Archives de Tag: ranger chambre

Mais au fait, que signifie ranger?

Il faut que je range mon dressing, il faut que je range mon bureau, il faut que je range l’armoire remplie de documents laissés par mon prédécesseur, il faut que je range le grenier, la chambre d’amis, le garage… ! STOP.

Submergé par l’ampleur de la tâche et son manque de glamour, pauvre lecteur, vous êtes coincé(e) entre le IL FAUT et le J’AI PAS ENVIIIE.

Mais c’est parce qu’il existe un énorme malentendu. Vous confondez ranger et trier.

Vous pensez, par exemple, que:

– il faut d’abord trouver les contenants (boîtes, classeurs, armoire…) pour fournir une destination à chaque objet. Alors, vous êtes tenté(e) d’acheter des contenants (oui, mais combien, au juste?) et ceux-ci s’ajoutent au bazar existant.

– il faut commencer et finir le rangement dans le même laps de temps (on ne va tout de même pas laisser les choses en plan, non?)

– il faut à la fois décider de ce que l’on conserve et de l’endroit où le mettre.

Dissipons ensemble ce malentendu.

A chaque fois que vous vous trouvez devant une tâche de rangement, pensez qu’il faut d’abord trier avant de ranger.

Petite définition: Ranger, c’est attribuer une place logique à ce que l’on est sûr de garder.

Donc, il faut d’abord savoir quels objets méritent cet honneur: rester avec vous.

Pour que cela soit rapide et efficace (vous m’aimez déjà, je le sens), il faut que le tri ne vous propose que deux possibilités:

OBJET, JE TE GARDE …. ou …. OBJET, TU SORS DE MA VIE.

Alors, tout devient plus facile.

Vous abordez le dressing/placard/armoire/chambre/grenier avec un sac poubelle ou un carton.

Vous prenez chaque objet/vêtement/papier.

Pour chacun, vous décidez selon la règle simplissime ci-dessus.

Au début, vous irez lentement. Avec la pratique (et sans doute la lassitude), vous gagnerez en vitesse.

Ne cherchez pas la destination idéale de chaque objet, ne faites pas de tas par « genre », ne tentez surtout pas de mettre les gagnants dans une boîte, un sac plastique, une corbeille, que sais-je. Ne vous précipitez pas chez le Suédois avant d’avoir tout trié.

Restez juste concentré(e) sur la règle JE TE GARDE/TU SORS.

Arrêtez quand vous le voulez. Marquez l’endroit où vous vous êtes arrêté(e). Pour ne pas « re-trier » les mêmes choses la fois suivante, bien sûr.

Lorsque vous vous aurez fini votre tri (peu importe le temps que cela prendra), vous pourrez enfin réfléchir au rangement proprement dit. Parce que là, vous aurez sous les yeux le nombre exact d’objets et leur forme. Là, vous pourrez les regrouper selon votre logique.

Vous pourrez choisir les contenants en toute connaissance de cause.

Et les marquer de façon claire. (pour les papiers, par ici).

Oui, mais Laurence, votre méthode ne me semble pas très rationnelle: on manipule les objets deux fois: une fois pour les trier, puis encore une fois pour les ranger. N’aurais-je pas plus vite fait de faire les deux opérations en même temps?

Pardonnez-moi, mais cela montre peut-être un léger manque d’observation de votre part.

N’avez-vous pas constaté à quel point vos essais de rangement « à l’économie d’effort » n’ont jamais bien fonctionné?

  • Soit vous possédez des contenants inadaptés en taille et volume,
  • soit vous n’êtes jamais allée(e) au bout de vos rangements,
  • soit une partie des objets sont stockés ici, une autre là, sans vraie logique,
  • soit vos placards sont bourrés d’objets devenus inutiles et ceux que vous utilisez se balladent partout dans la maison, vous encombrant chaque jour davantage,
  • soit vous détestez tellement le rangement (parce que vous avez involontairement rendu la tâche titanesque) que vous rangez le moins souvent possible.

N’accusez pas vos gènes, votre paresse, votre logement, vos proches…

Il suffit juste de distinguer tri et rangement.

Malentendu dissipé, M’sieurs,dames?

Essayez aussi la technique rapide des zones à bazar varié.

Ou bien la technique plus sophistiquée trois cartons/un sac.

Article initialement publié en septembre 2012

32 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Appel à contribution: rangement des chaussures sous le lit

Sandrine me dit « (je cherche des astuces pour) le rangement de chaussure quand on n’a PAS DU TOUT d’autres choix que le dessous de lit.
Sur internet, j’ai acheté des housses à glisser sous le lit. Elles sont en général compartimentées pour 12 paires de chaussures.
Très alléchant à première vue.
Mais au quotidien, elle ne sont pas pratiques du tout: matériel non rigide, impossible de coulisser chaque jour.
Elles prennent trop de poussière, en plus c’est du textile.
 »

Chers lecteurs, à vous de jouer.
Je ne range jamais rien sous les lits (et je ne le recommande pas vraiment, non plus, hm hm).
Mais, si Sandrine n’a pas d’autre choix…
Que lui conseillez-vous si vous êtes dans le même cas? Je sais qu’il y a parmi vous des dingues de chaussures…

Mise à jour du 10/03/2014: voici la suggestion d’Isabelle.

c3fd47baee147b4a2e9dcfdecdb16d89

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Bordélique?, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Tout ranger dans un petit espace

Chambre de bonne? Studio? Chambre étroite? Voire cagibi?

Vous avez peu de place et un tout petit budget. L’une des meilleures solutions de rangement figure ci-dessous.

tringle et étagères chambre

Vous réglez tout ça selon vos possessions du moment, ajoutez des boîtes et des tringles si nécessaire.

Ces rangements modulables vous suivront partout, dans toute sorte de pièce, au gré de vos déménagements.

Pour éviter l’impression « rayon de stockage », il faut que les montants verticaux, les étagères et le mur soient de couleur identique.

14 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Comment faire des économies, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Les astuces de lecteurs: les tiroirs d’Elsa

OLYMPUS DIGITAL CAMERAElsa me dit: « Bonjour Laurence,

Je t’envoie une petite photo d’un célèbre meuble de l’ami suédois… Aujourd’hui il est perché sur un autre meuble pour que mon fils (18 mois) ne déballe pas tout au sol mais jusqu’à présent il servait également de bibliothèque sur le dessus. J’aime beaucoup le côté modulable.

Certains modules se font un peu petits et le linge est trop tassé (ce n’est pas en bazar dedans, contrairement à ce que laisse penser la photo) : linge de lit, linge de bain.

D’autres me permettent de ranger « à la verticale » : comme celui pour « pulls et gilets » notamment, très pratique pour tout voir d’un seul œil le matin.

Et « l’étiquetage » permet à tous de jouer le jeu du rangement (et au papa qui s’en occupe le week-end ou aux mamies de ne pas être perdus).

Et lorsque un tiroir perd son utilité… Hop, un coup d’essence F et nouvelle fonction inscrite au marqueur en 30 secondes ! Le plastique c’est « cheap » mais c’est pratique. Et lorsque tous mes enfants seront grands le meuble servira pour les jouets puis finira sa vie au garage sans doute.

Comme toi, j’adore les étiquettes ! »

Chers lecteurs, si vous aussi, vous avez des trucs d’organisation que vous trouvez drôlement pratiques, partagez donc!

15 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Désencombrement express: la table de nuit

C’est un coin de la maison que l’on ne fait guère visiter. C’est peut-être pour cela qu’il s’y accumule tant de choses exotiques. Je parle de votre table de nuit. Et si on la désencombrait, hm?

  1. Enlever tout ce qui est médicamenteux (?) et qui n’est plus utile
  2. Jeter les vieux mouchoirs et les bandeaux des livres neufs + les encarts publicitaires qui tombent des revues
  3. Crème pour les mains, masques, bref les cosmétiques-avant-de-dormir: sélectionnez ceux que vous appliquez vraiment et mettez les autres dans la salle de bains, par exemple
  4. Boissons, friandises, emballages, …, oust!

Allez, je vous fais grâce de la pile de magazines et de livres qui est au sol de votre côté du lit… c’est un désencombrement express, après tout!

Qu’est-ce que j’ai oublié, dites-moi?

24 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Objets contre êtres humains: la revanche au maillon faible

Vous vous souvenez que les objets nous ont battus aux chaises musicales, l’autre fois.
Pour prendre notre revanche, nous proposons aux objets de jouer au chemin des dominos et, si on ne gagne toujours pas, au maillon faible.

1- Jeu du chemin des dominos

Vous savez, on pose les dominos  à la verticale, l’un derrière l’autre, on trace un chemin avec ces mini-dolmens. Puis, d’un coup, on fait tomber le premier de la file et on le laisse culbuter son voisin qui, à son tour, percute son voisin etc…

Voici ce que ça donne:

  1. On veut mettre de l’ordre dans la maison
  2. On dégage de la place dans le placard du fond ou à la cave (chute du premier domino)
  3. On espère que cet espace dégagé (premier domino) va nous permettre de stocker les objets récents qui nous encombrent (effet d’entraînement)
  4. Ca rate: le désordre n’est pas plus maîtrisé, tout est sens dessus-dessous (les dominos ne tombent pas comme prévu), on ne sait plus où on a mis les choses.
  5. Zut! Encore perdu!

Explication:

vous pensez qu’il faut dégager de la place là-bas, tout au fond, voire même à la cave, pour pouvoir ranger les objets les plus récents. Cela semble logique, en effet.

Mais  vous ne savez pas toujours quoi faire des vieux trucs, ni où les mettre en attendant. En plus, ça prend du temps, un tri complet, et du temps, vous n’en avez guère. En tout cas, pas pour une opération commando d’une telle envergure.
Et aussi, vos cartons ne sont pas identifiés: il faudrait tout ouvrir pour savoir ce qu’ils contiennent.

Diable, le découragement vous guette, vous êtes sur le point de renoncer à jouer.

Comment gagner contre les objets, ces envahisseurs-tricheurs?

En prenant le problème à l’envers.

2- Le jeu du maillon faible

Une fois par jour, quand vous entrez dans une pièce, demandez-vous quels objets pourraient bien être jetés. Je sais, c’est bizarre de considérer les objets qui vous environnent comme de potentiels maillons faibles. Pourtant, reconnaissons que, à force, ce sont des boulets, des poids lourds qui vous encombrent.

Lorsque vous arrivez à jeter 9 objets issus d’une même pièce, vous arrêtez. Vous les jetez ou les recyclez, c’est pareil: ils sortent du jeu.

Faites autant de parties que vous le voulez. C’est la régularité qui paye.

  • Le lundi, on peut regarder sa cuisine d’un oeil neuf et jeter 9 machins (épices, tasses très ébréchées, fourchette tordue…).
  • Le mardi, on scrute sa salle de bains et on se débarrasse de 9 trucs (échantillons d’hôtels de plus de 4 ans, rouges à lèvres périmés…).
  • Le mercredi, on observe le salon (catalogue périmé, emballages divers…).
  • Etc.

Tout compte: papiers, tickets de métro, livres, magazines, stylo qui ne fonctionne plus…

Voilà, vous allez gagner, à présent. C’est garanti.

Je rappelle que la méthode pénicilline reste un basique qui fonctionne bien. Et qu’une poubelle par pièce est un must.

14 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Les FBI de la déco: la récup’ à tout crin

L’idée de la récupération, j’aime bien. Détourner des objets de leur destination première, c’est créatif, c’est amusant. Mais parfois, je dis: stop.

Exemple: l’échelle qui sert de table de chevet/étagère/porte-plante.

Vous avez vu la place que ça prend au sol par rapport au nombres d’objets contenus?
Et puis, ce qu’on ne voit soigneusement pas sur la photo, c’est le loooong fil électrique qui relie la prise à la lampe.

J’ajoute que, maladroite comme je suis, si on me met un vase à hauteur de bras, sur une marche étroite… combien vous voulez parier que j’inonde le sol le soir même en cherchant à allumer la lampe?

1 commentaire

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment faire des économies, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer