathilde, mon vieux tugudu, là, il t’intéresserait pas, des fois?
    – Mathilde (dont on ignorait jusque là la passion pour les tugudus): ah mais si, j’en veux bien. Tiens, Maman, tu peux le garder en attendant? »

Ils sont difficiles à faire, ces tris-là. Mais vous verrez, vos enfants sont parfois plus radicaux que nous ce qu’on croit …

16 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Oser jeter, S'organiser à la maison

Question des lecteurs: comment ranger les puzzles

Sandrine me dit (dans un fort gentil mail, merci bien): « j’aimerais voir un jour un post sur le rangement des pièces de puzzles.
Avec les enfants, les cartons sont si fragiles qu’ils s’abîment vite et ne contiennent plus les petites pièces. »

Ce qui compte pour réussir les puzzles, et s’en resservir, c’est:
– conserver toutes les pièces au même endroit
– avoir le modèle sous les yeux.

Voici ma suggestion:

  1. Découper le couvercle, là où il y a le modèle fini
  2. Jeter le reste de la boîte
  3. Mettre les pièces dans une boîte plastique (idéalement transparente, c’est toujours plus facile pour les petits)
  4. Le fin du fin: fixer par du scotch le modèle à l’intérieur du couvercle de la boîte, si les tailles correspondent.

11 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, S'organiser à la maison

Les astuces de lecteurs: le rangement des jouets dans une chambre d’enfants

Vous connaissez déjà Eric et son talent pour l’aménagement des petits « recoins » de sa maison. Il récidive aujourd’hui en nous montrant le rangement « fait maison » qu’il a créé pour la chambre de ses filles.

Meuble de rangement

Voici ses explications:
« L’idée initiale était d’exploiter au mieux l’espace sous la sous-pente, sans prendre trop de place dans cette pièce qui n’est pas très large et assez en longueur, tout en étant le plus fonctionnel et pédagogique possible pour initier le rangement de manière autonome à mes filles aujourd’hui âgées respectivement de 3 et 7 ans.

Pour le côté ludique, le plan de travail supérieur est aménagé en aire Playmobil, avec un petit rebord pour que les pièces ne tombent pas, et un joli parterre en moquette synthétique imitation gazon, le tout à la bonne hauteur pour jouer dès que l’enfant se tient debout.

L’étage juste en dessous est constitué de tiroirs très pratiques trouvés dans un célèbre magasin japonais.

Ce sont les enfants qui ont décidé des classements et ma fille aînée qui a réalisé les étiquettes :
– feutres / crayons (et aussi ciseaux, taille-crayon, règles, gommes, scotch, …)
– feuilles
– dessins
– carnets
– origami
– jeux de cartes
– playmobil
– petshop / Hello Kitty
Les deux derniers tiroirs sont très pratiques pour entreposer toutes ces minuscules petites pièces qui passent si facilement dans l’aspirateur.

Au centre un espace « libre », pour caser un peu de tout : boites de jouets, train en bois, puzzle, … avec l’idée de les avoir toujours sous la main de manière autonome.

En bas, cinq grandes caisses à roulettes trouvées dans un célèbre magasin suédois. Elles ne reposent pas directement sur le sol en moquette, mais bien sur une planche inférieure aménagée dans le meuble, juste de la hauteur du tapis, afin de mieux rouler et ainsi en faciliter le rangement et l’extraction.
Là encore, ce sont les enfants qui ont décidé des classements :
– peinture (avec pour consigne de ne jamais l’ouvrir sans l’accompagnement d’un adulte, ce qui fonctionne très bien)
– divers petit
– divers grand
– poupées (tout le matériel du docteur, de coiffure, …)
– musique (instruments en tout genre)

Le tout assemblé entre quelques planches de « médium » découpées sur mesure dans un célèbre magasin français parfois ouvert le dimanche : aucune découpe personnelle, simple assemblage par vis, puis peinture. »

Merci, Eric.

Voici le plan, pour ceux qui veulent se lancer:

etagere Eric

Vous aimerez sûrement lire ces articles sur le rangement dans les chambres d’enfant:

14 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Comment faire des économies, Comment ranger, S'organiser à la maison

Idée originale: Barbie aussi est très organisée

Je vous laisse apprécier le degré de maniaquerie organisation de la mère de la jeune joueuse.  Perfectionnisme, vous dites?

barbie3

12 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Comment ranger, Mon avis

Suite du concours de chambre d’enfants « au naturel »

Vous vouliez voir les photos de chambres d’enfant envoyées par ces mères désarmées par la quantité de bazar qui s’accumule dans la chambre de leur progéniture. Vos désirs sont des ordres.

Voici donc quelques photos anonymes des participantes au concours de fin 2011 « Montre-moi la photo de la chambre de tes enfants, je te dirai… rien du tout, vu que c’est comme ça chez moi aussi! » Il y avait  deux livres « J’aide mon enfant à s’organiser » à gagner.

Mais pourquoi WordPress m'empêche-t-il d'insérer cette photo à la verticale?

Et, pour finir, j’ai le plaisir de partager avec vous le mini défi de Joëlle:

8 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Solutions de rangement pour chambre d’enfant

Quelques photos étant plus parlantes que des descriptions, voici de quoi vous inspirer pour mettre de l’ordre dans le capharnaüm, non, le bazar, bref, dans la chambre de vos chéris. Notre modèle à tous: les classes de Maternelle.

Des casiers et des boîtes toutes simples (cliquer pour voir les détails):

Les paniers robustes, avec poignées de chaque côté. A vous de voir si les étiquettes (photos ou textes) aident vos enfants à ranger seuls:

Ranger les livres de face, dans des bacs, comme sur la droite de la photo (et non à la verticale, comme dans une bibliothèque pour adultes):

Et pour maintenir tout ça en ordre: des habitudes, chers parents. On range sa chambre comme on se brosse les dents: avec régularité, à des moments stratégiques.

Avant la douche du soir, ou juste après dîner? Ou encore avant de se coucher, pour avoir le plaisir d’une chambre toute nette au réveil (et ne pas se blesser les pieds sur les Lego qui traînaient au sol, en allant faire pipi la nuit, hm?).

15 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison